Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Schwartzman, Adam] Eddie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Schwartzman, Adam] Eddie

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Schwartzman, Adam] Eddie

Message par lalyre le Lun 12 Sep 2011 - 19:52

[Schwartzman, Adam]

Eddie

Ed.Phébus avril 2011

333 pages



4ème de couverture

Kwasi Edward Michael Dankwa, Eddie Signwriter pour ses clients, vit à Accra, capitale du Ghana. Il a vingt ans, une petite amie très belle, Céleste, et s’est taillé une belle réputation dans son métier de peintre d’enseignes. Sa vie bascule le jour où l’on retrouve la tante de Céleste morte, noyée. Les voisins, le médecin, les villageois, tous suspectent Eddie d’avoir, en séduisant la nièce, amené la malédiction sur une maison où la vertu faisait loi. Rongé de culpabilité, incapable de maintenir heureuse sa relation avec Céleste, Eddie quitte le Ghana et devient un « sans papier » en France. Où le quotidien comme on peut l’imaginer, ne sera pas rose. Petits boulots humiliants, peur d’être renvoyé dans son pays, détresse devant l’arrestation de ses compagnons de galère, obsession de son passé, terreur d’un présent sans issue et d’un lendemain qui ne chante pas, Eddie tente de survivre. Employé enfin chez une fleuriste pour le moins haute en couleurs, humaniste dans l’âme, il va peu à peu renaître à lui-même.



Mon avis

C’est le jour ou Eddie, l’enfant qui ne pense qu’à jouer et faire des bêtises, perd son innocence et semble être accusé injustement de la mort de Nana, la tante de sa jeune amie Céleste. Que tout va changer pour lui, et pourtant on saura la vérité surprenante sur la mort de la jeune femme lors de notre lecture. Chassé du village comme un criminel, on va l’accompagner tout au long de son errance, avec lui on ira du Ghana jusque Paris ou il va connaître la vie des sans-papiers. Heureusement il est débrouillard et réalisant que le chemin qu’il suit ne lui apportera rien et grâce à cela, on apprendra avec lui qu’il ne faut pas baisser les bras, que ses rêves alors vont prendre forme mais souvent avec des contours incertains, on comprendra aussi que vivre démuni de tout est horrible mais qu’il ne faut jamais perdre confiance. Une lecture ardue pour moi, un sujet difficile presque tabou m’incite à dire que ce livre ne convient que pour des lecteurs avertis, mais comme toujours, ceci n’est que mon humble avis...4/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5706
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum