Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Gerritsen, Tess] Jane Rizzoli & Maura Isles - Tome 7: L'embaumeur de Boston

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Gerritsen, Tess] Jane Rizzoli & Maura Isles - Tome 7: L'embaumeur de Boston

Message par yaki le Jeu 8 Mar 2012 - 17:20

L’embaumeur de Boston / Tess Gerritsen
Ed. Presses de la Cité, 458 p.



Mon résumé : Nicholas Robinson, conservateur au musée Crispin à Boston a retrouvé une momie dans les réserves. Aidé de Joséphine Pulcillo, sa collègue archéologue et sous les yeux du médecin légiste Maura Isles et des journalistes, Robinson passe la momie au scanner. C’est alors que, stupeur !, on s’aperçoit que la momie a une balle dans la cheville, ce qui est bien évidemment impossible ! Il s’avère que la momie n’en est pas une et que quelqu’un s’amuse à momifier des femmes qu’il assassine au préalable. Et bientôt c’est Joséphine Pulcillo qui semble être la prochaine cible de l’assassin. Mais d’ailleurs, qui est vraiment Joséphine ? Est-elle celle qu’elle prétend ? Que cache son passé dont elle ne parle jamais ? Jane Rizzoli est chargée de l’enquête.

Mon avis : Le lecteur est très vite pris au piège de ce thriller plutôt bien ficelé. Même si certaines scènes semblent un peu tirées par les cheveux l’ensemble est cohérent avec de nombreux rebondissements relativement crédibles et ce jusqu’aux toutes dernières pages.
Par contre, le style de l’écriture est plutôt froid et parfois pauvre en vocabulaire avec des répétitions gênantes, ce qui est bien dommage...
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gerritsen, Tess] Jane Rizzoli & Maura Isles - Tome 7: L'embaumeur de Boston

Message par Sharon le Jeu 8 Mar 2012 - 18:19

Merci pour cet avis Yaki.
J'aime beaucoup cette auteur.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7506
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gerritsen, Tess] Jane Rizzoli & Maura Isles - Tome 7: L'embaumeur de Boston

Message par venuscha le Mar 26 Juin 2012 - 12:06

C'est vrai qu'on est vite pris par ce thriller que j'ai rapidement lu. De plus j'aime beaucoup l'inspecteur Jane Rizolli qu'on retrouve dans plusieurs livres de Tess Gerritsen.
Je suis fan de cette auteur Very Happy
avatar
venuscha
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 153
Age : 53
Localisation : Orne
Emploi/loisirs : aide-soignante/lecture
Genre littéraire préféré : un peu tout sauf la sf
Date d'inscription : 01/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gerritsen, Tess] Jane Rizzoli & Maura Isles - Tome 7: L'embaumeur de Boston

Message par Sharon le Dim 21 Avr 2013 - 15:54

Mon avis :

Lire un roman de Tess Gerritsen est pour moi la certitude de ne pas être déçue – et aussi de retrouver une continuité entre les enquêtes. Au contraire de policiers qui ne vieillissent pas, qui me bougent pas, ou qui n’ont strictement aucune séquelle de ce qui leur est arrivé au cours de leurs multiples enquêtes, Jane Rizzoli continue à payer le prix de sa fréquentation involontaire des tueurs en série. Si sa vie privée est au beau fixe – elle a la chance d’avoir un mari compréhensif et une petite fille au caractère bien trempée – il n’en est pas de même pour ses équipiers, entre divorce et amours interdits.
Prenons Maura Isle, la reine des morts. Elle ne trouve pas le réconfort promis auprès de l’être aimé, mais auprès des cadavres qu’elle dissèque : Les cadavres étaient des sujets de discussion plus sûrs. Ils ne vous brisaient pas le coeur, ne vous décevaient jamais, ne vous laissaient pas seule le soir, contrairement aux amants.
Ce n’est pas rassurant, même pas du tout : elle ne manque pas de travail dans cette enquête, suite directe de Méphisto Club. Le pire est de constater à quel point les victimes ont été dépersonnalisées par le tueur, leur identité, tant d’années après les faits, est difficile à établir. Autant vous le dire tout de suite : le tueur représente un intéressant specimen du pire chez l’être humain. Le genre de personnes qui fait les délices des psys en tout genre, si ce n’est que rares sont ceux à avoir l’honnêteté de dire que ce cas les dépasse, et que rien, dans son histoire, dans son éducation, ne peut permettre d’expliquer pourquoi il est devenu cet être insensible.
S’il est une question lancinante, qui revient aussi bien dans ce tome que dans le précédent, c’est : comment protéger son enfant ? Là, je ne parle pas de protection ordinaire (ne parle pas à des inconnus, regarde avant de traverser) mais de protection face à un danger qui dépasse totalement l’entendement. Se voiler la face ne sert à rien, et même en explicitant le danger, en donnant les moyens de se défendre (je ne parle pas d’armes, mais de capacités à faire face à toutes les situations), l’échec est toujours possible.
Note : j’apprécie que, contrairement à certaines héroïnes particulièrement courges, Maura, Jane ou Joséphine pensent à fermer les portes à clefs, et à ne pas laisser les fenêtres ouvertes la nuit. Simple, me direz-vous. Pas pour tous les auteurs qui trouvent ainsi un excellent moyen d’introduire le tueur dans la place.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7506
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gerritsen, Tess] Jane Rizzoli & Maura Isles - Tome 7: L'embaumeur de Boston

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum