Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Huertas, Monique (de)] Louise de la Vallière : De Versailles au Carmel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez-vous aimé ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Huertas, Monique (de)] Louise de la Vallière : De Versailles au Carmel

Message par Céline72 le Mer 14 Mar 2012 - 20:09


Éditeur : Pygmalion
Année de parution : 1998
Nombre de pages : 247

Quatrième de couverture :


Elle n'eut que deux passions dans son existence : Dieu et Louis XIV. Du roi d'abord, elle tomba follement amoureuse dès leur première rencontre, mais, dix ans plus tard, son amour exclusif et désintéressé la conduisit, par des chemins détournés, aux portes du Carmel. Favorite adulée et haïe par beaucoup, deux fois déjà elle avait voulu fuir le monde, mais le Roi-Soleil, venu en personne la reprendre au couvent, l'en avait empêchée, comme l'avait fait un peu plus tard Colbert, dépêché auprès d'elle pour la ramener de nouveau à la Cour. En 1674 cependant, sa décision est prise. Elle abandonne Versailles et l'infidèle, se retire chez les Carmélites du faubourg Saint-Jacques. Irrévocablement. Dans tout l'éclat de sa beauté, Louise Françoise de La Baume Le Blanc, duchesse de La Vallière, renonce définitivement aux vanités humaines. Elle a à peine trente ans, a donné au roi quatre enfants. Deux seulement ont survécu et ont été légitimés : la future princesse de Conti et le comte de Vermandois. Il lui reste trente-six années à vivre. Trente-six années exemplaires, de recueillement, de sérénité, de mysticisme, que ne viendront jamais troubler ni l'amertume ni les regrets.

Mon avis :


À travers cet ouvrage, on éprouve de la compassion pour cette jeune demoiselle réfléchie, calme et conversant avec élégance. Louise ne voulait qu'une seule chose c'était vivre une vie heureuse avec le Roi, comme dans leurs premières années de romance. Elle commencera à sombrer dans la tristesse le jour où Louis XIV lui offre le rang de duchesse et quand il fera connaissance de la marquise de Montespan.
Dès lors, l'ancienne favorite du Roi donne son amour à Dieu et pour se faire, elle se retire chez les carmélites du faubourg Saint-Jacques et se nommera alors Soeur Louise de la Miséricorde. À partir de ce moment-là, elle se punira elle-même de ses pêchés c'est-à-dire de son passé avec Louis XIV.
Elle recevra aussi au couvent quelques visites comme : La Reine Marie-Thérèse, Madame de Sévigné, la duchesse d'Orléans et même la marquise de Montespan, entre autres.
Je termine avec mon avis : c'est un livre très intéressant et je trouve dommage que l'on ne prête pas assez d'intérêt à cette duchesse qui pourtant était une femme vertueuse. Néanmoins, il y a quelques longueurs qui se font ressentir au niveau de la lecture mais à part cela, c'est très complet : l'auteure nous parle même des enfants de Louise et de Louis XIV (mademoiselle de Blos et le comte Vermandois).
avatar
Céline72
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1911
Age : 31
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Emploi : Chargée d'assistance / Loisirs : lecture, musiques, photos (la nature particulièrement), films
Genre littéraire préféré : Je lis un peu de tout....
Date d'inscription : 03/03/2010

http://univers-des-livres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum