Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Inoué, Yasushi] Le Maître de thé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Inoué, Yasushi] Le Maître de thé

Message par alexielle63 le Ven 30 Déc 2011, 12:20



Traduit du japonais par Tadahiro OKU et Anna GUERINEAU
Editeur : Le Livre de poche
1ère édition VO : 1991
1ère édition française : 1995
Nombre de pages :158

Quatrième de couverture :
Non, Monsieur Rikyu (1522 – 1591), Grand Maître de thé issu du bouddhisme zen, n’est pas mort dans son lit ! Il s’est fait hara-kiri à l’âge de soixante-neuf ans.
Pourquoi s’est-il donné la mort ?
Un vieux moine, son disciple, tente d’élucider le mystère de ce suicide.
Ce livre-enquête nous projette dans le Japon de la fin du 16ème et du début du 17ème siècle.
A cette époque, la cérémonie du thé était un acte grave, empreint d’exigences éthiques et politiques, prétexte parfois à des négociations secrètes. (…)

Mon avis :
Voici maintenant 3/ 4 jours que j’ai terminé ce livre et je ne sais trop quoi en dire…
Le narrateur, Honkakubo, s’est retiré dans un petit village isolé, loin de la voie du thé, après la mort de son maître, Rikyu. Un beau jour, un moine, Monsieur Toyobo, le reconnait et l’invite à prendre le thé en sa compagnie afin d’évoquer le disparu. Il s’interroge notamment sur les causes ayant entraînées sa mort. A partir de là, chaque chapitre est dédiée à une nouvelle rencontre, chaque personnage venant s’entretenir avec Honkakubo pour les mêmes raisons. C’est une occasion d’évoquer la vie de maître Rikyu mais aussi et surtout une initiation à la voie du thé, un véritable art ou plus encore, une philosophie de vie dont Rikyu est l’un des plus fervents experts. Nous apprendrons ainsi que les ustensiles ont une grande importance. D’ailleurs, le narrateur, chaque fois qu’il évoque une cérémonie du thé, en fait la liste, ce qui fait que le récit se transforme en catalogue à plusieurs reprises et peut perdre l’intérêt du lecteur. Il existe différents niveaux de maîtrise de cet art entre l’amateur éclairé, l’homme de thé et le maître de thé ainsi que des valeurs communes à chacun. J’ai beaucoup aimé cet aspect du roman, la découverte de cette fameuse voie du thé ou chado (ou sado), même si l’auteur reste assez vague, ne va pas dans le détail. J’ai ainsi regretté ne pas connaitre le rôle primordial joué par les maîtres de thé en temps de guerre, bien que l’auteur l’évoque rapidement mais sans s’attarder dessus. De même, arrivée à la fin, je me suis sentie frustrée de n’avoir toujours pas de réponse claire à la fameuse question récurrente de ce livre : pourquoi maître Rikyu s’est-il donné la mort ou plus exactement, qu’a-t-il fait pour déplaire au taïko Hideyoshi ? De nombreuses hypothèses sont évoquées sans qu’aucune ne soit réellement choisie par l’auteur, ce qui nous montre d’ailleurs l’importance de la rumeur à cette époque et plus particulièrement concernant les grands maîtres de thé ayant connu une mort telle que celle de maître Rikyu. Une preuve de leur grandeur. Ils sont ainsi entrés dans la légende, pour leur dévouement à la voie du thé. Ils sont allés au bout de leur destinée, sans flancher, avec acceptation, résignation. Peut-être est-ce aussi la fin d’une période, celle de la voie « saine et simple » ? Mais la fin amène également une touche d’espoir en la personne de Sotan, petit-fils de maître Rikyu, qui revient vers ces anciennes traditions….
En bref, ce que je retiendrai de cette lecture c’est d’abord et avant tout, cette évocation de la voie du thé, cette découverte d’un Japon plus traditionnel (le récit se passe au 16ème/ 17ème siècles) que celui entrevu dans mes précédentes lectures asiatiques. J’ai aimé suivre ces personnages ayant réellement existé même s’il reste de nombreuses zones d’ombre et même si certaines longueurs m’ont parfois ennuyée.
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inoué, Yasushi] Le Maître de thé

Message par Piou Piou le Ven 30 Déc 2011, 12:24

Merci pour cette critique. Smile
avatar
Piou Piou
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 32
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : littérature, musique, cinéma, voyager, dormir
Genre littéraire préféré : fantastique, thrillers, aventure, historique, romance
Date d'inscription : 29/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inoué, Yasushi] Le Maître de thé

Message par binou le Ven 30 Déc 2011, 13:21

il est dans ma LAL pour le moment, par contre j'ai histoire de ma mère dans ma PAL et je pense le lire très bientot
avatar
binou
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1145
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : mes passions : mes chiens, mes chats, mon furet, l'ordi et la lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf de la science fiction pure et dure
Date d'inscription : 29/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inoué, Yasushi] Le Maître de thé

Message par Mevlânâ le Jeu 09 Jan 2014, 09:09

Merci pour cette belle présentation alexielle.

Je viens de le finir est l'impression qu'il me reste est vraiment la confusion. Des aller-retour incessants entre le passé et le présent et des bonds gigantesques dans le futur m'ont progressivement perdue.

La quatrième de couverture décrit une enquête d'un disciple. Je n'ai pas vu les choses comme cela. C'était pour moi beaucoup de réflexion personnelle du disciple, parfois d'apitoiement et enfin, grâce aux témoignages des anciennes connaissances, une nouvelle appréciation du maître.

Trop brouillon pour moi et beaucoup de longueurs.

_________________
Lecture en cours :



Mes listes et mon challenge 2012/2013 (17/17) et le Challenge Libido Sciendi

"Tout est impossible jusqu'à ce que quelqu'un le fasse" Nelson Mandela
avatar
Mevlânâ
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2649
Age : 32
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi/loisirs : Kinésiologue, maître Reiki
Date d'inscription : 05/02/2012

http://www.kinesiologue-reiki-69.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inoué, Yasushi] Le Maître de thé

Message par mousticos le Jeu 09 Jan 2014, 10:05

merci Intéressant
avatar
mousticos
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 151
Age : 28
Localisation : Talence
Genre littéraire préféré : policier, enquête, des romans historique
Date d'inscription : 13/09/2013

http://la-bouquinerie-de-mousticos.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inoué, Yasushi] Le Maître de thé

Message par lalyre le Jeu 09 Jan 2014, 10:14

Voila encore un livre qui me tente, je note, merci Alexielle
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5846
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inoué, Yasushi] Le Maître de thé

Message par mousticos le Jeu 09 Jan 2014, 10:23

lalyre a écrit:Voila encore un livre qui me tente, je note, merci Alexielle

Je dirais même à rajouter dans PAL pour 2014.
avatar
mousticos
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 151
Age : 28
Localisation : Talence
Genre littéraire préféré : policier, enquête, des romans historique
Date d'inscription : 13/09/2013

http://la-bouquinerie-de-mousticos.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inoué, Yasushi] Le Maître de thé

Message par alexielle63 le Jeu 09 Jan 2014, 10:48

Mevlânâ a écrit:
Je viens de le finir est l'impression qu'il me reste est vraiment la confusion.

C'est aussi ce que j'avais ressenti une fois la dernière page terminée mais bizarrement, aujourd'hui, je me souviens encore de ce petit livre qui m'avait laissé un peu sceptique en fin de lecture. Comme quoi, certaines lectures ne sont pas forcément appréciées de suite, il leur faut du temps pour mûrir...

Lalyre, Mousticos : n'hésitez pas. En même temps, il est court et malgré quelques longueurs, il se lit donc très vite...
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inoué, Yasushi] Le Maître de thé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum