Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Franzen, Jonathan] Freedom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 4

[Franzen, Jonathan] Freedom

Message par adtraviata le Dim 6 Nov 2011 - 0:33



Titre : Freedom
Auteur : Jonathan Franzen (USA)
Editeur : Editions d l'Oliver
Année : 2011
Nombre de pages : 717

Quatrième de couverture :
Patty Berglund est-elle la femme idéale ? Pour Walter, son mari, la réponse ne fait aucun doute : c'est oui. Epouse aimante, mère parfaite, Patty a tout bon. Mais qu'en pense-t-elle ? En renonçant à Richard, ce "bad boy" dont elle était amoureuse - et qui se trouve être le meilleur ami de Walter - Patty a peut-être commis l'erreur de sa vie. Freedom raconte l’histoire de ce trio et capture le climat émotionnel, moral et politique des États-Unis entre entre 1970 et 2010 avec une incroyable virtuosité.
Anatomie d’un mariage et d'une famille - les Berglund -, ce livre analyse les illusions, les déceptions et les compromis d'un génération de baby-boomers qui avaient rêvé un jour de changer le monde. Mais c’est aussi un acte d’accusation implacable à l'égard d'une nation qui a cessé depuis longtemps d'incarner ses propres valeurs. Qu'avons-nous fait de notre liberté ? s demandent les personnages de Jonathan Franzen. Et quel monde laisserons-nous à nos enfants, qui nous ressemblent si peu ? Pendant ce temps, les États-Unis livrent en Afghanistan et en Irak leurs propres guerres napoléoniennes, tentant d’imposer cette même liberté par la force.

Mon avis :
J'ai l'impression qu'il y a longtemps que je n'ai lu un roman aussi énorme, aussi ambitieux, aussi intelligent que Freedom. Et je ne sais trop par où commencer pour en parler. Je pense dire en vrac ce que j'ai aimé, malgré quelques longueurs certaines dans la fin de la troisième partie (ou l'impatience de le terminer pour lire d'autres titres attirants et différents de cette rentrée ?)
J'aime les romans "construits" : dans celui-ci, l'introduction nous esquisse déjà toute l'histoire de cette famille, on sait où on va (mais pas par quels chemins et péripéties, ni comment cela se terminera) et la conclusion fera pendant à cette première partie. La deuxième et la quatrième partie, "Des erreurs furent commises", journal intime, regard de Patty sur sa propre histoire, écrit à la demande de son psychiatre, encadrent la partie centrale "2004". Des événements à peine entrevus sont ensuite détaillés, sous le point de vue des différents personnages, les retours en arrière ou sauts dans le temps sont nombreux et rendent la lecture à la fois complexe et savoureuse. C'est extraordinaire comme l'auteur sait se glisser dans la peau de l'un et de l'autre, de Patty, ex-battante basketteuse, déprimée en permanence, de Walter, le gentil aux rêves qui se compromettent entre écologie trompeuse et gros sous, de Richard, le chanteur décalé pas si tordu que cela, de Joey, le fils qui s'est construit en opposition à son père. Les personnages secondaires tels que Connie et Lalitha ne sont pas en reste. Quels portraits psychologiques complexes, fouillés, quelle maîtrise dans la conduite de ses personnages !!
Ce qui m'a laissée bouche bée aussi (parce que je n'ai pas toujours tout capté des enjeux financiers), ce sont toutes les compromissions, les magouilles, les jeux du pouvoir et de l'argent au niveau national et international (et aussi les jeux du sexe à l'intérieur de la famille) : pouvoir qui fascine chacun à son niveau et l'amène à entretenir une image, à se construire d'une certaine façon, à s'ignorer parfois de façon morbide.
Mais en fait, la toile de fond de l'Amérique des années George W. Bush n'est là que pour faire ressortir ces différents caractères, ces différents membres de la famille Berglund, les choix de vie qu'ils font et dont ils cherchent longtemps à se libérer (ou pas - la force de l'inconscient...) C'est, dans cette famille, le portrait de Patty qui ressort, évidemment.

J'ai adoré le piquant de l'analyse, dont je ne vous livre que deux petits exemples :
En parlant de Richard : "Le vaillant petit ego de Lucy, flottant sur l'océan d'insécurité de la maturité féminine, lui faisait pitié." (p. 253)
"Vin Haven savait vraiment parler aux gens simples (comme le prouvait son amitié avec George W.)" (p. 390 - celle-là m'a beaucoup fait rire)

Des personnages emprisonnés dans leurs rêves de bonheur, dans leurs désirs, dans leur façade, dans leur famille... au milieu d'un pays qui veut toujours donner des leçons au monde - et de quelle façon ! (j'ai un peu comparé avec Les Chutes de Joyce Carol Oates) : un livre assez passionnant, dont j'ai quand même un peu de mal à avoir une vue d'ensemble, avec assez de recul.

avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Franzen, Jonathan] Freedom

Message par BESMAR le Dim 6 Nov 2011 - 7:05

il est dans ma LAL depuis quelques temps et je pense que cela sera mon prochain achat ! merci Adtravia pour ta belle critique !!!
avatar
BESMAR
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1211
Age : 52
Localisation : Au Quebec
Emploi/loisirs : agente de gestion du personnel en invalidité- loisirs : lecture, rénovations-bricolage-décoration.
Genre littéraire préféré : Policiers (PD James, Connelly,Reich), romans historiques, aventure, tres peu de fiction sinon toute lecture m'interesse !!mon coup de coeur actuel est "L'Élégance du Hérisson" de Mureil Barberry
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Franzen, Jonathan] Freedom

Message par AnaïsP le Dim 6 Nov 2011 - 11:58

Superbe critique Adtraviata, je me le note, j'ai envie de retenter Franzen après un avis mitigé pour Les Corrections.
un livre assez passionnant, dont j'ai quand même un peu de mal à avoir une vue d'ensemble, avec assez de recul.
Je crois que c'est la marque de fabrique de l'auteur, ce côté dense!
avatar
AnaïsP
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1500
Age : 30
Localisation : Haute-Garonne
Emploi/loisirs : Mandataire judiciaire
Genre littéraire préféré : Littérature, Bandes dessinées indé
Date d'inscription : 19/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Franzen, Jonathan] Freedom

Message par adtraviata le Dim 6 Nov 2011 - 12:44

Merci ! Et bonne découverte.
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Franzen, Jonathan] Freedom

Message par Le motard le Lun 7 Nov 2011 - 15:25

On parle effectivement beaucoup de ce livre, j'essaierai de le lire même si "Les corrections" ne m'avait pas du tout emballé, peut être que l'écriture de Franzen m'accrochera cette fois ci avec quelques années de plus.

Le motard
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 252
Age : 60
Localisation : 92
Emploi/loisirs : aquarelle, moto, sport
Genre littéraire préféré : roman, policiers, BD
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Franzen, Jonathan] Freedom

Message par Silce le Jeu 10 Nov 2011 - 15:52

Je l'ai acheté en cadeau d'anniversaire à ma mère, je suis contente car d'après ta critique, je crois que j'ai fait un bon choix !! Je lui pique dès qu'elle l'aura terminée =)
avatar
Silce
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 142
Age : 29
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Etudiante en gestion
Genre littéraire préféré : SF et Fantasy en tête, ensuite les mangas et les classiques littéraires français ou étrangers.
Date d'inscription : 19/05/2010

http://youngjedi.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Franzen, Jonathan] Freedom

Message par karine le Mer 11 Jan 2012 - 12:19

j'ai abandonné ce livre au quart...je n'avais plus envie de l'ouvrir ce qui est plutôt symptomatique d'un ennui. Je n'ai aimé ni les personnages, ni l'écriture du roman qui amène une lenteur dans l'histoire. Une histoire à la Desperate Housewives mais sans l'humour...
avatar
karine
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 503
Age : 40
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : lecture,peinture et art contemporain
Genre littéraire préféré : romans divers et variés
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Franzen, Jonathan] Freedom

Message par Cassiopée le Lun 20 Fév 2012 - 14:26

Mon avis :

« Bienvenue à Pattyland, le pays des erreurs ».

Formidable chronique sociale de cette Amérique qui a voulu, qui voudrait mais qui …. subit les conséquences de ses erreurs, de ses choix.
Bien entendu, se tromper, choisir, tout cela fait « grandir », il faut en tirer des leçons, mais forcément, le cours de la destinée de chacun en est changé…

Trois générations se côtoient dans ce roman, trois générations décortiquées dans un pays, une ambiance, une vie, des vies tout simplement …. . Chaque personnage est finement analysé dans ses relations, leur évolution, les sentiments qu’il éprouve : jalousie, égoïsme, envie(s), rêve(s) d’un jour ou d’une vie….
Non-dits, secrets, mensonges, apparences, action ou vérité comme le jeu des grands adolescents …. Tout cela est présent dans les 718 pages qui défilent, comme autant de flashes sur ces familles américaines qu’il nous ait donné de rencontre le temps d’un livre.
Vit-on pour soi ou pour les autres ? Quel impact le regard de celui qui est en face ou à côté de moi ? Quelle force peut-il me donner ou me faire perdre ?

« J’ai découvert où je voulais être, et avec qui je voulais être. » dit Patty dans son journal d’ « autobiographe » où elle parle d’elle à la troisième personne et qu’elle a écrit à la demande de son thérapeute.
Cette partie, appelée « Des erreurs furent commises » examine soigneusement, avec acuité ; le parcours de Patty, ses doutes, ses choix, ses sentiments, son analyse de ce qu’elle a fait ou pas et ce que cela a engendré pour elle et sa famille …
Car les choix d’une personne ont un impact plus important que ce qu’on imagine …

Ce journal, on le lit entre les pages 45 et 246. Puis à la page 590, dans une conversation avec elle, son mari Walter dit : -Des erreurs furent commises.
Un constat lourd, pas de reproches, pas de remarques interminables, juste ces quatre mots …. Titre du journal intime …

Quatre mots lourds de sens ….
Est-ce que nos erreurs sont plus difficiles à porter que nos choix ? Est-ce qu’elles nous obligent à faire le deuil de certains de nos rêves ?
Est-ce nous, vraiment, qui faisons des erreurs, ou parfois, la vie nous pousse-t-elle à prendre une direction pour ne pas faire souffrir les autres ? …. Tiens on en revient aux autres … Quel est le poids de tout cela ?

J’ai beaucoup apprécié ce roman, sa construction, son écriture.
Je l’ai trouvé dense mais très intéressant.
Il offre une assez bonne « peinture » d’un pays, à une époque précise, dans un milieu donné et soulève par ce biais, beaucoup de questions.

D’autres, avant l’auteur, se sont "frottés" à cet exercice difficile de parler d’un pays à travers différentes familles mais je trouve que Jonathan Franzen s’en sort plutôt bien car je ne me suis pas ennuyée une seule seconde !
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8808
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Franzen, Jonathan] Freedom

Message par adtraviata le Lun 20 Fév 2012 - 15:04

Très belle critique, Cassiopée ! Ce roman a ennuyé plus d'un lecteur, mais je fais partie de ceux qui l'ont aimé aussi.
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Franzen, Jonathan] Freedom

Message par seriephile le Sam 13 Oct 2012 - 21:59

Je peux dire que cette lecture fut longue et parfois difficile, mais qu'elle n'en fut pas pour autant déplaisante. Les personnages ne sont ni caricaturaux ni attachants, ils sont tout simplement dépeints avec beaucoup de réalisme. Cela m'a donné l'impression de pouvoir toucher les personnages, de pouvoir les comprendre, car au fond, ils sont comme nous, ce ne sont ni des héros, ni des lâches, ce sont des Hommes.
avatar
seriephile
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1211
Age : 33
Localisation : près de la mer
Genre littéraire préféré : presque tous les genres...!
Date d'inscription : 29/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Franzen, Jonathan] Freedom

Message par Le motard le Jeu 13 Déc 2012 - 12:15

Deuxième tentative, deuxième echec, décidement Franzen n'est vraiment pas un auteur qui m'accroche, j'ai trouvé ce livre long, sans relief, ni causticité, ni folie, ni non sense, je trouve vraiment qu'à coté de Oates, Roth, Auster et bien d'autres grands auteurs Américains il fait pale figure, mais bon je n'ai pas aimé donc mon avis est forcement partial et négatif.

Le motard
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 252
Age : 60
Localisation : 92
Emploi/loisirs : aquarelle, moto, sport
Genre littéraire préféré : roman, policiers, BD
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Franzen, Jonathan] Freedom

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum