Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Somoza, José Carlos] L'appât

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Somoza, José Carlos] L'appât

100% 100% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Somoza, José Carlos] L'appât

Message par jostein le Lun 9 Jan 2012 - 16:51


Titre : L'appât
Auteur : José Carlos Somoza
Éditeur : Actes Sud
Nombre de pages : 409
Date de parution : octobre 2011

Résumé :
Fini les détectives, les policiers, les médecins légistes. Place aux ordinateurs, aux profileurs, aux appâts et… à Shakespeare. L’élite du “dispositif ” est à la manœuvre pour traquer l’insaisissable “Spectateur” qui terrorise Madrid. Où Somoza atteint l’apogée de sa folie et de son art. Génie absolu qui a traversé les siècles ou acteur inculte, presque illettré, usurier, ivrogne ? L’aura de mystère qui entoure Shakespeare repose sur les doctrines occultes qui étayent son théâtre et pose la satisfaction du désir à l’épicentre de notre construction psychologique. Les services de police et de renseignements de Madrid l’ont bien compris, qui dans ce futur proche où la technologie de pointe n’est plus d’aucun recours dans la traque des assassins, consacrent de colossaux moyens financiers et humains à décrypter ces codes élisabéthains. Un centre de formation a été spécialement créé pour initier les agents aux techniques des “Masques” : déterminer à quelle source de plaisir réagit le suspect et le neutraliser par la mise en scène idoine qui lui procure une véritable overdose du seul plaisir auquel il ne peut résister. Ces agents s’appellent “les appâts” et parmi eux, Diana Blanco est le meilleur élément. Lorsqu’elle découvre que sa sœur, qui a choisi d’embrasser la même profession, vient d’être enlevée par le Spectateur, un dangereux psychopathe qui terrorise la ville, elle mène une lutte contre la montre qui la conduira directement jusqu’à l’antre du monstre. C’est du moins ce qu’elle croit. Subversif, inquiétant, inventif, subtil, J. C. Somoza est ici à l’apogée de son art.

Mon avis :
Il y a quelque temps, je disais que l'uchronie n'était pas mon style de lecture.Et pourtant, je viens d'en lire et surtout de l'apprécier au travers de ce roman de José Carlos Somoza. Il faut dire que cet écrivain est un maître en matière de fantastique romanesque.
Tout commence par la passion de l'auteur pour le théâtre de Shakespeare. Le roman est d'ailleurs divisé en actes et s'inspire de nombreuses pièces de l'auteur anglais. Chaque pièce inspire un comportement humain, un masque, un psynome.
Le début du roman est un peu ésotérique tant que l'on n'a pas intégré les différentes notions.
" D'après cette théorie (psynome), ce que nous sommes, pensons et faisons dépend exclusivement de notre désir, et nous exprimons ce désir à chaque fraction de seconde par les gestes, les mouvements des yeux, la voix..."
"Le psynome serait donc une sorte de code de notre désir."

" les sujets de la même philia réagissent de la même façon devant des stimulations semblables.On entraîne les appâts à identifier les philias."
" le monde ne serait qu'un théâtre."
" Il disait que Shakespeare avait décrit tous les psynomes dans ses œuvres.
"
Ainsi, à la suite des attentats du 9 Novembre en Europe, les chefs de la Psychologie criminelle ont eu l'idée de recruter des appâts et de les entraîner à la recherche de dangereux criminels.
Diana Blanco, l'une des meilleures appâts va se lancer sur la piste du Spectateur, un tueur en série de femmes et de l'Empoisonneur. Elle s'investit pleinement lorsqu'elle craint pour la vie de sa jeune sœur, appât débutant.
La construction est celle d'un roman policier avec du suspens, des rebondissements (peut-être un peu trop en fin de livre), une angoisse quelque fois insoutenable, des scènes macabres. Mais, bien au-delà de l'enquête, il y a l'analyse de comportements humains. Diana a connu un drame familial traumatisant qui définit sa conduite.
L'auteur est aussi psychiatre et il nous illustre ici, le pouvoir de l'esprit, le monde de la manipulation. Il nous fait réfléchir sur les pouvoirs de la science, l'exploitation d'êtres humains au service de la police ou de la Politique.
C'est un roman époustouflant qui pousse notre esprit vers les régions fantastiques du pouvoir humain.
Les références permanentes aux œuvres de Shakespeare m'ont donné une cruelle envie de lire les différentes pièces citées et de découvrir ces caractères humains. J'ai un peu honte d'avouer que je n'ai jamais lu Shakespeare.
J'avais déjà apprécié La clé de l'abîme et je continuerais à lire José Carlos Somoza pour son imagination fertile, sa maîtrise des intrigues et pour ses personnages ambigus et énigmatiques.
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 57
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Somoza, José Carlos] L'appât

Message par zazy le Sam 21 Jan 2012 - 23:35

Encore un genre littéraire que je ne connais pas, mais je ne suis pas certaine d'avoir envie d'en lire.
Belle critique
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Somoza, José Carlos] L'appât

Message par Saphyr le Dim 22 Jan 2012 - 12:06

Je dois dire que je suis très tentée par cette lecture, même si ce ne serait pas raisonnable au vu de ma PàL...
Merci pour cette critique Smile
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Somoza, José Carlos] L'appât

Message par Sara2a le Dim 22 Jan 2012 - 12:13

J'avais râté ce sujet, c'est le genre que j'apprécie, merci pour cette présentation, je me note le nom de l'auteur .
avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Somoza, José Carlos] L'appât

Message par Pinky le Dim 22 Jan 2012 - 14:23

cet auteur écrit toujours des histoires fortes à tiroirs, et il utilise les différentes méandres de notre esprit et âme pour mieux nous perdre....
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Somoza, José Carlos] L'appât

Message par Pistou 117 le Jeu 20 Déc 2012 - 21:48


c'est un psy...
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2735
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Somoza, José Carlos] L'appât

Message par Pinky le Jeu 20 Déc 2012 - 23:18

tout à fait Pistou, psychiatre de son métier ...
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Somoza, José Carlos] L'appât

Message par Pistou 117 le Ven 21 Déc 2012 - 21:46


Seul un psy peut écrire des trucs pareils. Mais ça me touche, terrible. Celui-ci sera peut-être mon second Somoza. cheers
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2735
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Somoza, José Carlos] L'appât

Message par Saphyr le Sam 5 Jan 2013 - 1:10

Mon avis :

Un excellent, excellent, excellent livre d’uchronie (ou d’anticipation, je n’ai pas encore tout à fait réussi à trancher).

On appréciera d’abord le trait de génie d’avoir fait évoluer non pas les sciences dites dures - à coups de voiture volante, de voyage dans le temps ou de téléportation - mais bien les sciences comportementales. C’est à la fois brillant, surprenant, et traité de manière réaliste. Bien sûr, et c’est probablement ce qui a empêché ce livre d’être un vrai coup de cœur immédiat et absolu, c’est également très déroutant d’imaginer un monde où les ordinateurs quantiques ont permis de décrypter les clefs les plus secrètes de notre comportement, nous réduisant à des enchaînements de stimuli-réactions manipulables à volonté via ces masques inspirés des oeuvres de Shakespeare - rien de que ça...
Les personnages, douloureusement humains, évoluent dans cette intrigue improbable, d’acte en acte, de scène en scène, tour à tour spectateurs et acteurs, victimes et bourreaux, selon un rythme brisé qui sait jouer avec les nerfs du lecteur.
Sur ce thème, déjà brillant, se greffent des réflexions suggérées sur les notions de responsabilité et de culpabilité : les tueurs en série ou autres délinquants relevant de la psychiatrie sont-ils acteurs ou victimes de leur philia, de leur folie ? Quelles valeurs peut-on (doit-on) accepter de perdre au nom de la sécurité des populations ? Le sacrifice d’un appât - certes consentant mais aussi victime de sa philia que ses proies - est-il acceptable s’il permet de sauver une victime ? Dix ? Mille ?

De quoi, donc, alimenter de bonnes heures de lecture, plus quelques heures de réflexion après un final époustouflant - qu’il est évidemment impossible de révéler ici Wink.
Ma note : 9/10
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Somoza, José Carlos] L'appât

Message par Crockyx le Lun 28 Jan 2013 - 19:12

Mon avis:
Lu en septembre 2012: coup de coeur !
Le postulat de départ est assez simple: l'oeuvre de Shakespeare a permis d'élaborer une grille de lecture de l'humain dans son fonctionnement psychique. Cela a permis ensuite mettre au point des "psynomes" (attitudes, gestes, sons combinés de manière précise) qui permettent de décoder et surtout de contrôler les types de personnalités ("Phylia") "normales" et surtout déviantes.
La chasse donnée à un tueur en série donne la trame policière qui est un prétexte à la confrontation de l'humain à sa psyché, sa construction psychique et ses comportements.

Même si l'auteur précise qu'il s'agit d'une théorie entièrement imaginaire, sa formation de psychiatre donne une dimension vertigineuse à ce roman. Les niveaux de lecture sont nombreux et la maîtrise, tant littéraire (connaissance de Shakespeare et son oeuvre) que stylistique (construction), est impressionnante.
J'ai travaillé pendant plus de 10 ans comme infirmier et cadre-infirmier en psychiatrie et j'y ai retrouvé les grands axes de nombreuses théories. Celles et ceux d'entre vous qui ont abordé les positions de vie, les théories de Berne se diront que cela pourrait en être le développement ultime.

Magistral, fort, troublant.

Ma note: 10/10
avatar
Crockyx
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 669
Age : 55
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : Consultant / Photo
Genre littéraire préféré : Tous les genres selon mon humeur !
Date d'inscription : 15/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Somoza, José Carlos] L'appât

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum