Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Liberati, Simon] Anthologie des apparitions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A propos de Anthologie des apparitions

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Liberati, Simon] Anthologie des apparitions

Message par marsiho le Dim 15 Jan 2012 - 11:22


Quatrième de couverture

" Selon les critères moraux ordinaires, Claude aurait eu tort de n'avoir pas su protéger Marina. Mais pourquoi la protéger alors qu'une faiblesse aussi stupéfiante constituait l'essentiel de sa grâce ? II y aurait eu de la lourdeur pour lui à vouloir préserver un lien privé, et pour elle à vouloir qu'on la défende lorsqu'elle sortait presque nue à quinze ans et demi sur des talons de douze centimètres. Quel manque de fidélité à leur style et quelle insulte à la Providence ! Si l'on n'est pas capable de se déshonorer, c'est qu'on accorde de la valeur aux choses de ce monde. Or il n'y a que le respect de Dieu qui puisse justifier le fait d'avoir égard à de pareilles choses, mais Dieu était mort pour ces enfants-là. " Claude est rongé par un secret, il vit une déchéance que seules les apparitions rendent supportable. Souvenirs et visions de 1976 : Marina, sa sœur, était encore presque une enfant, lui avait 16 ans. De l'Élysée-Matignon à Saint-Tropez ils traînaient dans le demi-monde ; elle se perdait, lui n'a pas voulu la sauver. L'enfer les guettait.

Ma critique

Tout de suite une précision, ce livre n'a pas eu le Prix de Flore comme pourrait le laisser à penser le bandeau ; c'est son auteur qui l'a bel et bien eu mais pour un autre roman, L'hyper Justine. Cela dit, nous sommes bien dans la lignée des auteurs de ce prix littéraire : Houellebecq, Despentes, Ravalec, Beigbeder... Ce style d'écriture assez particulier, à la fois très stylé mais au contenu souvent trash, comme pour mieux faire passer la réalité d'un quotidien très sombre. Et c'est bien le cas ici encore. Claude se souvient, à la terrasse d'un café, de l'année 1976. Qui est Claude ? Un looser toxico à la beautée perdue ; il aurait fallut qu'il meure avant pour rester un ange déchu, terriblement beau et attirant, mais vénéneux au possible. Car il s'agit là d'une descente aux enfers, semblable à celle de centaines d'ados. Certains s'en sortent, d'autres pas, ou peut-être, on ne saura pas tout. Et c'est peut-être la seule porte ouverte sur une possible rédemption. J'avoue mettre un peu égaré dans les pérégrinations de Claude. On passe d'une soirée à l'autre, d'un souvenir à l'autre, d'un personnage à l'autre... Mais ce qui maintient l'intérêt de la lecture c'est l'écriture. Car c'est très bien écrit, avec ce qu'il faut de style, d'ironie, d'humour, de lucidité... qu'on en juge par une citation : "Les bouches des hommes et des femmes sont comme les baignoires d'hôtel, on oublie qu'elles ont beaucoup servi quand on a besoin d'elles." Ou bien encore celle-ci : " Ce qu'il prenait pour un dégoût du monde et qui n'était peut-être que la conséquence de l'indifférence que ce monde avait désormais pour lui le jetait dans les travers communs aux timides et aux aigris : une religiosité floue mêmée à un goût aigu pour la campagne. Il trouvait dans la nature toute entière où le moi , jadis unique objet de ses émotions s'était dissous, un contrepoint réel à sa mélancolie. De même que le vieillard guette les premiers signes de retour du printemps, l'ancien beau , abandonnant l'art du portrait pour celui du paysage, se jette avec délice dans le culte des choses, où il ne fait que repousser les limites de son amour-propre ". Franchement, y'a rien là ??? Bref, avec Anthologie des apparitions, un écrivain naissait. Il y a peu, il recevait le prix Fémina pour Jayne Mansfield 1967.

Edité chez J'ai lu, 156 pages, ma note : 7/10


Dernière édition par alexielle63 le Dim 15 Jan 2012 - 20:24, édité 1 fois (Raison : Suppression image non hébergée + correction sondage)
avatar
marsiho
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 52
Localisation : Béarn
Emploi/loisirs : Responsable d'un foyer de l'enfance. Loisirs : sport, montagne, moto, musique...
Genre littéraire préféré : Tout
Date d'inscription : 29/09/2010

http://www.politique-jeunesse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Liberati, Simon] Anthologie des apparitions

Message par Pinky le Dim 15 Jan 2012 - 12:24

merci Marsiho mais je passe mon tour... le livre ne vient pas me chercher
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5801
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Liberati, Simon] Anthologie des apparitions

Message par Saphyr le Dim 15 Jan 2012 - 13:49

Pareil, pas inspirée. Mais merci pour la critique Smile.
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 37
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Liberati, Simon] Anthologie des apparitions

Message par marsiho le Dim 15 Jan 2012 - 21:10

Merci, suis content de vous avoir aidé à faire des choix de lecture...
Smile
avatar
marsiho
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 52
Localisation : Béarn
Emploi/loisirs : Responsable d'un foyer de l'enfance. Loisirs : sport, montagne, moto, musique...
Genre littéraire préféré : Tout
Date d'inscription : 29/09/2010

http://www.politique-jeunesse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Liberati, Simon] Anthologie des apparitions

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum