Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Eddine, Ilf] La dernière ronde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis .....

33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Eddine, Ilf] La dernière ronde

Message par Cassiopée le Jeu 22 Déc 2011 - 14:43





Titre : La dernière ronde
Auteur : Ilf, Eddine
Éditions : Elyzad
Collection : Littérature
Paru le 28/02/2011
Nombre de pages : 200

Quatrième de couverture :

Un champion d'échecs russe participe à un tournoi qualificatif pour le titre mondial. Au fur et à mesure des parties, comme monte progressivement un suspense intense, l’homme vieillissant se remémore les étapes importantes de sa vie : ses succès de jeunesse, sa découverte du haut niveau, ses années de labeur auprès de Karpov, puis son exil en France, loin de cette URSS qui a façonné son destin. Au-delà des peines et des désillusions, au-delà de la solitude, la passion perdure, à fleur de peau. Alors que les rondes se succèdent et que nous partageons ses émotions les plus intimes, son ambition intacte nous porte à espérer : cette dernière ronde le mènera-t-elle enfin à la consécration ?


Un premier roman rare, à la construction haletante, véritable plongée dans l’univers des échecs. Surtout, la radiographie d’un champion qui oscille en permanence entre la nécessité d’accepter ses limites et la poursuite inlassable de son rêve.


Mon avis
:

Note : Un tournoi d'échecs est souvent organisé sous forme de rondes. Chaque joueur jouera ainsi le même nombre de parties qu'il gagne ou qu'il perde. Ce n’est pas simple à mettre en place …
Le personnage principal de ce roman participe à un tournoi en onze rondes.

Une couverture magnifique de sobriété et de symboles : la pendule (qu’on arrête lorsqu’on sait qu’on a perdu et qu’on renonce à continuer la partie), onze pions, comme les onze rondes, autour de cette dernière. Un format, très agréable et un papier de superbe qualité, épais, « tramé » et légèrement beige. Déjà avant d’ouvrir le livre, un sentiment de plaisir …..

Et une fois refermé, un véritable coup de cœur !

Un joueur d’échecs, russe, vieillissant, participe à un tournoi et de ronde en ronde, revient sur sa vie, son passé, ses choix, ses rencontres.
Les souvenirs se mettent en place, doucement mais solidement, comme autant de coups qui dévoilent le jeu pendant une partie. Au début, il égrène des souvenirs plus ou mois légers, professionnels, puis petit à petit, plus personnels : relations avec le gouvernement russe (un peu écorché au passage), avec les femmes aimées, avec les enfants, avec les autres ….

Connaître un échiquier et son maniement n’est pas indispensable pour apprécier ce livre. Il suffit de se laisser porter par l’écriture de cet écrivain qui a de beaux jours devant lui.
Un récit à la première personne, avec des phrases d’une précision d’orfèvre, des descriptions au scalpel.

« ……………extrême dans son addiction, vacillant à la limite de la pathologie avant de finir par s’y perdre …. »

Le personnage principal évoque ses rencontres avec des « maîtres » de ce monde. On a l’impression d’un réel témoignage et pas du tout de fiction. On sent qu’Ilf-Eddine joue aux échecs, qu’il connaît le principe des tournois et qu’il suit l’actualité de ce milieu.

A travers les onze rondes, réparties en cinq chapitres, on suit le cheminement du héros dans le tournoi, ses pensées, ses analyses (des matchs joués mais aussi de sa vie). On découvre la rigueur que s’imposent les participants pour réussir au mieux, le poids mental des défaites, la culpabilité de celui qui perd lorsqu’il représente une nation, les relations fluctuantes avec les médias, mais aussi le gouvernement russe si vous n’êtes plus considéré comme un élément prometteur, les doutes, les certitudes, les peurs, …. Tout ce qui assaille ces hommes (le milieu est essentiellement masculin) et qu’a si bien su retranscrire l’auteur.

Et bien entendu, les questions de fond, suggérées avec délicatesse, mais bien présentes :

- A quel moment doit-on renoncer (dans une partie mais aussi dans sa vie) ?
- Quand peut-on considérer qu’un champion est « fini » ? Ne reste-t-on pas champion toute sa vie ?
- Quand s’effacer devant les jeunes ?
- Que transmettre de son « savoir », de son expérience et à quels moments ?

Un livre magnifique, tout en émotions et sensations contenues, comme un hommage aux joueurs d’échecs petits ou grands ….

L’essentiel n’est-il pas de jouer pour le plaisir ? « ….pour la première fois de ma vie, je réussissais à considérer les échecs comme quelque chose de pas si sérieux. »

NB : Après le superbe « Joueur d’échecs » de Stefan Zweig, écrire sur ce sujet n’était pas facile. Ilf-Eddine a relevé le défi avec brio !!! On s’y croirait, et je me pose la question de savoir s’il a fréquenté le milieu russe pour aussi bien le décrire….


Dernière édition par Cassiopée le Mer 4 Jan 2012 - 16:02, édité 2 fois
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8990
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eddine, Ilf] La dernière ronde

Message par Piou Piou le Mar 27 Déc 2011 - 16:47

Le thème ne m'intéresse pas, merci pour cette jolie critique. Smile
avatar
Piou Piou
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 32
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : littérature, musique, cinéma, voyager, dormir
Genre littéraire préféré : fantastique, thrillers, aventure, historique, romance
Date d'inscription : 29/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eddine, Ilf] La dernière ronde

Message par Skritt le Sam 14 Jan 2012 - 20:02

Mon avis :

Avant de commencer cette chronique, je tiens à remercier les éditions Elyzad.
Un septuagénaire fait le bilan de sa vie pendant un tournoi d’échec. Né en Russie, expatrié en France, il nous raconte dans les détails, toute l’intimité de sa vie, ses croyances et ses désillusions, ses victoires comme ses défaites. Sans cachotterie, il nous livre un témoignage de sa vie.
Le roman se déroule pendant un tournoi international d’échec permettant aux meilleurs de pouvoir prétendre au cercle très fermé des Grands Maîtres, champions du monde. Pendant onze confrontations, cet homme nous raconte donc entre deux coups, sa vie.
Entre explications de sa tactique pendant une partie avec des détails poussés à leur maximum en décrivant jusqu’à la case sur laquelle il pose son pion, et mémoires figées, l’auteur nous propose ici plus qu’un témoignage, c’est une vie passée au crible d’un homme qui se confesse à lui même, face à face, entre lui et lui, entre le jeune homme qu’il était et le vieillard qui dresse le bilan d’une vie simple, mais bien remplie malgré tout
J’avoue ne pas trop avoir apprécié les détails des parties d’échec, n’amenant pas grand chose finalement à l’histoire qui elle est poignante. Un résumé succinct de ses onze parties n’aurait rien enlevé au roman.
Avec une écriture très fluide, simple et sans prétention, l’auteur vous fait découvrir cette vie banale, mais malgré tout passionnante. Pas de reproche, ni de jugement, mais avec beaucoup d’humilité, cet homme sait ce qu’il vaut et se raconte à lui-même, avec toujours l’espoir d’un rêve qui ne l’a jamais quitté depuis son enfance, être le meilleur.
Je remercie Elyzad.
avatar
Skritt
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 171
Localisation : Flassans
Date d'inscription : 23/05/2011

http://skritt.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eddine, Ilf] La dernière ronde

Message par jostein le Mar 17 Jan 2012 - 13:46

A la lecture de ce roman, je comprends tout de suite que l'auteur est un passionné du jeu d'échecs. Il décrit parfaitement la fièvre des tournois, la démarche intellectuelle constante du joueur et détaille aisément les différents coups (quoique je n'a*étais pas capable d'en vérifier la véracité).
Grâce à ce roman, j'en sais un peu plus sur l'organisation des tournois et sur la sélection du futur champion du monde.
Mais bien au-delà du jeu, c'est l'histoire d'un septuagénaire qui a vécu sa passion au détriment de sa vie personnelle. Les paragraphes des rondes du tournoi s'intercalent avec ceux du passé.
Depuis l'enfance, ce jeu est une passion pour le narrateur qui ose même avouer que cela passe avant ses enfants qui ne sont que la normalité de l'existence. Aujourd'hui, son seul lien "familial" reste avec le fils de sa dernière compagne française parce que lui, connaît et apprécie les échecs.
Inutile d'insister sur l'importance de ce dernier tournoi, après avoir mis sa carrière de joueur de côté pour entraîner l'un des meilleurs joueurs (Karpov), il revient sur la vraie scène. Et l'auteur sait montrer l'envergure de cet enjeu.
Même si je ne connais rien au jeu, j'ai saisi le climat de ces quelques jours importants, j'ai vibré avec le narrateur lors de ces parties cruciales de l'ultime sélection.
Si toutefois, ce vieil homme est ambitieux, égoïste, j'avais envie qu'il réussisse car une telle passion mérite un couronnement.
Ce que je souhaite aussi à l'auteur car sa passion transparaît au fil des lignes. La construction et l'émotion du livre montrent une grande maîtrise et ce premier roman est très prometteur.
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 57
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eddine, Ilf] La dernière ronde

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum