Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Hermany-Vieille, Catherine] Lord James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Hermany-Vieille, Catherine] Lord James

Message par Invité le Mer 26 Oct 2011 - 23:06


Roman historique
480 pages
Éditions Albin Michel, 2006
ISBN : 2-226-16976-8


RÉSUMÉ


En Ecosse au début du XVIe siècle, James Hepburn, bien que protestant, se met au service de la catholique Marie de Guise qui tente de prendre en main un pays déchiré par une guerre de religions. Son courage et sa loyauté font de lui un précieux allié. mais la disparition de la duchesse l'oblige à se réfugier à paris où François II le prend sous sa protection. A la mort du jeune roi, il rejoint l'Ecosse, faisant face à la délation et la calomnie. Déçue par son deuxième mari, Lord Darnley, Marie Stuart, d'abord mariée à François II, tombe amoureuse de cet homme séduisant et l'épouse en 1567 après que Darnley ait été assassiné dans d'horribles circonstances. Mais une série de complots, de délations, de drames les briseront l'un et l'autre.

(Source : http://www.evene.fr)

MA CRITIQUE

Je connaissais l'histoire de Marie Stuart, reine d’Écosse, mais aussi reine de France, mais je l'ai découvert plus en profondeur à travers l'histoire de James Hepburn, comte de Bothwell.
J'ai beaucoup aimé ce roman, j'ai été très touchée par leur histoire d'amour. Le récit est certes moins romantique que si le personnage principal était une femme, mais on saisit du coup beaucoup mieux les intrigues politiques et les techniques militaires de l'époque, et ce sont des domaines très intéressants.

James quitte très tôt ses parents pour être élevé par son oncle. Puis il part faire ses études à Paris, où la jeune Marie Stuart est dauphine. A ce moment du récit, on croise la cour de France, l'imposante Catherine de Médicis, Henri II et sa belle favorite Diane de Poitiers...
Finalement James retourne en Écosse et se fait une place aux côtés de la reine, qu'il gardera quand Marie Stuart lui succèdera et reprendra sa place dans son pays natal, après la mort de son jeune époux.

Mais James et Marie, malgré la guerre que se livrent les Catholiques et les protestants, malgré les intrigues visant à chasser Marie du trône, vont s'attacher l'un à l'autre et feront tout pour se marier et diriger ensemble ce royaume.

Il s'agit malheureusement d'une histoire tragique à laquelle on s'attend puisque telle est la véritable histoire de leur amour. Catherine Hermany-Vieille nous décrit avec précision et beaucoup de force et de sentiments la déchéance d'un homme qui fut respecté et craint. Un homme qui s'est battu pour arriver au sommet mais dont les adversaires furent trop nombreux et vainqueurs. Le récit est alterné entre "le passé" racontant son ascension et son histoire, et "le présent", emprisonné loin de son pays et se laissant mourir à petit feu.
Le contraste est frappant, et j'ai eu beaucoup de pitié pour lui, qui a eu l'honneur et le bonheur de gagner le cœur d'une reine, mais trop peu de temps pour en profiter; C'est même ce qui les mènera à leur perte à tous les deux.

L'histoire est très bien construite, très peu romancée, il y a beaucoup de descriptions historiques. L'écriture est fluide, la difficulté réside peut-être dans le grand nombre et les noms des personnages qui m'ont un peu embrouillée. Mais je garde un très bon souvenir de ce livre grâce auquel j'ai encore appris beaucoup sur l'histoire de l’Écosse, sur Marie Stuart, et qui m'a fait découvrir James Hepburn, un homme courageux, audacieux, qui fut le compagnon fidèle d'une grand reine.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum