Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Abbott, Megan] Red Room Lounge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

vos avis

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Abbott, Megan] Red Room Lounge

Message par petitepom le 4/4/2012, 13:51

Titre : Red Room Lounge
Auteur : Megan Abbott
Editeur : Editions du Masque
Parution le : 9 Novembre 2011
pages : 308
Présentation : "Die a Little" renvoie à une célèbre chanson de Gerswhin : « chaque fois que je te quitte, je meurs un peu ». Dans la banlieue de Los Angeles, Lora, jeune enseignante, et son frère Bill vivent en harmonie dans la maison héritée de leurs parents. Un soir, une jolie inconnue a un accident de voiture. Bill, qui est flic, l’emmène à l’hôpital, en tombe amoureux et l’épouse vite fait. Maîtresse de maison irréprochable, la belle Alice cartonne dans la communauté avec ses barbecues du dimanche et tourne la tête de tous les hommes. Lora, contrainte de quitter la maison familiale au bénéfice du jeune couple, pressent chez elle une tension inexplicable et s’interroge : pourquoi son énigmatique belle-sœur est-elle si discrète lorsqu’on lui parle de sa vie passée ? Il y a forcément une face cachée de l’iceberg, encore que « iceberg » soit tout sauf le mot juste…

Dans le registre de la relation entre femelles rivales, Megan Abbott jongle avec toutes les facettes du stupre, de la jalousie et de la vengeance, opposant la petite vie tranquille des banlieues résidentielles aux turpitudes du milieu des truands. Et des deux femmes, la plus fatale n’est pas celle que l’on croit.

Avis : C’est un roman que l’on range dans la rubrique « policier » mais c’est plus dù à l’ambiance qu’à l’histoire.

Bill est policier, il rencontre Alice et l’épouse ; sa sœur, la narratrice apprend à connaître cette belle sœur qu’elle sent différente. Nous sommes dans les années 30, je pense, Alice a travaillé à Hollywood comme couturière, mais ces amies sont assez intrigantes ; Lora décide de fouiller dans la vie passé de sa belle sœur ; mais plus elle creuse et plus c’est inquiétant : Alice vient d’un milieu bien différent de celui de Lora et Bill…

C’est Lora qui nous raconte ses recherches, le lecteur est pris de curiosité, on devine mais sans réel certitude; en fait, c’est la façon dont les personnages vont réagir au fil des révélations qui créé cette ambiance de suspense.

J’ai bien aimé cette lecture, on est pris par cette atmosphère de mystère qui rode autour du personnage d’Alice.


Dernière édition par alexielle63 le 4/4/2012, 13:53, édité 1 fois (Raison : Suppression image non hébergée)
avatar
petitepom
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 687
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 22/08/2010

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Abbott, Megan] Red Room Lounge

Message par louloute le 4/4/2012, 14:55

merci petitepom pour cette critique pleine de mystères Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10225
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Abbott, Megan] Red Room Lounge

Message par ingrid59 le 29/9/2012, 11:43

J'attendais beaucoup de ce roman de Megan Abbott mais je n'y ai malheureusement pas retrouvé le côté glauque et malsain qui m'avait tant plu dans La Fin de l'Innocence ! L'auteure y aborde pourtant des thèmes forts et joue avec habileté sur l'ambiguïté de ses personnages. Lentement, les masques tombent, les certitudes morales s'effritent... Mais l'intrigue souterraine, l'ambiance feutrée et la tension sourde du roman ne m'ont pas convaincue. De même, la plongée dans les milieux interlopes de Los Angeles ne m'a pas choquée... Malgré des qualités littéraires évidentes, il manque un je-ne-sais-quoi de plus "tranché", de plus violent ou de plus spectaculaire pour faire de Red Room Lounge un roman noir inoubliable !
avatar
ingrid59
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1615
Age : 42
Localisation : Dunkerque (59)
Emploi/loisirs : Maman à temps plus que plein et scrap addict !
Genre littéraire préféré : Un peu tout ce qui me tombe sous la main avec toutefois une préférence pour le roman !
Date d'inscription : 05/08/2011

http://histoiredusoir.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Abbott, Megan] Red Room Lounge

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum