Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Ford, Mackenzie] Un amour dérobé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Ford, Mackenzie] Un amour dérobé

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Ford, Mackenzie] Un amour dérobé

Message par lalyre le Lun 26 Déc 2011 - 20:27

[Ford, Mackenzie]
Un amour dérobé
JC Lattès novembre 2011
439 pages

Présentation de l'éditeur

Noël 1914 : Quand le soldat britannique Hal lie connaissance avec le lieutenant allemand Wilhelm durant une trêve, en plein milieu du no man’s land, il ne se doute pas des répercussions que cette rencontre de hasard aura sur sa vie. Wilhelm est amoureux d’une Anglaise, Sam, et il glisse dans la main de Hal une photographie… S’il survit à la guerre, Hal promet d’aller trouver Sam pour lui remettre de la part de Wilhelm ce gage d’affection.

Rapatrié après avoir été blessé alors que les combats font toujours rage, Hal part à la recherche de Sam… Mais dès l’instant où il la voit, son émoi est tel qu’il cache la photo de Wilhelm dans sa poche. Alors commencent pour lui une vie, et une histoire d’amour, destinées à un autre…


Mon avis

Parce qu’à Noël 1914 c’est la trêve pour les combattants des deux camps ennemis, on peut imaginer que ce livre est un roman sur la guerre mais non c’est tout simplement une histoire d’amour, un peu glauque et c’est mon ressenti pendant ma lecture. Cela parce que Hal a toujours caché à Sam qu’il avait rencontré le père de l’enfant de Sam né de leur unique liaison, car elle est toujours amoureuse de Wilhelm, elle n’a aucune nouvelle de lui. Le noeud de l’histoire est tissé lorsque Hal rencontre Sam, il ne lui parle pas de la photo, je dois dire que cela m’a tenue à ma lecture, donc amoureux de Sam, il la courtise et la protège contre les médisances des villageois, une fille-mère à cette époque était méprisée. Evidement Wilhelm a pris des risques en lui demandant ce service car tout s’est déroulé autrement....Je n’en dis pas plus sur l’histoire qui est bien écrite avec beaucoup de détails, c’est une lecture facile mais je n’ai pas aimé le personnage de Hal, il est vrai qu’il est le centre du roman mais j’imagine bien que s’il avait agit autrement, ce roman n’existerait pas. Par contre, j’ai trouvé Sam attachante, je ne parle pas de soeurs qui tiennent une large place au fil des pages...Mais il y a tout de même un peu d’espionnage ce qui pimente l’histoire. Des thèmes tels que l’amour, la fraternité, les non-dits et mensonge. J’ai trouvé la fin un peu confuse comme si l’auteur voulait en finir très vite, je peux dire que j’ai aimé moyennement ce livre mais ceci n’est que mon avis.... 3,5/5


avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5844
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ford, Mackenzie] Un amour dérobé

Message par lili78 le Lun 18 Jan 2016 - 18:22

Un amour dérobé est un roman que j’ai moyennement apprécié.
J’ai eu du mal à m’attacher au personnage principal, Hal, en revanche j’ai adoré sa sœur Izzie.
J’ai trouvé ce roman plus intéressant pour ces faits historiques : le fonctionnement des services secrets britanniques pendant la première guerre mondiale, et également le quotidien dramatique des infirmières au front, que pour la relation Hal / Sam.
La fin n’est pas une grande surprise mais aurait mérité d’être développée.
L’idée de fond est bonne mais il manque un je ne sais quoi, une étincelle, pour faire de ce roman une belle histoire, dommage.

avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2240
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum