Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Avenia, Alessandro (d')] Blanche comme le lait, rouge comme le sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[D'Avenia, Alessandro] Blanche comme le lait, rouge comme le sang

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Avenia, Alessandro (d')] Blanche comme le lait, rouge comme le sang

Message par lalyre le Mar 25 Oct 2011 - 19:36

[D'Avenia, Alessandro]
Blanche comme lait, rouge comme le sang
JC Lattès octobre 2011
315 pages

4ème couverture
Leo est un adolescent de seize ans comme tant d’autres : il aime ses copains, le foot, les virées en scooter, et vit en symbiose parfaite avec son iPod. Les heures de cours sont pour lui une torture, et les professeurs constituent « une espèce protégée qui, on l’espère, s’éteindra définitivement ». Ainsi, lorsque se présente un nouveau remplaçant d’histoire et de philo, il n'en attend rien de bon. Mais le jeune professeur est différent : une lumière brille dans ses yeux quand il explique, quand il incite les élèves à vivre intensément, à poursuivre un rêve.
Leo sent en lui la force d’un lion, mais il a un ennemi effrayant : le blanc. Le blanc, c’est l’absence ; dans sa vie, tout ce qui concerne la privation et la perte est blanc. Le rouge, en revanche, est la couleur de l’amour, de la passion, du sang. Les cheveux de Beatrice sont roux. Oui, car Leo a un rêve qui se nomme Beatrice, même si elle l’ignore encore.

Mon avis
Léo est le narrateur, voici Silvia, une amie de son âge, à qui il peut tout raconter et aussi un nouveau professeur qui le sort de ses pensées, lui apprend qu’il peut vivre ses rêves, Léo n’y croit guère car le jeune garçon de seize ans ne semble vivre que par deux couleurs. Le blanc qui l’effraie,c’est la couleur de l’absence et le rouge est son amour secret pour Béatrice, une lycéenne de son âge. Et voici que le blanc se concrétise par l’absence de Béatrice aux cours, il apprend que Béatrice est très malade et pour lui cette maladie est ce blanc qui lui fait tellement peur. Mais le rouge est là, qui va lui faire comprendre qu’il peut vivre ses rêves, il accompagne Béatrice qui souffre de la leucémie et avec l’accord de ses parents, il donne de son sang pour elle. Au fil des jours, il ne la reconnaît plus, la chimio a fait des ravages, il va réellement savoir ce qu’est l’absence, mais cette épreuve va lui donner le courage de croire en la vie et répondre à ses questions. Et Silvia, l’amie adolescente qui l’a toujours écouté, qui a souffert en silence va enfin lui avouer son secret.....Vraiment un très beau et premier roman très réussi, donnant des réponses aux jeunes et aux moins jeunes, un roman frais qui m’a reposée en me promenant dans un monde d’adolescents très attachants. Pas de jalousie, de méchanceté ou de mensonges dans ce livre mais surtout de l’amour, de la tendresse, de la gentillesse, On ressent très fort que l’auteur connaît la jeunesse et vraiment ce sera un gros coup de coeur pour ce roman à lire par les adultes et les grands adolescents......5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5692
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum