Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Oster, Christian] Rouler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Oster, Christian] Rouler

Message par yaki le Mer 28 Sep 2011 - 11:29

Rouler / Christian Oster – Ed. de l’Olivier, 178 p.



Présentation de l'éditeur
:
"J'ai pris le volant un jour d'été, à treize heures trente." On ne sait pas grand-chose des raisons qui poussent le narrateur à quitter Paris et à rouler en direction de Marseille, ville qui s'est imposée à lui comme un mot plus que comme une destination. Le seul besoin de fuir ? Ce serait trop simple. N'a-t-il pas plutôt l'intuition que c'est justement en s'en remettant au hasard que la vie peut enfin apporter du neuf ? "La géographie n'a jamais été mon fort", apprendrons-nous plus loin. Avec ce road nove' d'un genre très particulier, Christian Oster signe l'un de ses romans les plus forts.

Mon avis : Rouler c’est l’histoire de Jean, la quarantaine, qui décide un jour de prendre sa voiture, de quitter Paris et de rouler en direction du midi. On ne sait pas vraiment pourquoi il part, ni ce qu’il cherche dans sa « fuite ». Sur sa route il prend des autostoppeurs, fait des rencontres et continue son bonhomme de chemin.
L’idée de départ aurait pu être intéressante mais les lieux traversés par le narrateur sont à peine décrits, juste leur nom, les numéros de route, les personnages rencontrés sont plutôt inintéressants. Le style est néanmoins agréable, il y a quelques bons passages mais dans l’ensemble c’est un livre, certes, particulier mais aussi très ennuyeux. Pour moi, on peut passer son chemin…
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Oster, Christian] Rouler

Message par FrançoisG le Jeu 29 Sep 2011 - 1:38

Il est vrai que ce sujet intemporel de la fuite en avant ne se suffit pas à lui-même. N'est pas Cormac McCarthy qui veut !

merci pour ta critique.
avatar
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Oster, Christian] Rouler

Message par la grande astrance le Mar 11 Juin 2013 - 22:07

pas tout à fait du même avis
Jean part vers Marseille, but du voyage parce qu'après .... c'est la mer
C'est plus la sonorité du nom qui lui a fait choisir cette ville, il part en voulant éviter Lyon : donc par la centre de la France et il emprunte les petites départementales. Il traverse de magnifiques paysages il les admire mais ils ne sont pas réellement décrits : à nous de les imaginer pour peu que l'on ait déjà un peu rouler !
Il subit .Il a du mal à se positionner, à choisir, à refuser ...
Ainsi il embarque des auto-stoppeurs un peu sans gêne, il les attend alors qu'ils se baignent et tardent à le rejoindre,il suit un chemin le long d'un ruisseau, se perd ...
Tout au long récit on le voit naviguer à vue et se retrouver dans des situations dont finalement il s’accommode
Il observe les autres et ses descriptions sont très désaffectivées, il s'attache à des détails dérisoires .
Il est plutôt touchant cet homme à la dérive, on le sent désespérément seul : il a peu de contact avec son fils, peu de lien avec un ami ( le seul ?)
C'est à la toute fin qu'il prendra une décision, pas majeure certes mais il me semble qu'il reprend un peu les choses en main
J'avais bien aimé la femme de ménage de Christian OSTER et j'ai retrouvé avec plaisir ce style d'écriture étonnant parfois mais très efficace
avatar
la grande astrance
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 349
Age : 61
Localisation : isere
Emploi/loisirs : psychomotricienne //le scrabble en ligne- astrance chez Word Biz
Genre littéraire préféré : les auteurs nordiques surtout les policiers
Date d'inscription : 15/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Oster, Christian] Rouler

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum