Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Vinau, Thomas] Nos cheveux blanchiront avec nos yeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre

33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Vinau, Thomas] Nos cheveux blanchiront avec nos yeux

Message par adtraviata le Jeu 1 Déc 2011 - 21:47



Titre : Nos cheveux blanchiront avec nos yeux
Auteur : Thomas Vinau
Editeur : Alma Editeur
Année : 2011
Nombre de pages : 107

"J'écris à ras de terre. Je ne parle que de ce que je vis. C'est pour ça que c'est peu. C'est pour ça que c'est tout.(...) J'essaie de dire les choses. Au pire de les écrire. A hauteur d'homme." (p. 76-77)

Je l'écris tout de suite : j'ai envie de crier au coup de coeur ! Ce premier roman de Thomas Vinau est construit en deux parties, "Le dehors du dedans" et "Le dedans du dehors", qui semblent n'avoir pas de lien entre elles. La première a un fil conducteur : un homme, Walther, quitte une femme, Sally, et parcourt l'Europe en tous sens. De Prague à Amsterdam, de Bruxelles à Madrid, il se laisse traverser par les rencontres, les paysages, les lumières, il recueille un oisillon, compagnon de voyage improbable, il écrit des lettres à Sally. La deuxième partie semble plus éclatée, c'est (comme au début du livre) une succession de petits textes qui paraissent éclatés, mais on finit par comprendre que l'homme qui écrit est Walther, qu'il est revenu auprès de sa compagne, qu'un petit garçon est né. Peut-être est-il parti en voyage pour apprendre à grandir...

Ce n'est pas l'histoire (assez mince) qui m'a donné le coup de coeur, c'est la grâce de l'écriture, l'attention à la vie dans ce qu'elle a de plus quotidien, de plus ténu parfois, à l'image de ce petit enfant dont le souffle apprend à Walther à devenir père. Des textes qui s'étirent sur quatre saisons, qui parlent de la pluie, du soleil, des feuilles mortes, de la neige qui craque. De la nuit et de l'aube. De l'écriture comme une source pour vivre. Des images surgissent sans cesse de la plume de Thomas Vinau, et sa poésie, son sens de l'épure m'ont positivement charmée, ravie. Je sais déjà que je laisserai "traîner" ce livre sur l'étagère, et que je relirai de temps en temps des passages, pour vivre et vibrer, moi aussi. Et le plaisir de tenir un bel objet au papier craquant entre les mains n'y sera pas pour rien.

"Walther sent une étrange proximité ntre ce vieux douanier et lui.Il a l'impression de pouvoir lire dans son regard et la position de ses lèvres entrouvertes que le bonhomme a été heureux très loin d'ici et qu'il conserve tout ça à l'intérieur, comme un minuscule biscuit plié dans des tonnes de mouchoirs en tissu." (p. 25)

"En sirotant sa bière à petites gorgées, Walther se dit que cette ville a été inventée pour y ranger tout ce dont le reste du monde n'avait pas besoin." (p. 34)

"Chère Sally, Il y a toutes ces choses qui nous remplissent. Tous ces gens croisés, tous ces paysages. Ils infusent tout doucement en nous comme un sachet de thé dans un verre d'eau tiède. Nous ne nous rendons compte de rien. J'ai envie d rentrer à présent. Je rentrerai bientôt. Mais je n'ai pas encore fini. L'oiseau que j'ai recueilli ne migre pas. C'est un merle noir d'Ostende. Moi non plus je ne suis pas fait pour ça. C'est pourquoi nous allons tous els deux tenter d'atteindre le détroit de Gibraltar. Parce que nous ne sommes pas faits pour ça. W." (p. 39)

"Le rire gras des nuages se moque de tout le monde. Le ciel a des dents blanches, je le vois ricaner. A chaque fois qu'un homme confond perdre et gagner. A chaque fois qu'il choisit entre donner et vendre. Il y a dans cette aube assez d'eau et de lumière pour nettoyer le monde. Il y a dans cette aube assez de peine et de chaleur pour lui inventer un prénom. Le ciel a des couleurs humaines. Des couleurs de sentiments. Le ciel a l'éclat légèrement triste du regard d'une fillette perdue dans un supermarché. Il y a dans cette aube assez de possibles pour se moquer d'hier. De la nuit. De la perte. Pour sourire aux absents." (p. 71)


Dernière édition par alexielle63 le Ven 2 Déc 2011 - 13:14, édité 2 fois (Raison : Correction sondage)
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vinau, Thomas] Nos cheveux blanchiront avec nos yeux

Message par karine le Jeu 1 Déc 2011 - 23:10

j'aime beaucoup ces passages...je me note ce roman qui semble un vrai rayon de soleil! merci
avatar
karine
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 503
Age : 40
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : lecture,peinture et art contemporain
Genre littéraire préféré : romans divers et variés
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vinau, Thomas] Nos cheveux blanchiront avec nos yeux

Message par adtraviata le Jeu 1 Déc 2011 - 23:31

C'est comme un macaron au goût rond et délicat... ;-)
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vinau, Thomas] Nos cheveux blanchiront avec nos yeux

Message par Piou Piou le Mer 14 Déc 2011 - 20:13

Il m'a l'air intéressant, et très beau, mais je dois épargner ma LAL ! No
avatar
Piou Piou
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 32
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : littérature, musique, cinéma, voyager, dormir
Genre littéraire préféré : fantastique, thrillers, aventure, historique, romance
Date d'inscription : 29/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vinau, Thomas] Nos cheveux blanchiront avec nos yeux

Message par Iris le Lun 7 Juil 2014 - 16:41

Comme dit dans le résumé, ce roman est en deux parties, la première c’est le voyage de Walther à travers l’Europe, j’ai beaucoup aimé Pec et la vieille dame qui va les aider. Puis là d’un coup, sans aucune transition, on retrouve Walther avec sa compagne qui attendent un enfant. Alors là déjà je n’ai pas compris ce qui l’a poussé à revenir, lui qui ne se sentait chez lui nul part. Après le nombres de descriptions beaucoup trop importante m’ont données du fil à retordre.

Au final je n’ai pas vraiment apprécié ce livre, autant j’avais beaucoup aimé « Ici ça va » du même auteur, où il y avait une histoire. Car dans ce livre j’ai eu l’impression que l’auteur écrivait des phrases à la suite sans queue ni tête. Il y a juste le voyage que j’ai bien aimé, ça fait bien peu.
avatar
Iris
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Roman contemporain, amour, les livres d'Agatha Christie...
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vinau, Thomas] Nos cheveux blanchiront avec nos yeux

Message par marief le Mer 9 Juil 2014 - 13:10

de très jolies phrases,oui,mais un roman qui m a un peu ennuyée...

marief
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 48
Age : 62
Localisation : BELGIQUE
Genre littéraire préféré : romans
Date d'inscription : 20/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vinau, Thomas] Nos cheveux blanchiront avec nos yeux

Message par Iris le Mer 9 Juil 2014 - 13:17

Je suis d'accord avec toi marief, ce livre ne m'a pas captivé non plus. J'ai de loin préféré "Ici ça va" du même auteur.
avatar
Iris
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Roman contemporain, amour, les livres d'Agatha Christie...
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vinau, Thomas] Nos cheveux blanchiront avec nos yeux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum