Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Chatelet, Bernard] Il aurait dû passer la balle à Kougloff !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Chatelet, Bernard] Il aurait dû passer la balle à Kougloff !

Message par zazy le Mar 24 Jan - 16:35



Il aurait dû passer la balle à Kougloff !
Bernard Chatelet
Editions Mutine
187 pages
ISBN : 9782911573279


4ème de couverture
"... Le Game est né sous nos yeux, adolescent difforme de ses origines incertaines puis monstre adulte dévorant ses vestales. Du fond de ma coquille, sous la membrane de mon idiotie, je l'ai observé. Je me suis imposé de ne pas le servir, puis au fil du temps, j'ai réalisé sa monstruosité. J'ai compris les raisons qui ont fait qu'un jour, j'ai pressenti qu'il ne fallait pas passer la balle à Kougloff et souhaité retourner dans le cocon originel. J'ai réalisé la stupidité qu'il y avait à idolâtrer ces hommes qui avaient fait de la dispute d'une balle, l'affaire de notre vie. Ce n'était, autrefois, bien avant que je ne le serve, qu'un simple jeu, une détente pour l'esprit, un exercice pour le corps.... " Peuk aurait-il dû passer la balle à Kougloff ? Hanté par l'importance démesurée prise par le sport en général et par le football en particulier, Bernard Chatelet imagine, à partir de cette question-leitmotiv lancinante, la société à venir soumise à la loi du "Game", à l'uniformisation des modes de vie et des esprits. Vision d'apocalypse rendue supportable par l'humour, tour à tour tendre et féroce, de l'auteur.
Est-il encore temps de réagir ou devra-t-on compter sur une intervention divine pour infléchir le cours inexorable de la décadence ? Un roman à suspens, plaisant à lire mais qui oblige à une réflexion approfondie sur notre devenir.

Biographie de l’auteur
"Je suis une marquise de Sévigné du monde des camionneurs", ainsi se définit Bernard Châtelet, né à Neuville des Dames, en Dombes. Maintenant, Il vit près de Bourg en Bresse. Il est venu à la littérature "par passion, et par accident..." Auteur prolixe, il a été primé à l'échelon national pour sa nouvelle "Histoire d'image" organisé par l'Association française des Cinémas d'art et d'essai, le centre national du cinéma et le centre national du livre. Il a écrit, entre autre : Le Moche et la Mouche, T'iras pas cracher sur ma Dombes !Les Tours du Silence

Klougoff, vous vous en souvenez ??? mais si, un très bon joueur du Game, vous l’avez souvent vu à la télévision !! Comme récompense, il fut Etalon et oui, vous avez bien compris, à lui les jolies pouliches ou alors, simplement banque du sperme… quant à Denis Patelin, alias « Peuk » il n’a pas voulu passer la balle à Kougloff et, comme il n’était pas considéré comme un bon joueur, il fut envoyé à « l’Arche de Vie » et devient ldle-Consumer IC, autrement oisif à vie… Non pas si oisif que cela car, il FAUT absolument regarder le Game.
La vie dans ce bâtiment « vieille coque radoubée pour traverser l’ère du Game » est sans surprise. Vous n’avez rien à faire… les WC (worker-consumer) vous apportent à manger. Tout est prévu, même les médicaments qui font de vous des moutons sans pulsion sexuelle ni même amoureuse. Mais attention, il faut parler la langue universelle : l’anglais et non pas le dialecte (français) !! Mademoiselle vient le voir tous les jours avec son tricot et lui apprend l’art de manier les aiguilles. Un petit concours s’établit entre eux à qui finirait le premier, alors qu’elle essaie de le faire parler sur ce refus dans le Game….
J’ai oublié de vous prévenir, nous ne sommes plus en 2012 après JC, mais en 177 après F.B.
Tout est surréaliste comme dans un tableau d’Yves Tanguy. Tout parait lisse en surface et cela fait peur, mais tout bouillonne à l’intérieur, enfin pour certains.
Le temps s’écoule lentement « des années d’engourdissement, conscient, accepté, recherché. Combien ? vingt, trente ? Ne pas compter ! Immobiliser le temps. Chaque jour durant ces longues années fut pareil à chaque autre jour. Attendre le journal, attendre l’heure du Game, attendre le plateau-repas. Manger, c’est toujours bon. Toujours les mêmes goûts, tous bons ! »
Un matin, il y eut une pièce d’échec tombée d’on ne sait où et le petit grain de sable grippe la machine à faire des zombis. La fin ? et bien à vous de la découvrir.

J’ai lu ce livre alors que j’avais la grippe et les 40 de fièvre me posèrent au milieu du patio dans des rêves surréalistes. Ce ne fut pas facile à lire bien que l’écriture soit fluide, mais je n’aimais pas trop ce que les pages véhiculaient. Un futur pas réjouissant du tout, mais presque plausible, sait-on ce qui peut germer dans la tête d’un membre d’Euphoris. Je préfère écrire presque plausible car je suis très optimiste !!!

La postface de Bernard Chatelet est salutaire pour éviter d’avoir à supporter réellement cette vision d’apocalypse qu’est le Game. Que vive le sport amateur et non le sport à mateurs.

Un livre à lire. L’humour et la tendresse de Bernard Chatelet pour ces personnages en rendent, malgré la perspective peu réjouissante, la lecture ludique
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum