Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Gheorgiu, Virgil] La 25è heure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

[Gheorgiu, Virgil] La 25è heure

Message par dada780 le Dim 8 Avr 2012 - 11:28


Résumé:

En 1938, Iohann Moritz, paysan roumain, est arrêté : on le croit juif. Mais il ne l'est pas et s'attend à être libéré d'un moment à l'autre. Ainsi débute une longue série de malentendus qui va le mener de camp en camp, pendant treize ans. Il est successivement arrêté en tant que Roumain, Allemand, Hongrois, et même S.S. ! La déshumanisation de l'individu est totale : Iohann Moritz n'est plus qu'un matricule, un dossier, un numéro parmi tant d'autres. Cette incroyable histoire témoigne de l'absurdité de la guerre et de ses mécanismes implacables.

Mon avis:

En règle générale, j'apprécie les romans historiques, étant passionnée par la seconde guerre mondiale. Je pensais quand même que la libération était moins violente que ça. Malgré tout, le personnage principal, Iohann Moritz ne m'a pas plu, même s'il traverse une série de mésaventures pendant plus de 13 ans.
Le réalisme de ce roman, même si je ne trouve pas très réaliste le fait d'avoir autant de malheurs, montre la barbarie des deux côtés: les russes exécutent à tour de bras, et les Américains enferment les prisonniers nazis dans des camps, pour des durées indéterminées. On en vient même à plaindre les prisonniers nazis, même s'ils ont commis des crimes atroces.
Bref, un bon moment de lecture, malgré l'atmosphère sombre tout au long du roman.

avatar
dada780
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1799
Age : 21
Localisation : 91
Emploi/loisirs : khâgne / tennis, escalade, lecture
Genre littéraire préféré : romans historiques/policiers/etc...
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gheorgiu, Virgil] La 25è heure

Message par unyke le Dim 8 Avr 2012 - 12:09

Ce livre n'est pas pour moi, je ne suis pas fan de cette période moi....

Par contre tu as oublié le sondage Wink
avatar
unyke
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 534
Age : 33
Localisation : Drôme
Emploi/loisirs : Assistante maternelle - broderie - puzzle - et lecture bien sûr!
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gheorgiu, Virgil] La 25è heure

Message par Invité le Dim 8 Avr 2012 - 14:06

J'ai ajouté le sondage et la couverture du livre Smile
Merci pour ta critique !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gheorgiu, Virgil] La 25è heure

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum