Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Christie, Agatha] Allô, Hercule Poirot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur Allô, Hercule Poirot d'Agatha CHristie

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Christie, Agatha] Allô, Hercule Poirot

Message par Sharon le Mar 27 Déc 2011 - 20:19



Titre : Allô, Hercule Poirot
Auteur : Agatha Christie.
Editeur : Le livre de poche
Nombre de pages : 126

Quatrième de couverture :

Six nouvelles, six chefs d'oeuvre : disparition mystérieuse d'un banquier, vol de bijoux, suicide maquillé en crime... Point n'est besoin d'analyse sophistiquées ou d'expertises balistiques, Hercule Poirot est là.

Mon avis :

Je poursuis mon exploration de l'oeuvre d'Agatha Christie avec ce recueil de nouvelles, que j'ai acheté vendredi à Paris et lu dans le train qui me ramenait chez moi.
Les trois premières nouvelles (La disparition de Mr Davenheim, Un indice de trop et Le guêpier) ont pour héros notre Hercule Poirot. Comme le souligne si justement le quatrième de couverture, Hercule Poirot n'a pas eu besoin de convoquer des experts pour mener ses enquêtes à bien. Il ne lui est même pas nécessaire de se rendre sur les lieux du crime, il lui suffit d'avoir un compe-rendu par ce bon inspecteur Japp, de poser les bonnes questions, et le tour est joué. Japp aurait dû savoir qu'il ne faut jamais parier avec Poirot. N'aurait-il pas eu vent de la tragique expérience menée par un certain Giraud ? Quant aux indices, l'illustre détctive belge sait déméler le bon grain de l'ivraie, et déterminer lesquels sont de vrais indices, et lesquels vont le conduire tout droit à une fausse piste. Il sait aussi empêcher les erreurs judiciaires. Avec papa Poirot, les innocents peuvent dormir en paix.
La nouvelle suivante La poupée de la couturière (Dressmaker'doll) tranche avec ce que je connais de l'oeuvre d'Agatha Christie, car je la qualifie volontiers de nouvelle fantastique. En effet, que vient faire cette poupée dans l'atelier de Miss Coombe ? Qui l'a déposée là ? Qui la déplace mystérieusement presque chaque jour ? Miss Coombe a l'impression de devenir folle, ses ouvrières mettent son attitude sur le compte de ses pertes de mémoire - ce qui est loin de rassurer cette brave demoiselle. Le dénouement est en tout cas des plus surprenants.
Nous revenons au genre policier pure avec le signal rouge et SOS, les deux nouvelles qui cloturent le recueil. Ici aussi, il est nécessaire de se méfier des apprences mais de se fier à son intuition - à condition qu'elle soit relayée par une bonne dose de réflexion. Il n'est pas de lieu, pas d'âge, pas de méthodes qui ne conviennent à un crime et Agatha Chritie l'a bien compris. La cupidité reste cependant le mobile le plus répandu.
Allô Hercule Poirot est un recueil de nouvelles qui va droit à l'essentiel.


avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7213
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum