Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Serge, David] Les langues paternelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Serge, David] Les langues paternelles

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 1

[Serge, David] Les langues paternelles

Message par Mimi62 le Ven 16 Mar 2012 - 20:41

Titre : Les langues paternelles
Auteur : Serge David
Roman
Editions : Robert Laffont
Nb pages : 267
ISBN : 9 782221 106013



Quatrième de couverture

Des mots s'organisent lentement dans ma tête. Papa va mourir. Papa. Va. Mourir. Et les mots tournent à vide. Papa va mourir. Je devrais être à la hauteur de l'instant. Eprouver quelque chose. N'importe quoi pourvu que ce soit filial. Et ce type-là, au cœur de pierre, sourd à ce qui tourne dans sa tête, c'est moi. Papa va mourir et cette musique m'est étrangère. Rien d'autre que l'amère satisfaction familière d'avoir une fois de plus laissé passer le train. Une pierre en face de toi, un cœur de pierre.
David fut d'abord un fils, en révolte contre un père qui l'avait abandonné. Un jour, il est devenu père à son tour. Plongeant au plus profond de son enfance et de son histoire pour retrouver en lui la résonance de quelques mots paternels, David interroge inlassablement ce mystère : comment les mots du père font de nous, à notre insu, ce que nous sommes.


Mon avis
Un sujet très intéressant, très intime, très prenant, très déstabilisant même. L'interrogation sur le pourquoi nous sommes ce que nous sommes devenus, notre origine, serions-nous le même avec un vécu différent, en quoi ce vécu influe -t- il sur ce que nous gravons dans les autres ?
Quelle influence avons-nous sur nos enfants, quelles traces laisserons-nous ?

J'ai lu dans une description de ce livre
"Parce que l'on a tous un père et que l'auteur dit ce qui ne se dit pas, la lecture de ce livre sera inoubliable pour beaucoup."
Je suis tout à fait d'accord avec cette phrase, ce livre est inoubliable.
En effet, comment st-il possible qu'une telle écriture ait pu être éditée lorsque l'on sait la difficulté pour y arriver.
J'ai déjà lu des livres mal écrits, cela relevant d'une certaine maladresse de l'auteur je pense mais dans le cas présent, cela est impossible. Il a fallu un effort réel pour atteindre ce niveau.
Dans une même phrase se mêlent deux personnages sans qu'un connecteur logique ou un élément de syntaxe n'aident à identifier le locuteur. On constate le même phénomène lorsqu'un seul locuteur exprime dans la même phrase des éléments concrets et des réflexions intimes.
Quant à la syntaxe... elle est pour le moins malmenée.


En conclusion
Si l'on aime l'écriture bien construite : à fuir
Si l'on aime avancer dans une réflexion : a fuir
Si l'on aime l'originalité à tout prix, un style sortant de la cohérence : s'armer de courage et tenter l'expérience.

Ma note : 06/20

Mimi62
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 64
Localisation : Arras
Emploi/loisirs : Retraité / Lecture, photo, voyages / Une passion pour les choeurs d'enfants
Genre littéraire préféré : Policier, littérature contemporaine, découverte de littérature étrangère
Date d'inscription : 14/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum