Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Doctorow, Edgar Lawrence] Homer et Langley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Doctorow, Edgar Lawrence] Homer & Langley

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Doctorow, Edgar Lawrence] Homer et Langley

Message par lalyre le Mer 18 Avr 2012 - 19:50

[Doctorow, Edgar Lawrence]
Homer é Langley
Actes Sud avril 2012
ISBN 978 2 330 00575 7
229 pages

Quatrième de couverture
Reclus dans leur maison de la Cinquième Avenue depuis la disparition de leurs parents en 1918, deux frères aussi cultivés qu'excentriques traversent le siècle en assumant une ardente vocation d'ermites, que viennent, à leur grand dam, mettre à mal deux guerres mondiales et de perturbantes irruptions, dans leur solitude, des multiples acteurs de la comédie humaine dont New York est le théâtre - avec ses immigrants, ses prostituées.
ses gangsters et autres musiciens de jazz. Pianiste aveugle passionné de musique classique. grand amateur de femmes, Homer est à peine plus raisonnable que son frère, Langley, esprit rebelle et farfelu, friand d'objets en tout genre - pianos, grille-pain, phonographes, machines à écrire, masques à gaz - qu'il amasse par dizaines au gré de ses lubies, allant même un jour jusqu'à assembler une Ford T dans leur salle à manger.
Soucieux de découvrir, en toute chose, son expression ultime, Langley, par ailleurs, classe et archive méthodiquement la presse quotidienne dans l'obsessionnel dessein de créer un journal au numéro unique, éternellement d'actualité, où se trouverait compilée la quintessence même de la vie. Inspiré d'une histoire vraie - celle des frères Collyer, collectionneurs compulsifs retrouvés morts en 1947, ensevelis sous des piles de journaux et de livres -.Ce roman drolatique, pétri d'humanité et porté par deux personnages dont la loufoquerie le dispute à l'humour, narre, à sa façon jubilatoire, l'épopée du matérialisme et de la solitude made in USA

Petit résumé
L’histoire commence à la fin du XlXème siècle. Homer, l’un des deux frères en est le narrateur, il nous dit comment il a perdu lentement la vue, ensuite il perd l’ouïe, il nous fait la description de son frère Langley qui a été gazé lors pendant la guerre 1914-18. Leur enfance fut heureuse car la famille était riche mais c’est lors de la perte de leurs parents qui leur ont laissé un riche patrimoine, que leur vie prend un tournant inimaginable. L’handicap de Homer le place sous la coupe de son frère qui sombre doucement dans la folie, ses élucubrations farfelues le conduisent à entassé des objets dans la maison, tout ce qu’il trouve sur son chemin sont emmagasinés dans toutes les pièces, tels que vieilles machines, pièces de voitures et une masse de journaux qui s’entassent jusqu’au plafond, dans ce cocon de détritus, il faut se faire des passages pour circuler dans la maison. Beaucoup de gens pourtant y trouvent refuge, que ce soient gangsters, hippies, musiciens et domestiques japonais. Mais les deux frères prennent de l’âge et se coupent du monde, se barricadant tous les deux et c’est alors que le drame se produit….

Mon avis
Un roman burlesque et pourtant inspiré d’un fait réel, puisque en 1947, on a retrouvé les deux frères morts sous l’entassement des journaux, mais je dois avouer que le roman ne se termine pas tout à fait comme dans la réalité…Ceci dit ce livre baroque est truffé de thèmes tels la solitude, l’handicap, les perceptions sensuelles, la folie, le racisme et même une brève histoire d’amour. Bref, je dirais que ce n’est pas un roman ordinaire par le climat angoissant créé par la folie de Langley. Un livre qui m’a pourtant passionnée, justement par le côté de repli sur soi et le portrait dualiste….4,5/5

Source Wikipédia
Spoiler:
Homer Lusk Collyer (6 novembre 1881 – 21 mars 1947) et Langley Collyer (3 octobre 1885 – mars 1947) sont deux frères américains qui devinrent célèbres en raison de leur nature snob, de la saleté de leur maison et de leur accumulation compulsive. Pendant des décennies, des rumeurs dans le voisinage circulèrent sur ces deux frères que l'on voyait peu et qui ne travaillaient pas et sur leur maison à l'angle du 2078 de la 5e avenue et de la 128e rue à Manhattan, où ils accumulaient de manière obsessionnelle des journaux, des livres, des meubles, des instruments de musique et bien d'autres objets, avec des pièges installés dans les couloirs et aux portes pour se protéger des intrus. Les deux frères furent finalement retrouvés morts dans leur maison du Harlem brownstone où ils ont vécu en ermite entourés par plus de 130 tonnes de déchets qu'ils avaient accumulées pendant plusieurs décennies.


avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5837
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Doctorow, Edgar Lawrence] Homer et Langley

Message par Pinky le Lun 30 Jan 2017 - 20:31

Mon ressenti

Une histoire particulière autour de ces deux frères, racontée par un auteur que je ne connaissais pas. J’ai eu du mal à entrer dans cette histoire, le rythme est lent. Homer est le narrateur tout au long de ce livre. Il est pianiste et aveugle. Langley son frère, gazé à la guerre est le principal personnage de son récit.

Au travers de ses réflexions, il raconte, livre ce qu’ils vivent, ce qu’ils comprennent du monde qui tourne sans eux. Il n’y a pas de chapitres simplement des paragraphes de quelques pages, pour donner une impression de proximité.
Le récit n’est pas toujours gai malgré les quelques personnages qui passent chez eux qui accélèrent le rythme, qui donnent ainsi un décalage dans les propos comme les attitudes.

L’auteur aborde la problématique du handicap, que devient-on lorsque que nos sens s’amenuisent ou disparaissent ? Sommes-nous maîtres de notre vie ? Faisons-nous partis encore de ce monde qui tourne avec ou sans nous ? Homer de son côté fait le lien entre consommation à outrance et la solitude et entre leur isolement lié à leur problématique. Petit à petit, l’isolement social prend le pas que l’on soit dans ou à côté de la danse du monde. Eux, ils ont choisi d’être deux…

Ce n’est pas l’histoire la plus gaie du moment, elle amène à réfléchir.
A découvrir
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Doctorow, Edgar Lawrence] Homer et Langley

Message par Libellule le Lun 30 Jan 2017 - 21:03

Beaux commentaires, Lalyre et Pinky! J'ai lu Ragtime de Doctorow, les themes, le style c'est pareil, c'est du classique pour moi.
avatar
Libellule
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 971
Age : 64
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Doctorow, Edgar Lawrence] Homer et Langley

Message par Pinky le Mar 31 Jan 2017 - 9:36

Merci Libellule pour ta visite. J'ai lu Ragtime, il y a très longtemps dans mon adolescence. Il m'en reste quelque chose, l'auteur a une écriture qui ne laisse pas indifférent
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Doctorow, Edgar Lawrence] Homer et Langley

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum