Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Shakespeare, Nicolas] Héritage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment avez-vous trouvé cette oeuvre ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Shakespeare, Nicolas] Héritage

Message par Natou le Sam 14 Avr 2012 - 1:05



Broché: 432 pages
Editeur : Grasset (24 août 2011)
Collection : Littérature Etrangère
Langue : Français
ISBN-10: 224677201X
ISBN-13: 978-2246772019


Avis et résumé :


Andy, un homme menant une vie plutôt monotone et ayant quelques problèmes à joindre les deux bouts à chaque fin de mois se rend aux funérailles d'un de ses anciens professeurs. Il pleut et son faire-part prend l'eau, l'encre a bavé. Il se trompe de chapelle et assiste à une autre cérémonie. Il va apprendre plus tard que le défunt léguait toute sa fortune aux personnes qui seraient présentes lors des derniers adieux. Se retrouvant à la tête d'une fortune du jour au lendemain, Andy va chercher à en savoir plus sur ce mystérieux individu et au fil du temps, s'immiscer dans la vie de Christopher Madigan.


L'histoire commence par relater la vie monotone du personnage principal en insistant sur ses mésaventures. L'humour y est discrètement présent. Pas le temps de nous ennuyer ni de nous apitoyer sur le sort d'Andy car tout avance rapidement et rapidement nous nous retrouvons dans la vie du défunt. Je n'ai trouvé aucune description inutile dans ce roman. L'auteur écrit l'histoire d'un personnage dont on raconte l'histoire. Très vite on s'attache aux personnages.


Il est intéressant de voir de quelle manière l'auteur arrive à nous captiver. On croit lire l'histoire de l'heureux gagnant mais pas du tout. De réelles surprises nous attendent de page en page. Au final, on découvre l'histoire de la vie d'un homme que peu de personnes auront connu.


Vous avez envie de passer un moment sympathique en vous fondant dans cette "drôle" d'histoire alors vous avez fait le bon choix. Ne vous fiez pas aux apparences et attachez-vous aux personnages. Ce roman ne vous chamboule pas mais vous permet de vous évader dans l'histoire de la vie privée de Christophe Madigan, le défunt. C'est une très bonne lecture qui vous laisserait même dans la réflexion : et moi, si j'avais été à la place d'Andy, comment me serais-je comporter ?

Merci à TOPLECTEUR France Loisirs pour l'envoi de ce livre.

Ma note : 4/5
avatar
Natou
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 722
Localisation : France
Emploi/loisirs : Traductrice/interprète assermentée/Pro du système D/Euh.... la lecture? Humpf
Genre littéraire préféré : Un peu de tout mais pitié épargnez-moi la SF pure et dure !!
Date d'inscription : 10/09/2010

http://voyance-lumiere.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shakespeare, Nicolas] Héritage

Message par adtraviata le Mar 17 Juil 2012 - 11:16

Cette lecture m'a surprise à plus d'un titre. Je croyais tomber sur un bon roman plein d'humour anglais, et certes il n'en manque pas, mais l'histoire s'est finalement révélée plus dramatique que comique.

La situation de départ de ce pauvre Andy, méchamment largué par sa copine, est excellente : au milieu de toutes ses petites lâchetés et grandes déceptions du quotidien, de ses démêlés avec son banquier (il n'a pas été sans me rappeler un peu Maxwell Sim, le merveilleux loser de Jonathan Coe), il se retrouve héritier malgré lui d'une fortune colossale. Le voilà rentier et libre de gérer son temps et son argent comme il le veut. Et là, je l'avoue, j'ai craint que ce roman ne devienne aussi ennuyeux et superficiel que Quand souffle le vent du nord, publié chez le même éditeur ; j'ai vraiment eu peur de m'être laissé berner par des pubs racoleuses et mensongères.

Mais c'est sans compter sans l'inventivité de son auteur, et son acharnement à développer ce point de départ intéressant. Andy se rend (relativement) vite compte qu'il ne peut jouir de ces 17 millions de livres sterling sans savoir d'où ils viennent vraiment. L'enquête sur le mystérieux donateur, obscure au départ, révèle finalement l'histoire à la fois rocambolesque et émouvante d'un homme que la vie aura bien sûr enrichi mais aussi cruellement dépouillé... Je me suis laissé cueillir par cette histoire à laquelle je ne m'attendais pas...

Finalement, Andy, s'étant laissé toucher lui aussi, parviendra à dénouer les noeuds de sa propre histoire, de son propre héritage familial. Et cela donne une sorte de roman à tiroirs, plaisant, dépaysant, qui se laisse lire avec rapidité, sans aucun ennui... Un bon roman pour débuter les vacances !
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum