Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Miralles, Francesc] L'amour en minuscule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

l'amour en minuscules

33% 33% 
[ 1 ]
67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Miralles, Francesc] L'amour en minuscule

Message par Pinky le Dim 16 Oct 2011 - 18:50

L'amour en minuscule



Roman

341 pages édité au fleuve noir en septembre 2011

résumé

Samuel de Juan est un professeur d'allemand solitaire qui aime se réfugier dans la littérature et la musique classique. De sa bulle, il ne s'échappe que pour donner ses cours à l'université. Mais au lendemain d'un réveillon du nouvel an, la visite inattendue d'un chat vient bouleverser ses habitudes. En rapportant le félin à son voisin, Samuel fait la connaissance de Titus, un vieux rédacteur bourru. Le premier domino vient de basculer entraînant dans sa chute un second... Car cette première rencontre est annonciatrice de bien d'autres tout aussi surprenantes. Bientôt, Samuel croise le chemin d'un savant lunatique et celui d'une belle femme mystérieuse. Sa petite vie paisible se mue alors en une véritable aventure initiatique.

Mon ressenti

J’aime les chats et j’aime l’idée que ces derniers peuvent bousculer le destin ou la destiné de certains d’entre nous : ne dit-on pas qu ‘un chat choisit son propriétaire et sa maison !

C’est l’histoire d’un solitaire dont la vie est un vrai ron ron. Cultivé, râleur, professeur en fac, tout est calculé pour faire moins de vague possible… jusqu’au jour où un chaton frappe à sa porte… à partir de là, comme les dominos qui succèdent sur une figure, Samuel va changer de lunette et découvrir le monde, les autres, sous un autre angle.

C’est une naissance à la vie, à l’épanouissement de soi et à tout âge tout peut encore arriver… si vous n’en êtes pas convaincu prenez un chat….
J’ai aimé cette histoire sans prétention qui distille doucement son message d’humanité et de bien être.

A découvrir


Dernière édition par Nephtys le Dim 16 Oct 2011 - 22:23, édité 1 fois (Raison : correction titre)
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5886
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Miralles, Francesc] L'amour en minuscule

Message par Elyuna le Dim 13 Nov 2011 - 20:01

"L'amour en minsucules", le titre a accroché mon regard quand il s'est posé dessus au détour d'un rayon. Plein de promesses, je crois que j'ai acheté ce livre, rien que pour son titre et pour sa couverture, simple et sans fioritures, comportant juste un chat. La simplicité qui en ressortait m'a séduite et me voilà embarquée dans la vie de Samuel de Juan.


Ce livre a été un véritable bonheur à lire!
L'écriture était simple, sachant m'entraîner sans que je ne m'en rende compte, pour mon plus grand plaisir évidemment. Des chapitres courts qui se succèdent parfaitement bien, avec des titres amusants et divertissants, amenant le sujet du dit chapitre. Un style fluide, bref, tout ce que j'aime en lisant un livre.

L'histoire quant à elle est mignonne comme tout. Mignon, c'est le mot qui me revient chaque fois que je pense à ce livre.
Nous nous retrouvons plongé dans la vie de ce prof d'allemand vivant en Espagne qui est solitaire dans sa vie mais qui va devoir s'ouvrir au monde. Et tout cela grâce à un chat à qui il donne à boire du lait!! La vie ne tient qu'à des détails et c'est ce que nous montre l'auteur à travers cet ouvrage.
De fil en aiguille, Samuel va rencontrer différents personnages qui vont tous avoir une incidence sur sa vie personnelle, de son voisin du dessus, à la vétérinaire en passant par le client du café qui ne reste sur place que dix-sept minutes précisément. Le savant fou également joue son rôle ainsi que cette fille splendide connue par notre héros dans son enfance.

Les péripéties vont s'enchaîner les unes après les autres, simplement, comme ce qui nous arrive à nous dans la vie de tous les jours, surtout si on a un savant fou dans nos connaissances! De fil en aiguille, Samuel va s'ouvrir aux autres pour le plus grand plaisir des lecteurs qui s'est attaché à ce personnage singulier.


Dans ce livre, de nombreuses références sont faites sur des écrivains allemands, des descriptions que j'aurai pu trouver longue et inintéressante, comme bien souvent dans les livres quand ça n'apporte rien à l'histoire. Mais pas cette fois-ci! Je n'ai pas éprouvé de longueurs, au contraire. Ce livre reste rythmé et amène de nombreux sourires.


Résultat, un très bon moment de lecture, un livre mignon comme tout, sans prise de tête avec un "héros" attachant. Je le recommande pour ceux qui aiment ces lectures simples Wink

_________________
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."
Mark Twain


Very Happy  drunken  Very Happy
avatar
Elyuna
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4617
Age : 28
Localisation : Grenoble
Emploi/loisirs : Infirmière
Genre littéraire préféré : Un peu de tout.
Date d'inscription : 05/03/2010

http://lecturesdelyuna.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Miralles, Francesc] L'amour en minuscule

Message par lili78 le Lun 14 Nov 2011 - 10:38

ça a l'air sympa, je le rajoute sur ma liste
merci
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2268
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Miralles, Francesc] L'amour en minuscule

Message par Piou Piou le Lun 14 Nov 2011 - 18:10

Je me le note également.
avatar
Piou Piou
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 32
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : littérature, musique, cinéma, voyager, dormir
Genre littéraire préféré : fantastique, thrillers, aventure, historique, romance
Date d'inscription : 29/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Miralles, Francesc] L'amour en minuscule

Message par adtraviata le Lun 9 Déc 2013 - 1:02

Sans doute le livre est-il arrivé au bon moment pour moi, comme tous les événements qui s'enchaînent dans la vie de Samuel, après que le chat, qui sera baptisé Mishima, ait réussi à se faufiler dans la vie de ce vieux célibataire à la vie bien rangée, sans aucune surprise. C'est le battement d'aile (le baiser) du papillon inaugural...

Je ne détaillerai pas tous les incidents, rencontres, accidents, coïncidences, gaffes, minuscules ou rocambolesques, complètement fortuits ou diaboliquement orchestrés par... la Lune, peut-être ? Il suffit de savoir, comme Samuel en fait l'expérience, que dès qu'on ouvre vraiment les yeux sur les choses et surtout les personnes qui nous entourent, dès qu'on se laisse porter par les événements, tout eut arriver. Alors Titus, le vieil homme rédacteur de livres "spirituels", Valdemar le savant lunatique, Gabriela la disquaire, Meritxell la vétérinaire et jusqu'à Mademoiselle Je-Sais-Tout l'étudiante de Samuel, de foutraques ou irritants, deviennent des personnages remarquables, différents et reconnus ar Samuel dans leur différence. De vrais personnages de roman que l'auteur fait apparaître, éloigne, fait revenir de différentes manières, au gré de son histoire qu'il mène non pas au gré du hasard, mais suivant un scénario plein d'humour et de fantaisie, dont j'ai adoré la délicieuse fin.

Ce que j'ai beaucoup aimé aussi, c'est le côté européen (et aussi japonais, dans une moindre mesure) du roman : si nous nous promenons (tantôt tranquillement, tantôt fiévreusement) dans les rues de Barcelone en compagnie de Samuel (en évitant les Ramblas, trop pleines de touristes, et en privilégiant les ruelles et les cafés ) nous vivons aussi ses aventures, ses émotions en symbiose avec ses sujets de cours de littérature allemande : la mélancolie de Werther, les aspirations de Kafka, le théâtre social de Brecht, les Romances sans paroles de Mendelssohn tissent des échos à ses pensées, à ses rencontres. La littérature, miroir et clé de compréhension de nos vies...

L'auteur Francesc Miralles est lui-même un écrivain et un journaliste spécialisé en psychologie et en spiritualité, paraît-il. Si ses "recettes" ou ses sources sont sensibles, dans ce conte moderne garanti sans crime, sans méchanceté, sans drame familial ni secret d'aucune sorte sinon celui du bonheur au quotidien, il donne le sourire, il fait du bien, avec une belle élégance. Et puis un roman où le hasard prend les traits d'un chat facétieux ne peut pas être mauvais...

"Je repensai aux maillons d'amour en minuscules qui avaient fait naître mes espoirs les plus fous : l'assiette de lait > le chat > Titus > le rail (courbe) > Gabriela > la terrasse > Valdemar > Ravel > Mendelssohn > Gabriela > Titus (exploration) > la terrasse > Valdemar > Mendelssohn (deux Gondoliers ?) > Gabriela...

Une solitude très peuplée, en effet. Et par ailleurs assez musicale. Où donc me conduirait cet enchaînement de causes et d'effets ? Et la Lune ? Que venait donc faire la Lune dans cette histoire ?"
(p. 154)
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Miralles, Francesc] L'amour en minuscule

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum