Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Atwood, Margaret] La servante écarlate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que pensez-vous de ce livre ?

20% 20% 
[ 1 ]
60% 60% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
20% 20% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

[Atwood, Margaret] La servante écarlate

Message par mariejo le Sam 24 Déc 2011 - 17:28

La servante écarlate - Margaret Atwood
Editions Robert Laffont – 1987
Traduit de l'anglais par Sylviane Rué


Quatrième de couverture
Defred est en quelque sorte un bien national, à elle seule une entreprise de salubrité publique. En ces temps de dénatalité galopante, elle a dû mettre au service de la République de Gilead, sont attribut le plus précieux : sa matrice. Et c'est avec un sentiment mal réprimé de révolte qu'elle offre son corps comme toutes les femmes en âge de procréer, aux privilégiés en mal de progéniture.
Vêtue d'écarlate, à l'exception des voiles blancs de sa cornette, elle accomplit sa tâche comme une somnambule. Doit-elle céder à la révolte, tenter de tromper le système ? A ce jeu-là, elle a déjà tant perdu : son mari et sa fille lui ont été arrachés.
Le soir, Defred regagne sa chambre à l'austérité monacale. Là elle laisse affluer ses souvenirs. Elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, d'échanger des confidences, de dépenser de l'argent, d'avoir un travail, un nom, des amants...
C'était le temps où l'amour était au centre de tout.
L'amour, cette chose si douce aujourd'hui punie de mort.

Saluée partout comme une œuvre majeure, la servante écarlate est l'un des plus grands succès littéraires des dix dernières années aux États-Unis, au Canada et en Angleterre. La société répressive qu'y évoque Margaret Atwood n'est pas sans rappeler 1984 d'Orwell : un monde si proche du nôtre qu'il paraît en être issu. Mais au-delà de cette magistrale création d'un monde, c'est la question du rôle et de l'avenir des femmes -libres ou soumises- que pose avec force, ce roman fascinant.

L'auteur.
Margaret Eleanor Atwood (née le 18 novembre 1939 à Ottawa, Ontario) est une romancière, poétesse et critique littéraire. Elle est l'une des écrivaines canadiennes les plus connues.
Elle a commencé à écrire à l’âge de 16 ans.
Le prix Arthur C.Clarcke lui a été décerné en 1987 pour son roman The Handmaid's Tale publié en français sous le titre La Servante écarlate
En janvier 2009, une polémique est lancée à Toronto : son livre La Servante écarlate est accusé par un parent d'élève d'être violent, dépravé et tout à la fois antichrétien et anti-islamiste

Mon avis :

Lorsqu'on commence ce livre, on ne sait pas où on se trouve, dans quelle époque l'héroïne vit (passé, présent, futur).
Par contre ce que l'on sait, c'est qu'elle vit un vrai cauchemar. Dans la nouvelle société autoritaire et patriarcale où elle vit, les femmes sont confinées à différents rôles : les Martha aux tâches ménagères, les Épouses au tricot pour les soldats, les Servantes écarlates à la reproduction. Tout est régi, chaque rôle, chaque geste, chaque parole. Régi et surveillé. Comme la guerre fait rage ailleurs, on ne sait trop où, cette société, se voulant parfaite, est refermée sur elle-même.
La servante écarlate est un roman d’anticipation qui n’anticipe pas le meilleur, surtout pas pour les femmes. A la lecture on ressent une impression d'enfermement aussi bien physique que psychique. L'héroïne n'a que ses souvenirs heureux ou même malheureux, mais qui faisaient d'elle une femme libre de ses choix et de ses mouvements, pour se maintenir en état de survie mentale.
Pour moi c'est un roman à la fois dur à lire, car tout paraît confus aussi bien dans sa tête que dans l'histoire, mais aussi très prenant car lorsqu'on l'a lu on se rend compte que la suite était logique pour arriver à la destinée de Defred.
On a aussi l’impression d'être dans sa tête et de vivre ce qu'elle vit. Les descriptions faites sont pleines de poésie, lorsqu'elle se remémore ce qu'elle a vécu auparavant, sa jeunesse, son mariage, sa fille.
Sa vie quotidienne est quant à elle d'une telle platitude qu'on se demande comment elle peut survivre à tout ça, n'être qu'un objet destiné à produire un enfant qu'on lui enlèvera aussitôt et encore faut-il qu'il soit viable car la dénatalité, la stérilité imputée aux femmes, les pollutions, les restrictions alimentaires font qu'un enfant peut être mené à terme, mais être complètement mutant ou non viable. Ce qui se retournera contre la mère biologique.
Un livre que j'ai beaucoup aimé, bien qu'il y est comme un sentiment de confusion dans la lecture, entretenu par l'auteur je pense, pour nous faire prendre conscience qu'une telle société pourrait réellement exister, et que les extrêmes ne sont pas forcément ce qu'il y a de meilleurs pour l'humain. C'est un livre magistral, très intelligent contre le fanatisme et pour les droits des femmes sans pour autant tomber dans la facilité. La vie est maintenant et dans une société où les hommes et les femmes vivent ensemble.



Dernière édition par mariejo le Mar 3 Jan 2012 - 0:44, édité 2 fois (Raison : Suppression image non hébergée)
avatar
mariejo
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1297
Age : 59
Localisation : Bretagne Morbihan
Emploi/loisirs : Lecture, tricot, broderie
Genre littéraire préféré : Historique, Fantasy/Fantastique, romans
Date d'inscription : 10/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Atwood, Margaret] La servante écarlate

Message par binou le Sam 24 Déc 2011 - 19:46

aïe, aïe, aïe tu me donnes vraiment envie de le lire !!! Ca ne va pas arranger ma PAL 2012 ça affraid
avatar
binou
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1145
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : mes passions : mes chiens, mes chats, mon furet, l'ordi et la lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf de la science fiction pure et dure
Date d'inscription : 29/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Atwood, Margaret] La servante écarlate

Message par mariejo le Sam 24 Déc 2011 - 21:49

binou a écrit:aïe, aïe, aïe tu me donnes vraiment envie de le lire !!! Ca ne va pas arranger ma PAL 2012 ça affraid

Vas-y, il te reste une semaine. J'ai vu qu'il était en poche sur internet. Tu le comptes comme s'il était arrivé (j'ai rien dit hein Laughing ).
Je l'ai trouvé très intéressant à lire, car par certains côtés il décrit une société trop libertaire et par opposition ce qu'il pourrait arriver si des fanatiques arrivaient au pouvoir c'est à dire une société complètement étouffée et sans sentiments (ou du moins visibles.). Malheureusement, dans notre monde actuel, on voit déjà certaines dérives vis à vis des populations et surtout des femmes qui subissent les premières les changements infligés à la population. study hi
avatar
mariejo
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1297
Age : 59
Localisation : Bretagne Morbihan
Emploi/loisirs : Lecture, tricot, broderie
Genre littéraire préféré : Historique, Fantasy/Fantastique, romans
Date d'inscription : 10/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Atwood, Margaret] La servante écarlate

Message par ingrid59 le Dim 25 Déc 2011 - 13:55

Hmm, je ne sais pas si celui-là ira rejoindre ma PAL... Je bloque complètement sur les romans d'anticipation... Je suis perplexe et à la fois intriguée par le sujet...
avatar
ingrid59
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1615
Age : 42
Localisation : Dunkerque (59)
Emploi/loisirs : Maman à temps plus que plein et scrap addict !
Genre littéraire préféré : Un peu tout ce qui me tombe sous la main avec toutefois une préférence pour le roman !
Date d'inscription : 05/08/2011

http://histoiredusoir.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Atwood, Margaret] La servante écarlate

Message par mariejo le Dim 25 Déc 2011 - 18:53

ingrid59 a écrit:Hmm, je ne sais pas si celui-là ira rejoindre ma PAL... Je bloque complètement sur les romans d'anticipation... Je suis perplexe et à la fois intriguée par le sujet...

Il est classé en anticipation, car on ne définit pas vraiment l'époque, et qu'apparemment la population a subi des modifications génétiques de part la pollution et les attaques biologiques. Mais je dirais plutôt que c'est un livre qui décrit un mode de vie particulier et totalement sous contrôle par rapport à ce que l'on vit actuellement (quoique). C'est surtout une réflexion d'une femme par rapport à tout un système qu'elle n'intègre pas. On vit à travers elle.
Il est tellement dense, que je ne sais comment t'expliquer l'ambiance. Je n'ai jamais été très douée pour faire partager mes impressions. Embarassed
avatar
mariejo
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1297
Age : 59
Localisation : Bretagne Morbihan
Emploi/loisirs : Lecture, tricot, broderie
Genre littéraire préféré : Historique, Fantasy/Fantastique, romans
Date d'inscription : 10/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Atwood, Margaret] La servante écarlate

Message par binou le Lun 26 Déc 2011 - 10:26

mariejo a écrit:
ingrid59 a écrit:Hmm, je ne sais pas si celui-là ira rejoindre ma PAL... Je bloque complètement sur les romans d'anticipation... Je suis perplexe et à la fois intriguée par le sujet...

je ne sais comment t'expliquer l'ambiance. Je n'ai jamais été très douée pour faire partager mes impressions. Embarassed

là on a un gros point commun !!! lol!
avatar
binou
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1145
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : mes passions : mes chiens, mes chats, mon furet, l'ordi et la lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf de la science fiction pure et dure
Date d'inscription : 29/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Atwood, Margaret] La servante écarlate

Message par Ahotep le Lun 30 Jan 2012 - 20:06

Mon avis :
J'ai trouvé ce livre intéressant, mais je n'ai pas tout compris. En effet, dès le début, on est perdu. On ne sait pas à quelle époque on est, ni dans quel pays exactement. On s'attache à Defred, dont on ne sait rien. J'étais pressée d'arriver à la fin du livre, pour comprendre, et en fait, je n'ai pas plus compris. Ce livre m'a désorienté... Je ne l'ai pas trop aimé...
avatar
Ahotep
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1323
Age : 30
Localisation : Aurillac
Emploi/loisirs : Libraire
Genre littéraire préféré : Romans historiques, policiers, terroirs, fantastiques...
Date d'inscription : 13/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Atwood, Margaret] La servante écarlate

Message par Saphyr le Dim 12 Avr 2015 - 19:31

Un récit intemporel, situé dans un pays à la localisation mal définie, pour nous rappeler que l'obscurantisme n'est jamais bien loin lorsque la peur devient suffisamment forte.
Dérangeant. Flippant. Malheureusement réaliste. Et écrit de façon à accentuer encore cette impression de surréalisme.
Un très bon livre d'anticipation.
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 37
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Atwood, Margaret] La servante écarlate

Message par lalyre le Sam 24 Juin 2017 - 15:25

Mon avis
Le gilead c’est une secte fondée par des fanatiques religieux, personnages principaux, le commandant et sa femme, celle-ci toujours habillée en bleu ainsi que les tantes, les servantes toutes vêtues de rouge,le but étant de prouver leur fertilité dont Defred la narratrice qui nous narre son quotidien d’angoisse, de douleur et de soumission, un quotidien glaçant en ces temps de chute de fécondité ou l’amour est défendu sous peine de mort, cela dans une lointaine époque terrifiante. Dans cette société ou l’Etat avec les Anges noirs qui appliquent à la lettre les préceptes d’un nouvel évangile c’est-à-dire l’oppression réduisant la caste des servantes écarlates à mettre leur sexe à la disposition du commandant et de sa femme car la maternité leur est réservée, mais à quel prix. Lorsque la narratrice revient dans sa chambre, elle se souvient d’un temps passé ou elle pouvait vivre à sa guise, rire, avoir un travail ou lire, en un mot, être libre. Ce livre faisant froid dans le dos est écrit comme un témoignage sur les femmes qui vivent toujours sous l’oppression dans certains pays de la planète. J’ai lu ce livre comme un document, qui parle d’un quotidien glaçant, témoignant d’une époque ou la dictature sur les femmes qui ont peur, se soumettent et obéissent. Un récit que j’ai lu avec intérêt, heureusement aidée par la postface qui m’a permis de remettre les choses à leur place quant au rôle et le devenir des femmes dans quelques dizaines de décennies…..Un livre que je recommande …..4,5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5654
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Atwood, Margaret] La servante écarlate

Message par Elo le Lun 26 Juin 2017 - 12:00

Merci pour ton avis Lalyre.
La presse parle beaucoup de ce roman car une actrice (Emma Watson) a caché 100 exemplaires de celui-ci dans tout Paris. Je pense me laisser tenter.

_________________
Et puis, de toute façon je m'en fiche, je suis une princesse ! king


avatar
Elo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1644
Age : 28
Localisation : 92
Emploi/loisirs : Cuisine, cause animale, jardinage, loisirs créatifs
Genre littéraire préféré : Les romans contemporains. Et beaucoup d'autres !
Date d'inscription : 27/11/2014

http://elo-lit.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Atwood, Margaret] La servante écarlate

Message par Fleya le Mer 28 Juin 2017 - 23:04

Merci pour ton avis Lalyre. Comme Elo, je le rajoute à ma lal.
avatar
Fleya
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1352
Age : 37
Localisation : Sud de la France
Emploi/loisirs : Cadre
Genre littéraire préféré : je lis de tout...
Date d'inscription : 11/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Atwood, Margaret] La servante écarlate

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum