Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Cherian, Anne] Une bonne épouse indienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Cherian, Anne] Une bonne épouse indienne

Message par Dreydrey le Ven 7 Oct 2011 - 15:30


Titre: Une bonne épouse indienne
Auteur: Anne Cherian

Poche: 505 pages
Editeur: Mercure de France
Date de parution: 6 mai 2011

Quatrième de couverture:

Neel a beau avoir étudié aux Etats-Unis et être devenu un brillant anesthésiste dans un grand hôpital de San Francisco, il n’échappera pas à un mariage arrangé, une tradition presque immuable en Inde. Au cours d’un bref voyage pour voir sa famille, le piège se referme et le voilà lié à Leila, qu’il n’a vu qu’une seule fois. Certes, elle est belle, douce, cultivée, intelligente, mais il n'en veut pas. Il préfère, de loin, son explosive maîtresse californienne. Ce qu'il ne sait pas, c'est que Leila va attendre son heure et, sans bruit, sans drames, sans scènes, réserver à son époux bien des surprises.
Avec ce premier roman, Anne Cherian porte un regard surprenant sur les mariages arrangés et nous offre, entre Orient et Occident, une histoire d’amour comme une bouffée d’air pur.

Mon avis:

Ne me demandez pas ce qui m'a poussé à acheter ce livre parce que je ne m'en souviens pas vraiment à vrai dire. Néanmoins, je pense ne pas me tromper en disant que mon intérêt pour l'Inde n'y est pas étranger.

Anne Cherian nous raconte là une belle histoire entre deux personnes qui, au premier abord, ne sont absolument pas faites pour être ensemble, mais pas que. En effet, beaucoup de sujets sont traités dans ce roman derrière l'histoire principale.
L'auteur, elle-même d'origine indienne, nous parle des mariages arrangés qui ont toujours cours en Inde mais elle va plus loin en plaçant ses personnages dans notre société occidentale.
On retrouve donc ici le thème du choc des cultures, de l'opposition entre une Inde traditionnelle et une Inde plus moderne, des différences homme/femme, de l'infidélité, des relations humaines au sens large et bien plus encore.

J'aurais beaucoup de bémols à apporter à cette lecture et pourtant, sans me l'expliquer, je me suis laissée emporter par ce roman, presque contre mon gré lol! .

J'ai trouvé le personnage de Neel détestable pendant une bonne partie du livre et on ne peut pas dire que j'ai fini par l'aimer, loin de là. A la place de Leila, je me serais montré beaucoup moins patiente. Il est aussi plein de contradictions, beaucoup trop même et on a du mal à le comprendre, à cerner sa vraie personnalité.
Par contre Leila, elle, est un personnage plus attachant. Elle se montre incroyablement intelligente, calme et réfléchie. Elle subit le choc de vivre du jour au lendemain dans un pays qui lui est inconnu et complètement à l'opposé de son mode de vie en Inde. Quand elle arrive à San Francisco, elle ne peut compter que sur elle-même pour s'adapter à cette nouvelle vie. Et Leila a la force de caractère suffisante pour surmonter les obstacles qui se dressent devant elle. De plus, de part sa personnalité, elle n'a pas de mal à se faire de nouveaux amis, qui se révèlent des alliés bien précieux.

Au niveau de l'histoire, j'ai apprécié son évolution même si j'aurais aimé peut-être un peu plus de rythme et de rebondissements. Elle est presque cousue de fil blanc mais l’intérêt réside essentiellement dans l’évolution des personnages. En effet, ce sont leur complexité, leur psychologie et leurs sentiments qui sont intéressants.
Le dénouement m'a un peu gêné parce que j'ai trouvé que le lecteur et les personnages restaient sur trop de non dits et trop d'ignorance. J'aurais aimé qu'ils ouvrent plus leur coeur, se livrent plus l'un à l'autre.
J'avais donc espéré autre chose et je suis surtout restée sur ma fin, quelque part.

J'ai bien aimé tout ce qui se rapportait à l'Inde ainsi que les petits mots et expressions expliqués à la fin du livre étaient bien sympathiques, ça permet d'apprendre un peu de vocabulaire. L'auteur fait aussi beaucoup de références à la littérature à travers les dialogues et pensées de Leila.
Au niveau de l'écriture, ça manque un peu de fluidité et le lecteur peut avoir du mal à se laisser embarquer par l'histoire, surtout un début, mais ça ne m'a pas gêné plus que ça par la suite.

En résumé, un livre que j'ai beaucoup aimé et une lecture agréable bien que d'un autre côté je reste mitigée sur certains points Wink .
avatar
Dreydrey
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2451
Age : 31
Localisation : I'm a stranger in a strange land
Genre littéraire préféré : Tout ce qui me transporte ailleurs
Date d'inscription : 03/02/2011

http://sweetsblog-homesweethome.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cherian, Anne] Une bonne épouse indienne

Message par Piou Piou le Ven 7 Oct 2011 - 15:36

Une lecture qui m'interesse, je me le note Smile
avatar
Piou Piou
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 32
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : littérature, musique, cinéma, voyager, dormir
Genre littéraire préféré : fantastique, thrillers, aventure, historique, romance
Date d'inscription : 29/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cherian, Anne] Une bonne épouse indienne

Message par karine le Ven 7 Oct 2011 - 15:36

on sent en effet que ton avis est mitigé, je l'ai dans ma PAL depuis sa sortie et j'espere le lire trés vite...
avatar
karine
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 503
Age : 40
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : lecture,peinture et art contemporain
Genre littéraire préféré : romans divers et variés
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cherian, Anne] Une bonne épouse indienne

Message par ingrid59 le Ven 7 Oct 2011 - 19:12

L'histoire m'a l'air intéressante, d'une part j'ai envie de le découvrir et de l'autre, j'hésite à cause de ton avis mitigé... Hmm, je crois que je vais attendre d'autre avis avant de l'acheter. Mais le roman ira tout de même rejoindre ma wish list avant que je n'en oublie le titre ! LOL !
avatar
ingrid59
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1615
Age : 42
Localisation : Dunkerque (59)
Emploi/loisirs : Maman à temps plus que plein et scrap addict !
Genre littéraire préféré : Un peu tout ce qui me tombe sous la main avec toutefois une préférence pour le roman !
Date d'inscription : 05/08/2011

http://histoiredusoir.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cherian, Anne] Une bonne épouse indienne

Message par Dreydrey le Ven 7 Oct 2011 - 20:29

N'hésitez pas à vous lancer parce que ça reste une lecture très agréable et j'ai lu des avis beaucoup plus positifs que le mien Wink .
Mon ressenti est très bizarre parce que je l'ai dévoré et beaucoup aimé par certains côtés et d'un autre côté des petits détails m'ont laissé un goût d'inachevé.
avatar
Dreydrey
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2451
Age : 31
Localisation : I'm a stranger in a strange land
Genre littéraire préféré : Tout ce qui me transporte ailleurs
Date d'inscription : 03/02/2011

http://sweetsblog-homesweethome.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cherian, Anne] Une bonne épouse indienne

Message par ingrid59 le Ven 7 Oct 2011 - 20:43

il est dans ma PAL parce qu'un bon moment de lecture, finalement, ça ne se refuse pas ! Wink
avatar
ingrid59
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1615
Age : 42
Localisation : Dunkerque (59)
Emploi/loisirs : Maman à temps plus que plein et scrap addict !
Genre littéraire préféré : Un peu tout ce qui me tombe sous la main avec toutefois une préférence pour le roman !
Date d'inscription : 05/08/2011

http://histoiredusoir.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cherian, Anne] Une bonne épouse indienne

Message par Saphyr le Sam 8 Oct 2011 - 23:18

Je crois que je vais glisser ce titre dans ma LàL.
Merci pour ta critique Dreydrey Smile
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 37
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cherian, Anne] Une bonne épouse indienne

Message par kély le Sam 8 Oct 2011 - 23:31

Saphyr a écrit:Je crois que je vais glisser ce titre dans ma LàL.
Merci pour ta critique Dreydrey Smile

Idem pour moi, rajouté sur ma LAL Biblio... Merci pour ta critique Dreydrey Wink
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cherian, Anne] Une bonne épouse indienne

Message par Dreydrey le Dim 9 Oct 2011 - 14:11

Je suis contente que vous ayez envie de le découvrir Very Happy

J'ai hâte de lire vos avis les filles Wink
avatar
Dreydrey
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2451
Age : 31
Localisation : I'm a stranger in a strange land
Genre littéraire préféré : Tout ce qui me transporte ailleurs
Date d'inscription : 03/02/2011

http://sweetsblog-homesweethome.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cherian, Anne] Une bonne épouse indienne

Message par juju le Ven 15 Fév 2013 - 20:07

c'est une collègue qui me l'a passé, sinon, je ne suis pas sure que je me serai laissée tentée par ce roman
ce roman raconte une belle histoire de 2 personnes amenées ( forcées pourrait on dire) à se rencontrer et à se marier , ces 2 personnes pourtant si différentes
On retrouve donc ici le thème des mariages arrangés, du choc des cultures, de l'opposition entre une Inde traditionnelle et une Inde plus moderne, des différences homme/femme, de l'infidélité, des relations humaines au sens large et bien plus encore. Au fil des pages, je me suis laissée emporter par cette histoire que j'ai trouvé dure ( surtout le mari" suneel" ou neel comme il veut être appelé parce que ça fait plus américain dit il), j'ai admiré la patience de leila qui se battra jusqu'au bout pour que ce mariage soit réussi et pour garder ce mari , on ne peut plus froid et réticent à cette nouvelle vie de couple... L'auteur nous plonge dans la culture indienne, avec ses traditions , ses croyances, le poids de la famille, mais aussi ses mets épicées , ses saris....
je conseille , j'ai beaucoup aimé
avatar
juju
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 832
Age : 40
Localisation : lyon
Emploi/loisirs : lecture, scrapbooking
Genre littéraire préféré : romans, thriller, policier...
Date d'inscription : 06/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cherian, Anne] Une bonne épouse indienne

Message par Step le Ven 15 Fév 2013 - 20:32

Merci Dreydrey et Juju, deux avis favorables, je le note, "en gras" dans mes souhaits.

_________________
 study  "La mémoire de Babel (La passe-miroir 3) "  Christelle Dabos  
         "Le premier sang"  Sire Cédric study

Mes listes et challenges


flower Challenge Partage -Lecture 2/7 flower Challenge Bis-repetita 5/8 flower Challenge lire en vacances 5/6 flower
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6303
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cherian, Anne] Une bonne épouse indienne

Message par Fou_De_Bassan le Lun 11 Nov 2013 - 3:45

Bonsoir,
Je viens de finir le livre, et mon avis est beaucoup plus partagé que les autres lecteurs/lectrices. Il y a d'un part la forme du livre, et d'autre part son fond. Je suis un homme de 43 ans, moi-même entre 2 cultures (je suis breton pur beurre et ma femme est africaine... pur beurre aussi, mais de cacao). Et j'ai noté que beaucoup de jeunes femmes ont eu un avis favorable sur ce livre, tout en laissant des zones d'ombre sur ce qui chatouille votre féminisme .... Je serais très intéressé d'avoir des avis complémentaires et des critiques sur ce bouquin... Aussi n'hésitez surtout pas à critiquer ou contrer mes remarques !
- Les points positifs, tout d'abord. Sur la forme : OK, c'est une vraie réussite. Pour un premier roman, un grand bravo. C'est un véritable "pageturner" comme le disent les copains d'outre-Atlantique (j'ai dévoré les 500 pages en moins de 48 heures, score inégalé pour ma part depuis les David Lodge du début des années 90). Passionnante plongée dans la culture indienne, tension soutenue en permanence. La trame de l'histoire évite les codes des romances. A son crédit également : les personnages secondaires sont très intéressants (les soeurs de Leila, les familles, les amis ... Anne Cherian prend le temps de décrire différentes situations de couple, de cultures mixtes ou non.
- Les points moins positifs, ensuite : les trois principaux personnages. Neel est détestable - à mon humble avis, prétentieux et con comme un balai - mais çà c'était acceptable, et de faible importance puisqu'il n'est qu'une sorte de balle dans une partie de baby foot que se jouent les deux femmes. Par contre, le choix pour les deux femmes - Caroline l'américaine, et Leila l'indienne - est vraiment trop facile. Résumons : Caroline est une pétasse prête à tout pour capturer SON docteur, peu cultivée, prétentieuse (elle veut qu'on prononce son prénom à la française), menteuse, égoïste, et affublée de surcroît d'une famille raciste. Elle aurait pu être courageuse - ce qu'on croit à certains moments du roman - ou au moins laisser Neel le croire, mais non, elle est menteuse et Neel le comprend. De l'autre côté, Leila est : splendide, raffinée, intelligente, cultivée, généreuse, volontaire.... N'en jetez plus. C'est pas un peu manichéen tout çà ? Quelle chance laisse l'auteure à la malheureuse Caroline ? Le match avait-il la moindre chance d'être gagné par la pauvre Caroline ? ... Franchement, vous n'êtes pas de mon avis ? Et puis je trouve très tendancieuse la dissymétrie avec laquelle sont traitées les deux femmes dans les événements des retards de règle : Caroline reste une vilaine manipulatrice qui essaie de capturer son [crétin-de-]Docteur, alors que Leila agit dans la douce candeur de sa défloraison puis la vertu de l'épouse-qui-garde-son-enfant-contre-vents-et-marées ... Pourtant, d'un strict point de vue de la trame dramatique, les deux femmes enferment Neel dans le même type de piège.

Maintenant, voici ce qui me dérange profondément dans ce roman.  Je n'ai retenu que 3 thèmes, mais il y en a d'autres.

Thème 1 : une apologie implicite ( et explicite dans une conversation avec sa copine thésarde) du mariage arrangé. A. Cherian, à travers une prise de position de Leila, prend résolument la défense du mariage arrangé comparé au mariage choisi / mariage d'amour. Ses arguments clé sont les suivants : 1) de la même manière, on ne choisit pas sa famille et ses frères et soeurs, pourtant on vit avec : pourquoi en serait-il différemment pour un mariage ? 2) Les mariages choisis aboutissent massivement à des divorces. Ces deux arguments sont recevables et ouvrent à une discussion intéressante entre deux systèmes de valeur ; mais ne sont, dans leur présentation à un moment clé du roman, pas du tout discutés (même si le roman pullule de situations qui plaideraient le contraire). Rappelons quand même à A. Cherian qu'il y a une différence fondamentale entre supporter sa famille, et partager sa vie dans ce qu'elle a de plus intime - au niveau intellectuel et, ne l'oublions pas, physique et sexuel - avec quelqu'un : coucher ensemble, faire et éduquer des enfants, se supporter dans la vieillesse ...

Thème 2 : la sexualité, la virginité ... FEMININE évidemment. Comment peut-on laisser passer ce qui est raconté dans ce roman sans en dénoncer le sexisme éminemment choquant ? Rappelons les faits : tout d'abord : Caroline est un super coup au pieu, ce qui en fait, en plus de sa blondeur et son américanité, l'un des attraits principaux aux yeux de Neel-le-super-connard. Mais Leila n'est pas en reste, et malgré sa totale inexpérience, elle se révèle pleine de ressources et d'intérêt pour la chose. Jusque là, pas de problème :  c'est une bonne chose de rappeler qu'il n'est pas incompatible d'être moralement vertueux / vertueuse  et d'aimer le sexe et d'être un bon coup au lit. Par contre, le petit argumentaire associé au fait que Leila soit vierge me semble totalement déplacé : Neel explique que c'est formidable de coucher avec une femme dont on sait qu'elle n'appartient et n'a appartenu qu'à vous, qu'on n'est pas qu'un coup en passant entre deux autres types ... Pourquoi pas. Creusons un peu. Anne Cherian exprime la seule position de son personnage, direz-vous ? Je n'en suis pas bien sûr. Rappelons que Neel de son côté en est à sa 4ème au moins, dont une qu'il retrouve régulièrement alors qu'il est marié. Or, à aucun moment du roman, Leila n'exprime le regret qu'il ne lui appartienne pas à elle seulement. Il aurait pu se taper la moitié de la planète, tout ce qui lui importe, c'est qu'il soit à elle désormais. Pourquoi l'auteure prend-elle le soin de s'appesantir sur cet aspect, sans chercher à le contrebalancer, ne serait-ce qu'un peu ? Cette dissymétrie complète entre les deux situations ne me semble pas seulement arriérée, elle me semble complètement choquante. Associé à l'ode à la gloire du mariage arrangé, cela me semble très, très rétrograde. Coupable à l'égard de la liberté des femmes de disposer pleinement de leur corps.

Thème 3 : la méfiance à l'égard du mariage multiculturel. L'un des aspects hautement positifs du mariage arrangé selon l'argumentation du livre, est qu'il est important d'avoir un socle culturel commun pour affronter les réalités de la vie de couple. Au premier degré, cette réflexion ne me choque pas : d'une manière générale, il vaut mieux partager un fond de valeur avec son conjoint si on veut aller loin, n'est-ce pas ? Par contre, de manière insidieuse, l'auteure précise sa pensée en évoquant les menaces qui pèsent, non pas sur Neel et Leila, mais sur le couple ami américano-indien (lui indien, elle américain). Je résume :  tout ce qui fait l'attrait dans leur mariage actuellement serait peut-être précisément ce qui va dresser des difficultés plus tard dans le couple. Alors qu'avec un bon mariage arrangé avec quelqu'un de sa propre culture, comme pour Neel et Leila, pas de problèmes de ce genre !!!  Comme si tout ce qui résumait la différence et la tension entre les membres d'un couple se résumait à ce qu'on mange... Permettez-moi de m'inscrire en faux contre ce type de raccourci, que je juge d'une ineptie dangereuse : a) A moins de se marier avec son reflet dans le miroir,  tout mariage est par essence mixte. Et les cultures issues de deux familles différentes - deux bonnes familles poitevines ou bourguignonnes, par exemple -, peuvent engendrer des chocs beaucoup plus violent que la façon de s'habiller ou la manière d'épicer les plats. b) Un mariage de cultures explicitement mixtes pose d'entrée de jeu l'évidence de la différence de culture, et incite à un dialogue explicite entre les deux parties. El là-dessus, le couple d'amis est un poil plus avancé que nos deux héros ... De leur côté, vu le niveau de conversation auquel Leila est Neel sont parvenus en fin du roman - il sait qu'elle connaît Shakespeare sur le bout des doigts (c'est merveilleux et tellement romantique !) mais n'a AUCUNE connaissance de ses aspirations personnelles (ses livres pour enfants ! Son engagement auprès du WMCA ! ), c'est à eux deux que je souhaite bon courage ....  

En synthèse, je crois que le roman aurait gagné en se concentrant que les mécanismes qui broient irrémédiablement les volontés individuelles quand elles sont confrontées à de fortes traditions établies, même à 10000 km de chez soi. Et ne pas justifier point par point tous les avantages du mariage arrangé.
Imaginez le même roman, en intervertissant les tempéraments de Caroline et de Leila ... Neel forcé de délaisser une femme belle et vertueuse pour vivre avec une perfide calculatrice ...  OK, ce ne serait plus la romance de l'été vendu en offre packaging par Folio, mais un petit goût de Zola n'aurait pas fait de mal à son intérêt et sa portée...

Au plaisir de lire vos contre-commentaires et critiques !
Amicalement

Fou_De_Bassan
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin
Nombre de messages : 1
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 11/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cherian, Anne] Une bonne épouse indienne

Message par lili78 le Lun 13 Juin 2016 - 17:55

Parce qu’il croit son grand-père mourant, Neel rentre en Inde où malgré son opposition, il va être l’objet d’un mariage arrangé. Neel imagine alors tout un tas de stratagème pour se sortir de cette situation, en vain. Il retourne à San Francisco accompagnée de Leila son épouse. Neel va essayer de faire le maximum pour que cette situation de modifie en rien son quotidien.
Pour Leila c’est le choc, elle est non seulement confronté à l’indifférence de son époux, à l’anéantissement de ses rêves, mais aussi à un grand choc culturel.
Neel est un personnage étrange, il renie ses origines quand il est en Inde, mais en a la fierté, et une certaine susceptibilité quand il est en Amérique.
Leila est très attachante, elle est pleine de rêves et d’espoir, de patience et de réserve, mais sait aussi petit à petit s’adapter, s’endurcir et réagir.

Une bonne épouse indienne est un très bon roman qui confronte deux cultures totalement opposées. J’ai passé un moment sympa !


avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2204
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cherian, Anne] Une bonne épouse indienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum