Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Chevillard, Eric] Oreille Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Chevillard, Eric] Oreille Rouge

Message par Le motard le Jeu 12 Avr - 16:33



Eric Chevillard
Oreille rouge
Les éditions de minuit 158p


Présentation de l'éditeur

Cet écrivain aime sa chambre, sa table, sa chaise, dans la pénombre : on l'envoie en Afrique où sont les lions, dans le soleil. Que va-t-il chercher là-bas ? Un grand poème, dit-il. Ou ne serait-ce pas plutôt l'inévitable récit de voyage que tant d'autres avant lui ont rapporté ? On l'a lu déjà, et relu. L'auteur va prétendre que des indigènes l'ont sacré roi de leur village. Il aura percé à jour les secrets des marabouts et appris de la bouche d'un griot vieux comme les pierres quelque interminable légende avec métamorphoses. Le pire est à craindre. Par bonheur, l'aventure tourne court. L'hippopotame se cache. L'Afrique curieusement ne semble guère fascinée par le courageux voyageur. En revanche, celui-ci prend des couleurs : est-ce le soleil ou la honte ? Nous l'appellerons Oreille rouge.

Biographie de l'auteur
Éric Chevillard est né en 1964 à La Roche-sur-Yon. Oreille rouge est son treizième roman. Sans l'orang-outan, son quinzième, paraît en septembre 2007.


Mon avis
Une très très bonne surprise, petit bouquin qui se lit d'une traite. Une écriture originale, limite poétique à certains moments, une réflexion beaucoup plus profonde qu'il n'y parait au premier abord sur la relation entre l'homme blanc occidental et l'Afrique noire à travers le voyage et les pensées d'Oreille Rouge. J'ai beaucoup aimé et lirai d'autres romans de cet écrivain.

Le motard
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 252
Age : 61
Localisation : 92
Emploi/loisirs : aquarelle, moto, sport
Genre littéraire préféré : roman, policiers, BD
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chevillard, Eric] Oreille Rouge

Message par louloute le Jeu 12 Avr - 17:52

merci Motard pour ton avis, la présentation de l’éditeur me fait penser à du Boris Vian du coup je suis pas du tout tenté trop abstrait pour moi Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10235
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chevillard, Eric] Oreille Rouge

Message par virgule le Ven 13 Avr - 11:32

C'est rigolo, louloute, moi c'est l'inverse.
La présentation de l'éditeur a un côté surréaliste qui me plaît beaucoup.

Je le note dans ma LAL.
Merci Le motard, pour ce partage.
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chevillard, Eric] Oreille Rouge

Message par louloute le Ven 13 Avr - 12:50

Very Happy Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10235
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chevillard, Eric] Oreille Rouge

Message par virgule le Mer 13 Mar - 23:31

J'ai voté : moyennement apprécié

Oreille rouge est un Français en voyage en Afrique.
Oreille rouge découvre le Mali et nous fait partager ses découvertes.
Oreille rouge est très lucide sur la situation de l'Afrique aujourd'hui, et son analyse n'est pas sans intérêt.

C'est le style de l'auteur qui m'a dérangée.
Il est original, un peu surréaliste, voire complètement déjanté.
On y rencontre des éléments qui ne sont pas sans rappeler le frigidaire de Boris Vian (tu avais raison, louloute) : un ventilateur, une moustiquaire, un mortier qui deviendra porte-parapluie, un petit carnet de moleskine noire...
On y découvre de façon déroutante les animaux d'Afrique, et surtout les hippopotames qu'Oreille rouge ira rencontrer avec Toka, un jeune Malien.

C'est totalement délirant, ça ne manque pas de charme.
Mais il faut aimer les auteurs originaux et quand je l'ai lu, en pleine tempête de neige, je n'étais pas d'humeur.
La rencontre est ratée. Dommage...

Extrait :
Maintenant Oreille rouge fait sa lessive sans le bidet de son cabinet de toilette en écoutant des chants africains à la radio et en effet il presse et tord et frappe sa chemise bouchonnée dans l'eau mousseuse comme s'il était parmi les femmes qu'il a vues ce matin au travail sur les pierres plates du fleuve. C'est cela aussi vivre en Afrique.
Le lendemain soir, il se lave tout habillé et se frictionne sous la douche avec de la lessive.

PS. Pour lire d'autres textes de l'auteur et découvrir son style, vous pouvez aller sur son blog : l'autofictif.
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chevillard, Eric] Oreille Rouge

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum