Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Et vous, qu'en pensez-vous ?

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Vote_lcap58%[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Vote_rcap 58% 
[ 11 ]
[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Vote_lcap26%[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Vote_rcap 26% 
[ 5 ]
[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Vote_lcap11%[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Vote_rcap 11% 
[ 2 ]
[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Vote_lcap5%[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Vote_rcap 5% 
[ 1 ]
[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Vote_lcap0%[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 19

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par louloute le Jeu 18 Avr 2013 - 21:22

Step a écrit:Magnifique pavé n'est-ce pas Louloute? :5<e:

oh que oui j'en veux encore Sad
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 11623
Age : 50
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par hod le Lun 22 Avr 2013 - 20:12

Bonsoir lecteur, je m’appelle Andréas, apothicaire en fuite, en quête.
bon sang il est des livres que l'on lit, d'autre que l'on vit et celui là assurément on le vit, on le subit . Viens amis lecteur respirer les odeurs de romarins, de chair en décomposition, d’encens, . Viens vérifier si tu ne le sais déjà, la noirceur, la folie, et que tes moments de bonheurs seront toujours éphémère .
j'ais pas terminer ma lecture encore quelques moments épique a L... ou a V...?
a Bientôt chépo
hod
hod
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin
Nombre de messages : 3
Localisation : 74160
Genre littéraire préféré : Essais-science fiction-thriller
Date d'inscription : 10/04/2013

http://www.hodimages.net/

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par marie do le Sam 25 Mai 2013 - 10:34

J'ai (évidement) beaucoup aimé ce roman, et très apprécié également les petits clins d’œil de l'auteur envers son lecteur.
Pas grand chose à dire de plus qui n'a déjà été écrit ... juste que je vais aller voir les autres romans qu'à commit M. Loevenbruck !
marie do
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4059
Age : 53
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par Pistou 117 le Mar 9 Juil 2013 - 20:31


Et bien, moi, je suis déçue. J'ai voté apprécié, mais c'est sans plus. C'est un bon roman, je ne peux pas dire le contraire, mais je n'ai pas vraiment accroché. Ce que j'ai aimé, c'est le style copie/imitation du français ancien mais qui ne se prend pas au sérieux. A part ça, rien d'extraordinaire à mon avis.

En fait, je crois que je dois arrêter les romans-quête. Ca n'est pas mon truc. D'ailleurs, à chaque fois, je suis déçue par la chute.

De cet auteur, j'ai largement plus apprécié "Le syndrome Copernic".
Pistou 117
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3432
Age : 54
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par Françoise le Dim 18 Aoû 2013 - 21:39

Je viens de finir ce livre et comme Pistou, je suis un peu déçue par cette histoire. Je n'ai pas trouvé plus d'attrait que d'autres livres faisant référence à une quête. J'ai lu il y a quelques années "Le livre du Saphir" de Sinoué et j'avais davantage apprécié la lecture et la profondeur de l'histoire. Par contre, grâce à "L'apothicaire" j'ai fait des recherches sur internet sur le "gnose" et donc j'ai appris à quoi réellement correspondait ce mouvement.
J'ai voté "apprecié" car c'est un livre qui malgré le nombre de page, se lit rapidement et correspond bien à mes lectures de vacances.
Françoise
Françoise
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 314
Age : 49
Localisation : 69
Emploi/loisirs : bénévole dans une bibliothèque
Genre littéraire préféré : romans, biographie, sciences sociales, polars
Date d'inscription : 24/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par louloute le Dim 18 Aoû 2013 - 21:46

merci pour vos avis comme quoi le ressenti varie  Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 11623
Age : 50
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par sanglap le Jeu 5 Sep 2013 - 11:47

Ce livre fera parti des œuvres qui divisent les passions… D’aucuns dirons qu’il s’agit d’un chef d’œuvre, et le compareront aux références : « Pendule de Foucault » « Les piliers de la terre » - Pour les autres il laissera un amère goût d'un roman quelque peu ennuyeux avec beaucoup trop d'expressions bien lourdes du genre : "nous allons à présent vous raconter » - « Le lecteur aura compris» - « le lecteur ceci et le lecteur cela…» - Il est un peu trop souvent sollicité « le lecteur » ce qui plombe le livre à mon gout.

L’auteur a construit son roman en 3 parties. Les deux premières sont un peu longues et pas vraiment passionnantes. Par contre, les amateurs d’Histoire seront comblés, en effet les références historiques, et détaillées, sont nombreuses… un peu trop. L’auteur parvient parfaitement à imbriquer sa trame avec les faits historiques de cette époque.
La troisième partie, tout s’accélère, du dynamisme, des révélations, de l’action… enfin !!
Néanmoins, je suis resté sur ma faim et fin…même le final n’a pas été une surprise.
L’éditeur ose écrire : « La plus grand énigme du moyen Age ». Là c’est vraiment du Marketing, ou nous n’avons pas la même notion des mots.
J’adore Loevenbruck, mais ce livre ne sera pas ma référence.
Note : 11/20

sanglap
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 41
Age : 55
Localisation : sud Languedoc
Genre littéraire préféré : Thrillers, romans et thrillers historiques, littérature jeunesse
Date d'inscription : 05/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par Capsule le Jeu 12 Sep 2013 - 16:47

Alors là, bravo, bravo, et ... bravo !
Je me suis complètement laissée embarquer dans cette fabuleuse histoire, j'ai été tour à tour une jolie jeune fille un peu sauvageonne, un jeune apprenti naïf, et un apothicaire diablement athée !...
J'ai adoré l'alternance entre ces trois personnages hauts en couleurs, le rythme de ce roman où je ne me suis jamais ennuyée, des énigmes successives dont on ne se lasse pas, un vocabulaire très riche ( merci à Magdalana et à la Mère !!! ^^ ), la découverte d'un univers médiéval différent des autres romans que j'avais pu lire, où les inquisiteurs et les bonnes âmes se côtoient ... vraiment, pour moi, vous l'aurez compris, c'est un coup de coeur, et c'est le premier de mon challenge lecture 2013/2014 !
Capsule
Capsule
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 467
Age : 52
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Je suis ouverte à tous les styles, à petits pas vers les thrillers ...
Date d'inscription : 31/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par Pimprenelle le Mer 2 Oct 2013 - 14:34

J'ai beaucoup apprécié ce livre également... le moyen-âge, c'est mon époque favorite.
Pimprenelle
Pimprenelle
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 57
Localisation : Tubize (Belgique)
Emploi/loisirs : employée / danses de salon / danse orientale
Genre littéraire préféré : romans historiques / du terroir /Thrillers
Date d'inscription : 26/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par joëlle le Mar 14 Jan 2014 - 19:18

J' ai pris beaucoup de plaisir à suivre Andreas, son apprenti, Robin et la jeune Aalis.
Nous nous retrouvons au coeur de ce moyen-âge, si riche et pourtant si fermé aux sciences...
J' ai aimé le style de l' auteur. Je veux bien lui pardonner ses longues listes d' objets qui parfois peuvent lasser...mais les mots chantent si bien que je comprend qu' il n'ai pas résisté.
J'ai eu l'impression très agréable d' être à l' écoute d 'un conteur, et la façon dont Loevenbruck parle au lecteur en s' égarant parfois rend son récit encore plus vivant.
joëlle
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 6178
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par nymou le Ven 17 Jan 2014 - 12:59

Prochain achat, je le sens! :-p
nymou
nymou
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 361
Age : 34
Localisation : Liège (Belgique)
Emploi/loisirs : professeur de français en secondaire supérieur
Genre littéraire préféré : de tout excepté les romans historiques, les récits de guerre et de sciences-fiction
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par Yunali le Sam 8 Fév 2014 - 18:27


Mon avis:
Les romans historiques, même si j’en ai lus quelques uns, ça n’est pas franchement ma tasse de thé.
Heureusement ce livre n’est pas un simple livre historique, car c’est une véritable aventure, avec de l’action, des énigmes, des complots. Avec tout ça déjà ça me parle un petit peu plus, et surtout ça m’intéresse plus.

Andreas Saint Loup est apothicaire à Paris. Orphelin, il avait été recueilli et élevé dans un couvent, par l’abbé Bourcel, comme cela se faisait beaucoup à l’époque… Mais en grandissant il s’est quelque peu éloigné de la foi et de la religion…
Adulte, il est l’un des meilleurs, si ne n’est LE meilleur apothicaire de la capitale, mais il a un caractère assez spécial, et il est un peu « tête brûlée » et « grande gueule » également… Ce qui lui attire parfois quelques ennuis, mais également quelques ennemis…

Le mystère va commencer quand Andreas va « trouver » une nouvelle pièce dans sa maison, pièce dont il n’a aucun souvenir ; et dont ne se souviennent pas non plus son apprenti et ses domestiques. Etrange… D’autant que ladite pièce est vide. Or dans une maison on a utilité de toutes les pièces et une pièce vide pourrait bien être utile !
Quand de surcroît Andreas va examiner un portrait de lui-même, il va lui sembler que là aussi il y a un « vide »… Comme si quelqu’un qui aurait dû être à ses côtés avait été effacé…
Avec son côté très terre à terre et scientifique, il va vouloir connaître le fin mot de cette histoire !

Le côté ésotérique et épique de l’histoire va être renforcé par la présence de deux mystérieux Cavaliers qui semblent poursuivre notre apothicaire, mais pas vraiment pour lui dire bonjour…
Cette menace est accentuée par le fait qu’Andreas va être poursuivi par ni plus ni moins que le Grand Inquisiteur de France !
Mais dans quoi notre apothicaire a-t-il bien pu tomber !?!

On va suivre Andreas et son apprenti, le jeune Robin dans un périple très prenant, de Paris jusqu’à Compostelle, puis au-delà des mers.
Leur route va croiser celle de la jeune Aalis qui a fui sa campagne natale après avoir sans le vouloir commis un crime…

Cette histoire m’a beaucoup plu, malgré mes interrogations de départ, parce que les personnages sont malgré tout attachants, Andreas a un sale caractère et est parfois un peu bourru, mais on apprend petit à petit à le connaître, et au fond il reste très sensible et il s’attache facilement à ses proches.
Aalis a elle-aussi un sacré caractère ! Elle n’a pas froid aux yeux, et si son caractère lui aura servi pour s’en sortir, elle va petit à petit devenir une vraie jeune femme.
Robin qui ne payait pas de mine lorsqu’il nous a été présenté se révèle être un jeune homme très intéressant, et il jusqu’à se révéler être essentiel à l’histoire et à Andreas en tant qu’apprenti et compagnon.

J’ai bien aimé aussi le fait de présenter la période du Moyen-âge (du moins une certaine période du Moyen-âge) et de ce qu’il se passait à l’époque (pour les juifs, pour les pèlerins, pour les templiers, avec l’Inquisition).
On a du mal à imaginer ce qu’on vécu certaines personnes dans ces temps-là… Et j’étais bien contente d’être au chaud sous ma couette pour lire ce livre…

On sent que l’histoire est parfaitement maîtrisée par l’auteur du début à la fin, même si on peut parfois se demander jusqu’où nous, lecteur, allons être emmené.
J’ai vu venir certaines choses, d’autres non, mais la façon dont c’était fait m’a beaucoup plu et je n’ai du coup pas été déçue de ne pas être parfois très surprise.
J’ai eu aussi pas mal d’émotions tout au long de ma lecture, c’est ça aussi que j’aime bien lorsque je lis !
Un petit bémol ceci étant dit, j’ai regretté le style du parler « moyenâgeux » utilisé… au bout d’un petit moment j’ai quand même été un peu lassée… Ce n’est pas que j’ai eu des difficultés à comprendre, juste qu’un style et un parler ‘normaux’ auraient été tout aussi indiqués pour cette aventure.

Je recommande ce livre pour ceux qui aiment les aventures (il faut l’avouer) un peu longues, avec des enchevêtrements d’énigmes, d’action, de personnages, mais aussi de mystères et de phénomènes surnaturels.

Ma note: 4 /5 Very Happy
Yunali
Yunali
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1170
Age : 35
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par louloute le Sam 8 Fév 2014 - 19:51

Merci Yunali pour ta critique   Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 11623
Age : 50
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par Denis76 le Dim 9 Fév 2014 - 2:42

Ce livre est un coup de cœur pour moi 5 /5 : Loevenbruck écrit très bien, et encore mieux les romans historiques...Dommage qu'il se passionne surtout pour les romans ésotériques !

bullet Sujet: L'Apothicaire, d'Henri Loevenbruck
Envoyé : 11 novembre 2011 à 23:27

L’Apothicaire, d’Henri Loevenbruck.
Ecrit en 2011.
C’est une histoire passionnante :
Andreas st Loup, apothicaire à Paris en 1313, sous Philippe le Bel (Philippe IV).
Il est poursuivi par le chancelier Nogaret pour hérésie. Nogaret meurt dans de mystérieuses conditions. Le chambellan Marigny reprend l'affaire. Les hérétiques ne mobilisent pas le sommet de l'Etat d'habitude, et Andreas se dit qu'il y a autre chose, ...mais quoi ? Il découvre chez lui une chambre vide, dont il n'a pas souvenir, un tableau où il est représenté face à un espace vide. Il se dit qu'il côtoyait une personne actuellement disparue qui pourrait être la cause de tout ce dérangement. Mais de qui s'agit-il ? Il n'arrive pas à s'en souvenir !Sa boutique brûle ! Il est obligé de partir...Ses réflexions le mènent à discuter avec des gnosiques qui l'ont connu lors de son pèlerinage à St Jacques de Compostelle, 20 ans plus tôt. Au fil des rencontres, il refait ce trajet. ...mais il est poursuivi par Humbert, le grand Inquisiteur d'une part, et par deux cavaliers de l'Apocalypse d'autre part...
Toute cette partie, les 2/3 du livre, sont d’une plume digne de Ken Follett des grands jours (les Piliers de la Terre).
Malheureusement, le dernier tiers du livre est un jeu de piste à la Dan Brown, et cela convient moins à mon goût. Dommage.

Le style de Loevenbruck est toujours (c’est mon 4eme bouquin de lui) fluide, même si le flot de connaissances que l’auteur apporte au récit nuit un peu au débit de lecture. Le caractère bougon de l’homme de sciences définit bien le personnage. Une histoire de sentiments entre Andreas, son apprenti Robin qui l’accompagne dans son aventure, et Aalis, jeune fille farouche, libre et moderne, qu’ils ont recueilli « au passage » à Bayonne, font de ce roadbook un divertissement des plus passionnants.

Extraits :
Carnaval :
Carnaval de février en 1308 a Paris : "La semaine grasse s'achevait en apotheose. Feux de joie en place de Greve, parties de soule organisées par les voyers, comédiens en spectacle sur les échafauds représentant le roi, Marigny ou Nogaret, une longue procession avec pour figure de proue un immense mannequin representant Carnaval, tout allait à l'envers, vilains déguisés en bourgeois, bourgeois en vilains, valets qui battaient leurs maitres, une vieille femme avec un seau de purin sur la tête, un charcutier déguisé en ours, une sorcière chevauchant un démon, un couple de faux seigneurs distribuant de fausses pieces de Philippe le Bel, deux ou trois papes,... " Extraits. Loevenbruck décrit cela avec beaucoup plus de truculents détails !

Intolérance :
‎"Détrompez vous, l'intolérance n'a pas d'âge et ne finira jamais. Chaque siècle a connu et connaitra des inquisiteurs et ses hérétiques", répond le gnostique dominicain à Andreas.
Denis76
Denis76
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 67
Localisation : Paris.
Emploi/loisirs : Professeur agrégé.
Genre littéraire préféré : K.Follett, J.Grisham, JC.Grangé, M.Connelly, R.Merle.
Date d'inscription : 22/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par louloute le Dim 9 Fév 2014 - 7:16

Merci Denis pour ta critique   Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 11623
Age : 50
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par Denis76 le Dim 9 Fév 2014 - 11:33

64% de coup de cœur, c quand même un très bon livre !
Denis76
Denis76
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 67
Localisation : Paris.
Emploi/loisirs : Professeur agrégé.
Genre littéraire préféré : K.Follett, J.Grisham, JC.Grangé, M.Connelly, R.Merle.
Date d'inscription : 22/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par chocolette le Lun 3 Mar 2014 - 0:36

Je l'ai dévoré mais la dernière partie m'a fortement ennuyée, beaucoup trop de longues descriptions. Je suis déçue.
chocolette
chocolette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 67
Localisation : Hainaut.Belgique.
Emploi/loisirs : lecture,promenade,cinéma,mots fléchés.
Genre littéraire préféré : Policier et un peu de tout...pas de SF!
Date d'inscription : 13/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par Nisa le Lun 19 Mai 2014 - 11:17

Lu dans le cadre du challenge PL 2013/2014

Je vote "bof" car je pense que mon état de fatigue a fait baissé mon avis sur ce livre que j'ai trouvé long et ennuyeux d'une façon globale.
Je n'ai rien de spécifique à lui reprocher, je pense que l'écriture ne me correspond pas, en tout cas pas en ce moment et j'ai peiné à lire plus de 5 pages d'affilées pendant toute ma lecture...
L'idée de base n'était pas mal, mais la petite étincelle n'a pas eu lieu chez moi.


Dernière édition par Nisa le Lun 19 Mai 2014 - 19:38, édité 1 fois
Nisa
Nisa
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5757
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par louloute le Lun 19 Mai 2014 - 13:32

Merci Nisa pour ton avis   Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 11623
Age : 50
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par Histoires Singulières le Lun 19 Mai 2014 - 15:02

Je me demande comment je suis passée à côté de ce livre... je vais devoir réparer mon erreur !
Histoires Singulières
Histoires Singulières
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 304
Age : 59
Localisation : Sud-Est
Genre littéraire préféré : Suivant l'humeur du moment...toujours plusieurs livres en cours
Date d'inscription : 09/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par Piplo le Ven 30 Mai 2014 - 0:24

J'ai été immédiatement emballée par la lecture de ce roman. Un plaisir qui ne m'a pas quittée du début à la fin du livre.

On suit le destin de notre héros Andreas Saint-Loup, apothicaire génial à la répartie cinglante et aux pensées avant-gardistes. Un mystère le tourmente dans sa propre demeure lorsqu'il découvre une pièce chez lui, comme s'il l'avait simplement oubliée jusque là. Très rapidement il se trouve au milieu de complots et d'enjeux qui le dépassent et est poursuivi par de mystérieux cavaliers ainsi que par un redoutable inquisiteur ; il doit fuir sur les routes de Saint Jacques de Compostelle avec son tout jeune apprenti Robin. En parallèle, on suit la toute jeune Aalis qui est amie avec un banni et qui s'attire les foudres de son père et d'un prétendant.

Malgré la violence de certaines scènes, je me suis trouvée plongée avec plaisir dans cette ambiance et ce contexte politique du début du XIVème siècle.

L'histoire m'a plu mais c'est surtout l'écriture de l'auteur qui m'a emballée!
Il soigne le contexte historique et ne nous épargne rien pour qu'on comprenne bien la situation politique ou la beauté des paysages que nos héros traversent. Enfin si, justement! Il ne veut pas nous perdre et nous évite tout de même des dizaines de pages de descriptions! J'ai aimé tous ces clins d'oeil entre l'auteur et le lecteur, ces multiples passages dans lesquels il s'adresse directement à nous. C'est comme une histoire qui nous est contée finalement (malgré le nombre conséquent de pages) et j'ai vraiment aimé ça!

Les personnages sont aussi extrêmement attachants. Andreas a une vision de la société du Moyen-Age bien en avance sur son époque. Il revendique haut et fort notamment un scepticisme religieux quasi incompatible avec son statut d'apothicaire. Mais chacune de ses réflexions, chacune de ses joutes verbales est un régal à lire.

Bien qu'il y ait certaines scènes physiquement difficiles à supporter et de réelles angoisses compte tenu des horribles desseins de ses poursuivants, j'ai eu le sourire sur les lèvres presque tout le long du roman!

Je ne sais pas si la fin m'a un peu déçue ou si je ne voulais simplement pas fermer ce livre, mais le plaisir ressenti à la lecture lui vaut de manière évidente le statut de coup de coeur!!!
Piplo
Piplo
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 143
Age : 39
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par Sarfre le Lun 18 Mai 2015 - 15:55

J'avais apprécié à l'époque "Le testament des siècles" du même auteur, assez proche du "Da Vinci code" de D. Brown dans l'esprit. Devant le grand nombre de bonnes critiques je me suis laissé tenté par "L'apothicaire". Je m’attendais à mieux.
Grosse déception pour moi. J'ai trouvé ce livre interminable et d'une grande vacuité. C'est creux, on tourne en rond pendant des heures, pour pas grand chose a l'arrivée.
La plupart des dialogues sont assez niais et de très mauvaise qualité. Livre bas gamme et sans grand intérêt. Pas aimé du tout.

3/10
Sarfre
Sarfre
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 508
Age : 43
Localisation : Metz
Emploi/loisirs : Informatique
Genre littéraire préféré : Romans classiques, contemporains; Sciences humaines; Fantasy; Policier, Thriller.
Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par Jdoublev le Lun 19 Juin 2017 - 9:15

Je me suis lancé depuis hier: 200 pages englouties sans s'en rendre compte. C'est que c'est bon!
Jdoublev
Jdoublev
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 4971
Age : 62
Localisation : Herve (Belgique)
Genre littéraire préféré : SF, romans historiques et du terroir
Date d'inscription : 27/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par Jdoublev le Sam 1 Juil 2017 - 9:04

L'histoire est très prenante et est menée à un rythme qui ne donne pas envie de reposer le livre avant de l'avoir fini.

Les personnages sont très attachants, presque tous ayant un passé les faisant beaucoup souffrir.

Le style d'écriture souffre parfois de quelques lourdeurs mais reste fluide dans l'ensemble.
Jdoublev
Jdoublev
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 4971
Age : 62
Localisation : Herve (Belgique)
Genre littéraire préféré : SF, romans historiques et du terroir
Date d'inscription : 27/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

[Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire - Page 2 Empty Re: [Loevenbruck, Henri] L'Apothicaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum