Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Hart Hemmings, Kaui] Les descendants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Hart Hemmings, Kaui] Les descendants

50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Hart Hemmings, Kaui] Les descendants

Message par lalyre le Sam 21 Jan 2012 - 20:42

[Hart Hemmings, Kaui]
Les descendants
Editions Jacqueline Chambon janvier 2012
296 pages
Quatrième de couverture

Les descendants Descendant de l'un des plus grands propriétaires terriens de l'île d'Hawaii, Matthew King voit son destin basculer le jour où son épouse, la belle et frivole Joanie, sombre dans le coma après un grave accident de bateau. Bientôt, conformément au testament qu'elle avait rédigé, les appareils seront débranchés, et Matt devra s'occuper seul de ses deux filles, Alex, dix-sept ans, ancien mannequin et déjà quelques problèmes de drogue à son actif, et Scottie, une pétulante petite fille de dix ans. Tandis qu'il demande à la famille et aux amis de Joanie d'aller lui dire au revoir, Matt découvre que sa femme avait un amant. Décidé à la retrouver pour qu'il puisse, lui aussi, faire ses adieux, Matt prend la route avec ses filles et se lance dans une quête salvatrice. D'une plume tout à la fois incisive et mélancolique, acide et sincère, lucide et drôle, Kaui Hart Hemmings sonde les liens affectifs qui font d'un homme un amant, un mari et un père, et signe, avec Les Descendants, un authentique roman d'amour.

Mon avis

Que dire de ce livre que j’ai pas apprécié ?

Je n’ai pas aimé la soirée que Matthew a organisée pour prévenir les amis pour les prévenir qu’on allait débrancher les appareils qui maintiennent sa femme Joanie en vie, leurs prposant d’aller lui rendre visite avant.

Je n’ai pas aimé lorsque Alex leur fille ainée apprend à son père que Joanie le trompait, ce qui n’était guère le moment.

J’ai détesté Sid, le copain drogué d’Alex qui se mêle à la famille et fait des réflexions déplaisantes.

J’ai été choquée des discussions ayant lieu dans la chambre de la jeune femme, des discussions tout à fait hors de propos.

Je n’ai pas aimé la recherche de l’amant de Joanie par Matthew, pour le prévenir du débranchement des appareils.

Mais alors ce qui m’a encore choquée c’est la visite de la femme de l’amant prévenue par Sid, apportant des fleurs à la mourante.

Par contre j’ai trouvé la petite Scottie très attachante et j’ai ressenti très fort l’amour de Matthew pour sa femme et ses filles.

Toutes ces raisons avancées ne donneront que la note 3/5, Mais bien évidemment tout ceci n’est que mon ressenti.....

avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5847
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hart Hemmings, Kaui] Les descendants

Message par Pinky le Lun 16 Mai 2016 - 11:53

Mon ressenti

Mis en lumière par le film, le livre de Kaui Hart est un petit bijou sur les traumatismes que peuvent traverser une famille. Matt est porté à l’écran par Georges Clooney, dans un rôle à contre-emploi avec tong et chemise hawaïenne. J’ai beaucoup aimé le film.

Le livre est encore mieux, plus de profondeur, plus accès aux personnages dans leur intériorité. J’ai adoré ce père qui découvre d’un seul coup que sa famille ne va pas bien, que son rôle de père qu’il pensait remplir n’est qu’une pâle copie de ce qu’il devrait être. Sa vie va basculer du jour au lendemain avec l’accident de sa femme ; c’est un tsunami qu’il va prendre en pleine figure et emportera tout sur son passage. Matt va devoir changer en profondeur s’il veut rester un père digne de confiance, s’il veut garder ses filles, s’il veut transmettre des valeurs…

Cette construction identitaire s’érige au fur et à mesure autour des différents membres familiaux, qu’ils soient proches ou éloignés. D’ailleurs qu’est-ce une famille ? Formons-nous une famille avec des membres identifiés ? Connaissons-nous l’individu qui se cache derrière le statut : parents, sœur ou frère…?

La grande force du livre (comme le film) est de traité de sujets durs (le deuil, le traumatisme, la tromperie…) pour une famille. L’auteur a réussi ce grand tour de magie à savoir : si les larmes sont présentes parfois, la joie et le bonheur sont imprégnés dans l’écriture. N’est-ce pas ce que génère une famille ? Distiller des émotions, les faire vivre, les faire partager et circuler au sein de celle-ci et surtout que chacun soit libre de les exprimer et non de les réprimer….

Un coup de cœur
A découvrir
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5871
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum