Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Giraud, Brigitte] Pas d'inquiétude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Giraud, Brigitte] Pas d'inquiétude

Message par adtraviata le Jeu 24 Nov 2011 - 0:51




Titre : Pas d'inquiétude
Auteur : Brigitte Giraud
Editeur : Stock
Année d'édition : 2011 (Renttrée littéraire)
Nombre de pages : 266

Pas d'inquiétude, c'est le récit d'un père dont toute la famille vient d'emménager dans une nouvelle maison, un nouveau lotissement, en bordure d'une rivière. Il est imprimeur, sa femme vient de changer de travail, d'ouvrière elle est devenue secrétaire ; ils ont deux enfants, Lisa, 16 ans, et Mehdi, 11-12 ans, jeune collégien. Ils s'apprêtent à profiter de la vie quand se déclare une maladie grave pour Mehdi. "Pas d'inquiétude" conseille aussitôt le médecin de famille. Mais cette injonction masque mal le bouleversement familial, les angoisses sourdes, les incompréhensions, les questions informulées, le sentiment d'infériorité face à ceux qui "savent". Pour pouvoir prendre soin de Mehdi entre les séjours à l'hôpital, c'est le père qui prend des congés de maladie car sa femme est trop occupée à se tailler sa place dans son entreprise. Plus tard, ce sont ses collègues qui lui offriront des jours de RTT pour lui permettre de rester à la maison.

Le livre raconte ces jours, ces semaines, ces mois marqués par l'incertitude, par la difficulté de chacun à trouver sa place, son équilibre au coeur de la famille. Par le silence surtout : comment entrer vraiment en communication avec Mehdi, qui semble devenu plus lointain, réfugié dans le monde de l'hôpital ? Comment exprimer les doutes, les questions, les insatisfactions pour cet homme qui était si à l'aise au travail, entouré de ses collègues imprimeurs, dans un monde d'hommes, et dont les émotions trouvaient un exutoire simple dans les gestes du métier ?

Ce n'est pas la maladie qui est ici à l'avant-plan, mais la relation père-fils, la traversée de la maladie, l'emploi de ce temps devenu mouvant, incertain.

On sent aussi toute la fibre sociale de Brigitte Giraud : pendant que l'homme, certes éloigné de son travail, se nourrit pourtant de la solidarité nouvelle créée par sa situation, pendant que le fils subit les traitements médicaux, la femme, elle, subit un harcèlement subtil de la part de sa supérieure hiérarchique. Situation qui rend vains tous les efforts que ce couple a consentis pour changer de statut social.

Sans révéler la fin, il faut souligner aussi la qualité littéraire du texte, sa construction aboutie. Il m'a fallu quelques jours pour lire ce livre, car même si la maladie n'est pas au premier plan, ces difficultés à trouver un nouvel équilibre, à s'adapter sans cesse à la loi des traitements, des soignants, faisaient largement écho en moi. Ne croyez pas que le livre ne m'a pas plu, au contraire : j'ai une fois de plus apprécié la finesse de l'analyse psychologique de Brigitte Giraud, qui ne craint jamais, semble-t-il, d'aborder des sujets difficiles.

"Nous imaginions que la vie se déroulait selon une ligne droite et que l'avenir serait forcément meilleur, nous pensions que la vie s'améliorait au fur et à mesure, c'est ce que nous observions autour de nous, chacun attendait ce qui allait le libérer, nous pensions que le bonheur était une conquête, une promesse, qu'il arrivait après une suite d'empêchements, après une série d'obstacles,une succession d'espoirs. Il manquait au départ toujours quelque chose, il manquait une voiture, un diplôme, un amour, un enfant, un appartement, un amour, un jardin, il manquait de l'argent, la vie n'était que manque mais le temps allait tout résoudre, allait tout construire, tout simplifier." (p. 63)
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giraud, Brigitte] Pas d'inquiétude

Message par lili78 le Jeu 24 Nov 2011 - 16:28

Intéressant ! Je me le note. Merci
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2240
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giraud, Brigitte] Pas d'inquiétude

Message par Piou Piou le Jeu 24 Nov 2011 - 20:15

Idem pour moi.
avatar
Piou Piou
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 32
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : littérature, musique, cinéma, voyager, dormir
Genre littéraire préféré : fantastique, thrillers, aventure, historique, romance
Date d'inscription : 29/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giraud, Brigitte] Pas d'inquiétude

Message par la grande astrance le Lun 27 Aoû 2012 - 11:29

une histoire très émouvante
je crois me souvenir qu'elle évoque un fait réel : des collègues ont offert leur RTT !
un beau geste de générosité

avatar
la grande astrance
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 349
Age : 61
Localisation : isere
Emploi/loisirs : psychomotricienne //le scrabble en ligne- astrance chez Word Biz
Genre littéraire préféré : les auteurs nordiques surtout les policiers
Date d'inscription : 15/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giraud, Brigitte] Pas d'inquiétude

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum