Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

9% 9% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
64% 64% 
[ 7 ]
18% 18% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
9% 9% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 11

[Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par Invité le Lun 16 Avr 2012 - 14:14


Roman noir
Collection "Libretto"
Éditions Phébus, Paris, 2002
448 pages
ISBN : 9782752904652


Résumé de l'éditeur :

En cette nuit du 23 août 1829, le manoir des Treverton sur la côte ouest de la Cornouailles n’est que silence et ténèbres. Mrs Treverton, avant de rendre l’âme dans la solitude, dicte à sa dame de chambre, Sarah Leeson, une mystérieuse confession qu’elle lui fait promettre de ne jamais détruire. Des années plus tard, le manoir est mis en vente. Sarah a disparu et, avec elle, son secret.
Mais alors que le fils du nouveau propriétaire s’apprête à épouser Rosamond Treverton, la fille des anciens maîtres du lieu, une étrange domestique fait son apparition. Elle semble tout connaître des mystères de la maison. Le passé, insidieusement, revient hanter l’existence des futurs époux que tout promettait au bonheur.

L'auteur :

William Wilkie Collins (1824-1889) était l’ami et le rival de Dickens. Borges a chanté ses louanges. Inventeur, d’une certaine manière, du thriller moderne, il n’a pas son pareil pour tisser une intrigue diabolique et dépeindre sous un jour impitoyable la haute société victorienne et l’hypocrisie de ses prétendues bonnes moeurs. Publié en 1857, deux ans avant La Dame en blanc, Secret absolu est aujourd’hui considéré comme l’un des romans les plus sombres de Collins.


La lecture de ce livre ayant été proposé dans le cadre de la lecture commune de Mars/Avril 2012, vous pouvez maintenant poster vos critiques à la suite de ce message Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par Mevlânâ le Lun 16 Avr 2012 - 16:40

Eh bien alors je commence, voici mon ressenti :


Collins nous immerge directement dans le sujet, nous sommes comme happés par l’auteur, l’histoire et par la terrifiante révélation du secret qui pourrait en découler.

Le secret nous tiens en haleine tout au long du livre.

Immersion également dans les convenances aristocratique et domestique anglaises du XIX è siècle qui rejoignent celles du monde occidental. Les mariages de bonnes familles, les membres de la famille déchus car ne suivant pas les convenances du siècle.
Les convenances de ce siècle respectent la hiérarchie sociale entre riches et pauvres, bourgeois, nobles et domestiques.

Quelques scènes cocasses comme lors de la discussion entre le ministre et le « dyspeptique »…

Quelques longueurs toutefois notamment lors de la description physique de Sarah Leeson et lors de passages pour nous raconter l’histoire de famille des Treverton.

Pour conclure, il semblerait que malgré mes réticences au départ sur le sujet, ce fut une agréable surprise.
L’auteur insiste trop lourdement sur le caractère « faible » de Sarah Leeson. A chaque fois qu’il parle d’elle, il y a des lignes et des lignes de description de son état fébrile.
Sarah Leeson est le fil rouge du roman dont la narration me rappelle quelque fois Les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë.

Je pense que c’est un classique à lire, mais c’est un livre que je ne relirai certainement pas…

_________________
Lecture en cours :



Mes listes et mon challenge 2012/2013 (17/17) et le Challenge Libido Sciendi

"Tout est impossible jusqu'à ce que quelqu'un le fasse" Nelson Mandela
avatar
Mevlânâ
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2649
Age : 32
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi/loisirs : Kinésiologue, maître Reiki
Date d'inscription : 05/02/2012

http://www.kinesiologue-reiki-69.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par Moulin-à-Vent le Lun 16 Avr 2012 - 17:08

J'ai beaucoup aimé la traduction française effectuée par M. Émile Forgues, laquelle traduction, par les modes et les temps utilisés pour les verbes apporte un charme suranné au récit.
L'auteur, à au moins deux reprises, allège l'histoire en y intégrant l'élément comique, lequel fait beaucoup penser à Molière. En effet, M. Phippon est un hypocondriaque indécrottable qui, d'après lui, s'est sacrifié de lui-même au célibat afin de ne pas faire souffir une épouse qui aurait dû continuellement le soigner tant il est malade et souffrant, ensuite lorsque Sarah et l'oncle Joseph sont empêchés de sortir du manoir par Mr. Monder (le M renversé fait Wonder = Merveille) qui se noie dans sa rhétorique pontifiante.
Lors de l'écriture de ce roman, les classes sociales étaient encore très importantes et cette importance s'exprime par le personnage de Mr. Frankland.
En conclusion, j'ai aimé. Ma cote: 3/5.
"...voyager à l'heure où l'on dort est transformer un plaisir en fatigue..."(Wilkie Collins, "Le Secret")
avatar
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 1952
Age : 65
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par Cassiopée le Lun 16 Avr 2012 - 17:29

Vous pouvez voter!!!
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8997
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par Invité le Lun 16 Avr 2012 - 20:29

Cassiopée a écrit:Vous pouvez voter!!!

lol! Merci Cassiopée... Que ferais-je sans toi ? Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par Nisa le Lun 16 Avr 2012 - 22:49

Ce roman a été plutôt une bonne surprise.
N'étant pas spécialement fan de la littérature classique Rolling Eyes , on ne peut pas dire que j'étais particulièrement emballée mais vaille que vaille, j'ai dit que je ferais la lecture commune, je l'ai donc faite! geek
Et bien à ma grande surprise, je l'ai trouvé facile à lire (après les Hauts de Hurlevent sur lequel j'avais peiné).
Il y a un peu d'humour, c'est plutôt agréable.
Bon je me dis que si c'est le plus sombre de Collins, heureusement qu'il ne connais pas Chattam par exemple lol! parce que niveau sombre, ça me semblait être du pipi de chat Embarassed
Le secret ben rien de terrible, par contre comme ça se lit facilement, c'est toujours agréable d'en apprendre plus sur la façon de vivre, de se comporter, les classes etc... de cette époque et c'est ce que j'en retiens.

_________________
Mes challenges en cours:      
avatar
Nisa
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5477
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par mariejo le Lun 16 Avr 2012 - 23:28

En son temps ce roman devait avoir tout pour plaire: une belle histoire avec beaucoup de bonté et de bons sentiments... De nos jours ce genre de secret n'en ferait pas un bon thriller. On se doute plus ou moins de ce qu'il en est très rapidement.
Ce n'est donc pas vraiment dans la résolution du mystère que réside le plaisir de lire cet ouvrage.
Certaines descriptions de personnages, de situations peuvent paraître ennuyeuses et très longues, mais les mots coulent facilement, c'est ce qui est surprenant et paradoxal.
J'ai souvent eu envie d'arrêter la lecture, et je l'ai reprise deux fois : en fin de compte je me suis laisser emporter jusqu'à la fin du secret.
Mon avis est assez mitigé, plaisir des mots et de certains personnages, mais beaucoup de longueurs. Le propre d'un bon classique ? lol!
avatar
mariejo
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1297
Age : 59
Localisation : Bretagne Morbihan
Emploi/loisirs : Lecture, tricot, broderie
Genre littéraire préféré : Historique, Fantasy/Fantastique, romans
Date d'inscription : 10/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par lili78 le Mar 17 Avr 2012 - 16:21

J’ai trouvé que ce roman oscille entre des moments d’angoisse intense et des moments ennui profond. Miss Leeson va-t-elle donner la lettre au capitaine Treverton ? Mrs Jazeph va-t-elle réussir à récupérer la lettre avant l’arrivée de Rosamund ? Rosamund va-t-elle trouver la chambre au myrte et la lettre ? Mais va-t-on à la fin connaître ce terrible secret ?
C’est là, je crois, tout l’art de l’auteur, car même si on connaît à l’avance la réponse aux questions, on ne peut pas s’empêcher d’éprouver de l’anxiété au moment de la lecture. Il y a cependant, et je le regrette, des passages ou la lecture a été pour moi plus ennuyeuse. Mon passage préféré est quand Rosamund vient d’avoir son bébé et que Mrs Jazeph est près d’elle en tant que garde malade, Mrs Jazeph par son comportement psychotique m’a fortement fait penser à Mrs Danvers (Rebecca / Daphné du Maurier).
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2240
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par kalhaar le Mar 17 Avr 2012 - 17:59

Cet auteur et forcement donc ce titre m’étaient inconnus avant la proposition de cette lecture commune. Le quatrième de couverture ne me rebutant pas j’ai fait l’acquisition de ce roman et je me suis lancé dans sa lecture.

La première chose qui m’a frappé est le style. Ce dernier, comme le souligne Moulin-à-vent grâce à une traduction impeccable donne un réel charme à cette lecture en employant des constructions et une conjugaison hors du temps. Cette lecture ne m’a jamais semblé soporifique (l’une de mes craintes avec les classiques) et l’humour présent tout au long du récit n’y est pas étrangé.
La narration est parfois agrémenté de changement de perspective inattendu (comme la description du mariage de Rosamond
…un étranger qui, sans être aperçu, se serait glissé dans quelque coin du cimetière, et qui, doué de bons yeux, eût observé ce qui sy passait…
).

Les personnages sont tous très fouillés et selon moi aboutis. Leurs traits comme leur caractère sont merveilleusement dépeints. Ces personnages, de style très variés sont attachants. J’ai éprouvé une tendresse particulière pour le naïf oncle Joseph. Je me suis amusé à voir évoluer l’intendant guindé M. Munder ou le grand misanthrope Andrew Treverton. Et du trouble et de la compassion devant le personnage de Sarah. La liste est longue mais on prend plaisir à découvrir ces personnages et à les voir évoluer.

De plus, cela fait quelques temps que je me suis rendu à l’évidence de mon gout pour les intrigues se déroulant à l’époque victorienne. Avec ces notions de rang et ces manières poussées. Même si l’action se déroule à l’aube de l’ère victorienne, j’ai pu retrouver tous ces codes composant cette période.

Le fameux secret enfin, l’histoire se tient bien et est très cohérente. Mes impressions sont masquées car elles dévoilent clairement l’intrigue. Attention, donc ne cliquez pas si vous souhaitez lire ce roman.
Spoiler:
L’idée de l’enfant illégitime de Sarah a persisté tout le long du roman mais j’ai longtemps pensé à un échange d’enfant. Cette impression est née, au début lorsque, voir Rosamond avec le capitaine plonge Sarah dans un désarroi si profond puis ensuite lorsqu’elle entre dans la chambre de ceux que nous saurons par la suite être sa fille et son petit-fils.

En résumé, cette découverte est pour moi un réel coup de cœur. J’ai été sensible à l’ensemble du roman et certains thèmes m’ont particulièrement touchés ou intéressés. L’intrigue porté par un style et un humour charmants m’a portée sans mal jusqu’à la fin de ma lecture.
I love you
avatar
kalhaar
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 631
Age : 40
Localisation : 92
Genre littéraire préféré : Aucune préférence. Je suis curieux de tout.
Date d'inscription : 08/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par Moulin-à-Vent le Mar 17 Avr 2012 - 20:52

Belle écriture, Kalhaar!

J'ai beaucoup aimé ta critique. Félicitations!

Salutations! hi
avatar
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 1952
Age : 65
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par Pistou 117 le Mer 18 Avr 2012 - 10:10

J'enchaîne avec un avis beaucoup plus mitigé :

Je suis dans la plus profonde confusion… et je me sens assaillie de sentiments contradictoires … Twisted Evil Quel drôle de livre !

Quel paquet phénoménal de descriptions ! Je n’ai jamais essayé Balzac, mais Zola, pour citer un contemporain, à côté, c’est de la rigolade. Après quelques dizaines de pages, je me suis découragée : j’ai bien cru que ce livre-là, je ne le finirais pas Sad … Et puis, j’ai trouvé à la fois drôle, et subtil, et donc plein d’intérêt le passage où le vicaire raconte à son ami malade l’histoire de l’achat du manoir par la famille Frankland. Je me suis donc remise d’arrache-pied à la lecture, pleine de l’espoir de trouver parmi les descriptions et discours interminables qui représentent la plus grande partie de ce roman d’autres passages de ce style… Espoir encore et toujours déçu…

Le style. Alors, le style, oups… lourdissime. Phrases à rallonge, compliquées à plaisir, semble-t-il. La plus réussie à mon avis étant celle-ci : (accrochez-vous)
« Le solide soubassement de sa virile indépendance s’ameublissait par degrés et allait manquer sous lui » Je crois que ça veut dire que le personnage perd de son assurance. Ouaouh, ouaouh … fallait l’écrire, celle-là… C’est une traduction, me direz-vous. Je vous l’accorde volontiers, mais je rétorquerai que la phrase originale ne devait pas être mal non plus…

Nom d’un chien ! Ils parlaient vraiment comme ça au XIXème ? Ils étaient vraiment comme ça ? Bonjour les conversations ! Un chapitre complet pour décider de se rendre au manoir pour évaluer les travaux à y effectuer… ils devaient donc bien s’ennuyer, à l’époque !!! Une jeune accouchée qui ne peut pas se passer de garde-malade huit jours après la naissance ! Bon, le milieu décrit est bien celui d’une classe sociale privilégiée, mais quand même… quelle équipe de chochottes…

Pourtant, pourtant… j’ai terminé ma lecture. Et plutôt rapidement (de mon point de vue, bien sûr). Une semaine pile-poil pour 560 pages en petits caractères, ça n’est pas mal.

Eh bien, oui, je voulais tout de même le connaître, ce secret.

Alors, le secret, eh bien, je l’imaginais un peu plus complexe… mais, ma foi, il est plutôt joliment amené, même si peu surprenant. Sur la fin, l’auteur tire son épingle du jeu. Il se passe enfin quelque chose d’autre que des discours de chochottes. Je me suis laissée prendre par le suspense (si si) au moment où Sarah essaie d’entrer dans la chambre aux Myrtes… Les sentiments exprimés par les personnages m’ont enfin touchée, et j’ai mieux compris certains comportements qui m’avaient semblés complètement disproportionnés et insensés.

Enfin, quelques pensées révolutionnaires, je suppose pour l’époque, sont semées par-ci par-là. Notamment celle que la valeur des individus ne dépend pas (ou pas uniquement, soyons prudents) de leur classe sociale d’origine. Ouf, le début ne laissait pas présager cela.

Je n’ai malgré tout que très moyennement aimé. Le style est vraiment beaucoup trop lourd, et le roman beaucoup trop long pour le peu qu’il m’a apporté. Je ne suis même pas sûre d’avoir appris quelque chose sur le comportement et la mentalité de la petite noblesse anglaise au XIXème. L’attitude des personnages me semble tellement invraisemblable !

Je vais donc commencer à réfléchir aux questions auxquelles Cassiopée va nous demander de répondre pour le chat… et d’abord, quel est mon personnage préféré ? Si, ça je le sais … Very Happy


avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2735
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par virgule le Mer 18 Avr 2012 - 11:49

Merci pour toutes ces belles critiques, que j'ai lues avec attention.
Je n'ai pas participé à cette lecture commune.
Mais c'est un plaisir de lire vos avis, qui sont plein de nuances et vraiment détaillés.
Cela donne envie de découvrir tous ces personnages...
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par Moulin-à-Vent le Mer 18 Avr 2012 - 14:32

Superbe, Pistou 117. merci

Qu'il est agréable d'avoir différents avis d'un même sujet! gamade

Merci et salutations! hi
avatar
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 1952
Age : 65
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par alexielle63 le Mer 18 Avr 2012 - 14:35

Bon ben l'avis de Kalhaar avait presque réussi à faire pencher la balance en faveur de la lecture de ce livre mais du coup, avec celui de Pistou, je me retrouve au point de départ : je n'aime pas les descriptions trop longues (je déconnecte quand ellles dépassent les 10 - 15 lignes : je ne suis vraiment pas une visuelle) et s'il y en a autant que tu le dis, je risque de ne pas accrocher mais bon, j'aime bien me faire ma propre opinion donc je note, on verra bien... Smile
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par Nisa le Mer 18 Avr 2012 - 14:37

Pistou 117 a écrit:Nom d’un chien ! Ils parlaient vraiment comme ça au XIXème ? Ils étaient vraiment comme ça ? Bonjour les conversations ! Un chapitre complet pour décider de se rendre au manoir pour évaluer les travaux à y effectuer… ils devaient donc bien s’ennuyer, à l’époque !!! Une jeune accouchée qui ne peut pas se passer de garde-malade huit jours après la naissance ! Bon, le milieu décrit est bien celui d’une classe sociale privilégiée, mais quand même… quelle équipe de chochottes…
J'adore!! lol!

_________________
Mes challenges en cours:      
avatar
Nisa
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5477
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par Pistou 117 le Mer 18 Avr 2012 - 16:23

Moulin-à-Vent a écrit:Superbe, Pistou 117. merci

Qu'il est agréable d'avoir différents avis d'un même sujet! gamade

Merci et salutations! hi

alexielle63 a écrit:Bon ben l'avis de Kalhaar avait presque réussi à faire pencher la balance en faveur de la lecture de ce livre mais du coup, avec celui de Pistou, je me retrouve au point de départ : je n'aime pas les descriptions trop longues (je déconnecte quand ellles dépassent les 10 - 15 lignes : je ne suis vraiment pas une visuelle) et s'il y en a autant que tu le dis, je risque de ne pas accrocher mais bon, j'aime bien me faire ma propre opinion donc je note, on verra bien... Smile

Nisa a écrit:
Pistou 117 a écrit:Nom d’un chien ! Ils parlaient vraiment comme ça au XIXème ? Ils étaient vraiment comme ça ? Bonjour les conversations ! Un chapitre complet pour décider de se rendre au manoir pour évaluer les travaux à y effectuer… ils devaient donc bien s’ennuyer, à l’époque !!! Une jeune accouchée qui ne peut pas se passer de garde-malade huit jours après la naissance ! Bon, le milieu décrit est bien celui d’une classe sociale privilégiée, mais quand même… quelle équipe de chochottes…
J'adore!! lol!

Merci pour vos commentaires Very Happy
J'avoue que je me suis plus amusée à écrire mon avis qu'à lire le livre scratch
Alexielle, tu auras d'autres avis pour t'aider flower
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2735
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par christa noel le Mer 18 Avr 2012 - 20:14

Pour ma part, j'ai lu ce livre avec beaucoup d'interêt. J’avoue, que parfois j'ai écourtée une description pour moi trop longue, mais je trouve, que l'auteur a beaucoup d'humour et cela fait passer pas mal de choses.
Je trouve aussi, que ce Roman est typiquement de l'époque victorien, ainsi que les romans de Dickens - Séparation importante des différents couches sociales, qui ne se mêlent que très rarement, le langage aussi est très imprégné de cette époque.
En comparaison, je trouve l'écriture de Jane AUSTEN, plus 'moderne' et elle avait écrite presque 1oo ans avant.
De toute façon j'ai un autre roman de cet auteur - SANS NOM - que je vais continuer de lire bientôt.
En tout cas, un bon moment de passée.
Note 4/5 - descriptions des personnages un peu longues.
avatar
christa noel
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 535
Age : 77
Localisation : St. Dizier Leyrenne
Emploi/loisirs : jardin, chiens, musique et lecture
Genre littéraire préféré : romans anglais, historiques et polars
Date d'inscription : 04/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par LoloLectrice84 le Sam 21 Avr 2012 - 14:56

J'apprécie cette lecture mais en ce moment je n'arrive plus trop à trouver le temps de lire, donc je ne l'ai pas terminé,

mais là je suis en vacances donc je vais essayer de m'y remettre.

Sinon j'ai bien aimé ce que j'ai lu (premier tiers environ) pour le moment, mais sans avoir non plus une folle envie de le dévorer.

Je vous donnerai un avis plus étoffé quand je l'aurai terminé.
avatar
LoloLectrice84
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 225
Age : 39
Localisation : 84
Emploi/loisirs : enseignante/maman
Genre littéraire préféré : roman/fantastique/policier/polar/thriller(un peu tout sauf les BD)
Date d'inscription : 31/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par Pistou 117 le Sam 21 Avr 2012 - 18:25


D'accord avec toi Christa concernant l'humour. C'est très certainement cela, plus d'ailleurs que la recherche du Secret, qui m'a encouragée à terminer ce roman : il est parsemé de petites touches d'un humour subtil. J'en aurais aimé davantage...

avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2735
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par Ahotep le Mar 22 Mai 2012 - 16:29

Mon avis :
J'ai plutôt bien aimé pour un livre du XIXème siècle. D'habitude, je n'aime pas trop l'écriture du XIXème siècle, car je la trouve trop longue et complexe. Mais là, on arrive à comprendre l'histoire, malgré les longueurs. Le secret était plus ou moins attendu, je l'avais découvert au milieu du roman déjà. Donc, l'intrigue et la surprise sont un petit peu tombées à l'eau. Les chapitres sont bien nommés et bien découpés. La narration n'est pas trop mal écrite. Mais, c'est long, effectivement un chapitre pour aller au manoir et un autre pour en sortir, par exemple.
Les points positifs : belle intrigue, narration bien écrite et bons chapitres.
Les points négatifs : les longueurs, secret deviné à l'avance.
Donc, j'ai moyennement aimé, à lire, mais sans plus.
avatar
Ahotep
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1323
Age : 30
Localisation : Aurillac
Emploi/loisirs : Libraire
Genre littéraire préféré : Romans historiques, policiers, terroirs, fantastiques...
Date d'inscription : 13/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par Fleya le Lun 21 Avr 2014 - 23:38

1er Ebook que j'ai lu et pour ma part, je n'en garderai pas un souvenir impérissable. De longues phrases, tournures un peu compliquées même si le style n'est pas dépourvu de charme. Les descriptions longuettes ont eu raison de moi et j'avoue en avoir survolées quelques unes. Concernant l'histoire, j'ai également été déçue. Si la société très codifiée de l'époque est y très bien décrite,les personnages sont très fouillés, le "secret" se devine assez aisément et cela m'a un peu démotivée. Je vote donc moyennement apprécié.
Je préfère nettement, dans un registre comparable, Jane Eyre ou les Hauts de Hurlevent des soeurs Brontë.
avatar
Fleya
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1364
Age : 37
Localisation : Sud de la France
Emploi/loisirs : Cadre
Genre littéraire préféré : je lis de tout...
Date d'inscription : 11/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie-Collins, William] Secret absolu (ou "Le secret")

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum