Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Koryta, Michael] Une heure de silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE AVIS SUR LE ROMAN

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Koryta, Michael] Une heure de silence

Message par eric le Dim 13 Nov 2011 - 22:53




Une heure de Silence. Une enquête de Lincoln Perry. (Titre original : The Silent Hour). 2009. KORYTA Michael. Traduit par GRELLIER Frédéric
PARIS.2011. SEUIL. POLICIER. 366 p.

Présentation de l’Editeur : La mystérieuse propriété baptisée "La Crête aux murmures" et estimée à plusieurs millions de dollars, a longtemps abrité un étrange programme de réinsertion mené par Alexandra Cantrell, soeur d'un ponte de la mafia de Cleveland.
Le détective privé Lincoln Perry en apprend l'existence lorsque débarque dans son bureau Parker Harrison - ancien détenu et "pensionnaire" de la Crête aux murmures - l'implorant de retrouver Alexandra, mystérieusement disparue. Déconcerté et embarrassé par l'instinctive méfiance que lui inspire son client, Perry décide de prendre l'affaire mais se rend vite compte que les os de Joshua Cantrell, l'époux d'Alexandra, ont été découverts au moment même ou Parker s'est décidé à faire appel à lui.
Coïncidence ? Sûrement pas. Pour régler ce dossier dont les pistes sont froides depuis des années, Lincoln Perry, aidé d'un autre détective, va devoir plonger le nez dans les enquêtes de la police mais aussi du FBI, et enfin résoudre disparition et meurtre au risque et au prix de sa vie.
Auteur de La Mort du privé, Et que justice soit faite et Une tombe accueillante, Michael Koryta, ancien journaliste et détective privé, partage sa vie entre l'Indiana et la Floride.

Mon avis (Novembre 2011)

Lincoln Perry est un héros récurrent de Mickael KORYTA. Détective privé à Cleveland, il accepte (à contrecœur) une mission, que lui confie Parker Harrison. Ce dernier est sorti de prison, il y a plus de 13 ans, après y avoir purgé une peine pour meurtre. Il demande à Lincoln de retrouver Alexandra Cantrell. Avec son époux, Joshua, elle l’avait accueilli, à sa sortie de prison, dans sa maison, qui ressemblait plus à un programme de réinsertion qu’à un havre de tranquillité familiale. C’est lorsque Lincoln apprend que Joshua a été assassiné, alors que Parker le lui avait soigneusement caché, qu’il rejette définitivement la mission.
L’intrigue était alléchante, mais malheureusement à force de remonter des pistes brouillées par le temps, qui passe, le roman de M KORYTA tourne quelque peu en rond, et la multiplication des personnages, dont certains, comme Ken , ne sont que très peu travaillé ou alors trop dans la caricature. Bref, le roman part sur les chapeaux de roues, mais franchement le rythme se réduit considérablement par la suite, pour en devenir presque ennuyeux. Quelques belles surprises redonnent des couleurs aux derniers chapitres du livre, même si la « dépression » de Lincoln Perry entache encore un peu plus la compréhension de ce récit.
Une déception donc pour ce livre, découvert à travers ma participation au Grand Jury Seuil Policier / Babelio 2011.


Dernière édition par alexielle63 le Lun 14 Nov 2011 - 12:00, édité 1 fois (Raison : Correction titre et sondage)

eric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 47
Localisation : LYON
Date d'inscription : 06/07/2009

http://lemondedelecrit.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Koryta, Michael] Une heure de silence

Message par Piou Piou le Lun 14 Nov 2011 - 16:16

Je vais donc passer mon chemin.
avatar
Piou Piou
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 32
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : littérature, musique, cinéma, voyager, dormir
Genre littéraire préféré : fantastique, thrillers, aventure, historique, romance
Date d'inscription : 29/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Koryta, Michael] Une heure de silence

Message par Sharon le Lun 14 Nov 2011 - 16:26

Je l'ai lu moi aussi et mon avis rejoint en gros le tien : j'ai trouvé le rythme du récit trop décousu, on perd du temps dans les méandres de l'intrigue, et certaines péripéties n'apportent pas grand chose à l'intrigue.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7506
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Koryta, Michael] Une heure de silence

Message par Sharon le Jeu 17 Nov 2011 - 17:05

Mon avis :

Premier soucis (pour moi) : ce livre est le cinquième ouvrage qui met en scène le détective privé Lincoln Perry. Ancien policier, directeur d'une salle de sport à Cleveland, il n'a pas vraiment d'attache, si ce n'est sa petite amie Amy et Joe, son associé et ami. Tous les deux ont gardé des séquelles (psychologiques pour l'une, physiques pour l'autre) de précédentes enquêtes. Dans ce volume, Lincoln se livre à l'introspection, se demande s'il poursuivra ou non ce métier. Ces moments de pause doivent être intéressants pour les fans de la série. Pour moi qui découvrais le personnage, je trouvais plutôt qu'ils ralentissaient l'action.
Parlons-en, justement, de l'action, qui est mon second soucis : l'enquête me paraîssait au début (les cent premières pages, c'est à dire, en gros, la première partie) prometteuse. En effet, un ancien repris de justice, qui a parfaitement réussi sa réinsertion, recherche sa bienfaitrice Alexandra Cantrell qui a disparu depuis douze ans. Un coup de théâtre survient assez rapidement : un corps est retrouvé, celui de Justin Cantrell, mari d'Alexandra, qui a été assassiné au moment où Alexandra n'a plus donné signe de vie. Malheureusement, tout se gâte très rapidement. Ce n'est pas tant la multiplication des enquêteurs qui m'a dérangé, ou les pistes variées qui s'offrent à Lincoln. Non, ce qui m'a vraiment dérangé, c'est qu'à chaque fois qu'un indice ou une information était donnée, Lincoln se rendait compte très vite qu'il aurait pu en avoir connaissance plus tôt, et surtout, après un moment de jubilation (bien normal quand un enquêteur tient enfin quelque chose) qu'elle ne faisait pas réellement progresser l'enquête. Je ne compte pas le nombre de fois où Lincoln s'est retrouvé dans une impasse, à ne plus savoir dans quelle direction chercher. Je ne m'appesantirai pas non plus sur le fait que l'enquête aurait pu être résolue bien plus rapidement (pour ne pas dire qu'elle n'aurait pas eu lieu d'être) si les personnages avaient communiqué. Trop de cachotteries tuent. Les seuls personnages qui m'ont paru dignes d'intérêt car riches et complexes sont Parker Harrisson et Mark Ruzity, dont les existences sont deux plaidoyers en faveur de la réinsertion.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7506
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Koryta, Michael] Une heure de silence

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum