Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Delahunt, Meaghan] Le livre rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Delahunt, Meaghan] Le livre rouge

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Delahunt, Meaghan] Le livre rouge

Message par lalyre le Mer 21 Sep 2011 - 20:00

[Delahunt, Meaghan]

Le livre rouge

Métaillié avril 2011

281 pages


4ème de couverture
Trois étrangers se rencontrent en Inde et leur vie en est transformée pour toujours. Françoise, photographe australienne, va à Bhopal pour témoigner sur les suites du trauma de cette ville où, vingt ans plus tôt, une fuite de gaz toxique dans l’usine Union Carbide a tué des milliers de gens. Elle rencontre Naga, un réfugié tibétain dont la famille est morte dans la catastrophe et Arkay, un voyageur écossais qui cherche à se libérer de la drogue et qui a trouvé un réconfort dans le bouddhisme.
En souvenir du temps qu’ils ont passé ensemble, Françoise rassemble des photographies de leurs vies dans un album, le Livre rouge. Ces photos racontent leurs histoires d’amour, de lutte et de transformation – elles révèlent les gens qu’ils ont été et ce qu’ils vont devenir.
Ce deuxième roman de Meaghan Delahunt rend merveilleusement les voix des trois narrateurs, et montre comment les vies s’entrelacent et se séparent. Il rend compte de la fascination qu’exercent sur les étrangers l’Inde et la complexité de son histoire spirituelle et politique. Ecrit dans une langue colorée, imaginative et évocatrice, c’est une méditation sur les relations entre l’Orient et l’Occident, la responsabilité individuelle et collective et sur les manières d’être dans le monde.

Mon avis
Ue livre à trois voix, qui nous fait voyager de Delhi au Rajastan, de l’Ecosse au Tibet. Françoise, photographe est venue à Bhopal pour l’inauguration d’un monument à la mémoire des victimes de la catastrophe. Naga est tibétain, il a vécu la tragédie au plus près y ayant perdu toute sa famille, il soigne sa jeune soeur victime du cancer provoqué par le gaz toxique qui s’est répandu sur la ville. Arkay est un écossais attiré par le boudhisme est devenu moine, il croit que ses problèmes d’alcoolisme vont disparaître, Ces trois personnages vont se rencontrer lors de leurs aller-retour dans le passé et le présent, leurs vies vont s’enlacer puis se séparer. Des descriptions riches de couleurs. On comprend mieux l’histoire de la catastrophe grâce à l’auteure qui la retracée sans voyeurisme mais on devine aisément ou se situe la responsabilité de l’accident qui a couté la vie à des milliers de personnes....Un constat amer sans jugement sur les conséquences de cette fuite gaz mais tout de même ce livre nous amène à réfléchir sur ce monde progressif et ses menaces de catastrophe...Un livre que j’ai aimé.....4/5

Spoiler:
Catastrophe de Bhopal ( copier-coller de Wikipédia )

La catastrophe de Bhopal est survenue dans la nuit du 3 décembre 1984. L'explosion d'une usine Union Carbide (Dow Chemical maintenant) de pesticides a dégagé 40 tonnes d' isocyanate de méthyle (CH3-N=C=O) dans l'atmosphère de la ville.

Cet accident industriel tua officiellement 3 500 personnes, mais fit en fait entre 20 000 et 25 000 décès selon les associations de victimes. Il y aurait eu 3 500 morts la première nuit et un grand nombre par la suite : la moitié dans les premières semaines et l'autre moitié de maladies provoquées par l'exposition aux gaz. Dans un article récent du Washington Post consacré aux catastrophes industrielles et notamment la marée noire imputée à BP dans le Golfe du Mexique, le journaliste Paul Farhi évoque un bilan d' « au moins 12 000 personnes » pour la catastrophe de Bhopal.

Le PDG de l'époque de l'entreprise, Warren Anderson, est accusé de "mort par négligence" pour cette catastrophe et déclaré fugitif par le chef judiciaire de Bhopal le 1er février 1992 pour ne pas s'être présenté à la Cour lors d'un procès. Il vivrait actuellement paisiblement à Long Island dans l'État de New York.
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5931
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Delahunt, Meaghan] Le livre rouge

Message par karine le Jeu 22 Sep 2011 - 10:57

j'aime beaucoup ta critique, je me le note dans ma PAL. merci
avatar
karine
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 503
Age : 40
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : lecture,peinture et art contemporain
Genre littéraire préféré : romans divers et variés
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Delahunt, Meaghan] Le livre rouge

Message par Piou Piou le Jeu 22 Sep 2011 - 14:39

Je me le note également.
avatar
Piou Piou
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 32
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : littérature, musique, cinéma, voyager, dormir
Genre littéraire préféré : fantastique, thrillers, aventure, historique, romance
Date d'inscription : 29/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Delahunt, Meaghan] Le livre rouge

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum