Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Thomas, Chantal] Les adieux à la Reine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
29% 29% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
29% 29% 
[ 2 ]
42% 42% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

[Thomas, Chantal] Les adieux à la Reine

Message par Invité le Dim 22 Avr - 0:53


Roman Historique
256 pages
(Points)
Éditions du seuil, Septembre 2002
ISBN : 9782757825822


4ème DE COUVERTURE

1810. Vienne est une ville ruinée et humiliée par la victoire de Napoléon. Agathe, ancienne lectrice de Marie-Antoinette, se souvient des derniers jours de la reine à Versailles après la prise de la Bastille, et particulièrement de ce jour où la famille royale est abandonnée de ses plus proches amis.
Avec une écriture fébrile et minutieuse, elle restitue le faste de la Cour, savamment orchestré par cette reine si controversée...

MA CRITIQUE

Je n'aurais pas grand chose à dire sur ce livre. J'ai été très très déçue !!!
Je ne m'attendais pas du tout à cela, mais ne général je m'adapte assez bien à mes lectures. Ce coup ci impossible de m'y faire. J'ai persévéré dans ma lecture tant bien que mal en attendant un peu d'action ou de sentiments.

Déjà je savais un peu à quoi m'attendre par rapport aux évènements historiques. Pourtant je ne les ai pas vraiment retrouvé. L'histoire ce passe à Versailles et s'étale uniquement du 14 au 16 juillet 1789. Pendant tout le récit on est coincé au château, au milieu des gens de la Cour qui, trop éloignés de Paris, ne savent pas vraiment ce qui se passe et attendent, observent les allés venus du couple royal afin d'en savoir un peu plus. Du coup l'ambiance devient assez vite oppressante et pas forcément agréable.

Agathe est un personnage plutôt agréable, mais je m'attendais à plus de détails sur elle. On en connaît très peu sur sa vie, sur ce qui l'a emmenée à Versailles. Tout tourne autour de cet espèce de son "adoration", son attirance pour Marie-Antoinette. En plus elle n'est pas liseuse officielle, et dans tout le livre elle ne rencontre la reine que très peu de temps.
Alors que je m'attendais à ce qu'elle soit impliquée dans la vie du couple royal, que par elle on approche ces monarques, qu'on entre un peu dans leur intimité en ces derniers jours de leur règne, elle est en fait très détachée.
Il y a du coup beaucoup de longueurs, trop à mon goût. Je me suis ennuyée.

Moi qui aime les récits historiques, j'aurais aimé plus d'émotions, d'action, entrer dans les dernières heures de la Cours à Versailles mais sans que cela soit ennuyeux.
Ceci est toutefois mon avis personnel, peut-être parce que je l'étais fais une image précise de ce que cela allait être. Mais j'espère que, pour ceux qui ont envie de le lire, vous pourrez vous forger un avis plus positif... Tous les goûts sont dans la nature !


Dernière édition par morag le Dim 22 Avr - 12:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas, Chantal] Les adieux à la Reine

Message par marie do le Dim 22 Avr - 9:30

D'après ton avis je ne pense pas que j'achèterai ce livre !!!
Le film est sorti récemment, non ? Déjà, je n'avais pas été emballée par la bande annonce, mais, vu tes critiques sur le livre, le film ne peut pas être mieux !
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas, Chantal] Les adieux à la Reine

Message par virgule le Dim 22 Avr - 12:18

Merci pour cette critique que j'attendais, morag.
Je ne pense pas que je lirai ce livre.

PS : Je crois qu'il y a eu une erreur de frappe : tu as écrit 1989 au lieu de 1789.
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas, Chantal] Les adieux à la Reine

Message par Invité le Dim 22 Avr - 12:55

virgule a écrit:Merci pour cette critique que j'attendais, morag.
Je ne pense pas que je lirai ce livre.

PS : Je crois qu'il y a eu une erreur de frappe : tu as écrit 1989 au lieu de 1789.

lol! Merci... 1989 c'est mon année de naissance, c'est un réflex Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas, Chantal] Les adieux à la Reine

Message par abo2008 le Mer 6 Juin - 17:48

Je n'ai pas aimé ce livre. Je ne l'ai terminé que parce qu’il offre une vision de la révolution française peu abordée : celle des nobles. Il y a beaucoup de longueur et je me suis demandée l’intérêt de certains passages.


Dernière édition par abo2008 le Lun 11 Juin - 17:07, édité 1 fois
avatar
abo2008
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 787
Localisation : 95
Date d'inscription : 28/04/2010

http://hellody.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas, Chantal] Les adieux à la Reine

Message par Invité le Mer 6 Juin - 17:59

Ah... Je ne suis pas la seule, cela me rassure un peu Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas, Chantal] Les adieux à la Reine

Message par audreyzaz le Dim 4 Nov - 18:07

Mon avis :

J'aime beaucoup cette période de l'Histoire c'est donc tout naturellement que je me suis dirigée vers ce livre.

Hé bien franchement sans plus, j'ai presque envie de dire quelle déception ! Je n'ai pas accroché du tout, je m'attendais à autre chose, là j'avais l'impression de lire un récit sans grand intérêt. Autant dire que je suis rapidement passée à la lecture suivante.

Je sais qu'il existe une adaptation et qui est sortie en DVD, j'ai réservé ce film à la médiathèque, je vais voir ce qu'il donne, à l'occasion je reviendrai vers vous à ce sujet.
avatar
audreyzaz
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3337
Age : 31
Localisation : Région parisienne (92)
Emploi/loisirs : En recherche d'emploi
Genre littéraire préféré : Un peu de tout
Date d'inscription : 03/06/2008

http://le-monde-de-la-lecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas, Chantal] Les adieux à la Reine

Message par Sharon le Sam 16 Mar - 20:36

Mon avis :

Il a fallu d'abord me débarrasser du souvenir du film, que je n'avais pas apprécié. En lisant les premières pages de cette oeuvre, je comprends mieux pourquoi : les différences sont énormes. Dans le film, l'héroïne est une toute jeune fille qui découvre la cour, permettant ainsi d'être touchante par son dénouement et sa naïveté. Ici, Agathe est lectrice depuis une dizaine d'années. Elle connaît parfaitement la cour, ses rouages, son étiquette, elle maîtrise sur le bout des doigts les cérémonies, du petit lever au grand coucher. En un mot, elle est une aristocrate, élevée avec les principes de son Etat, qui ne lui viendrait pas à l'instant à l'idée de remettre en cause - même si les enfants des nobles pauvres doivent mourir de faim et de froid, puisque leurs parents ne peuvent travailler.
Au final, nous saurons peu de choses sur ses trois journées de la Révolution, même vu par ce prisme "du dedans". Agathe est témoin, sans qu'elle sache réellement de quoi. Elle est extraordinairement passive, passant de son rôle de lectrice à celle de l'exilée à Vienne, rattachée à une maison (Polignac), puis à l'autre (Ligne) sans qu'elle choisisse quoi que ce soit, pas même de partir de France (le film est plus explicite à ce sujet).
Certains moments sont cependant fort émouvants - comme le dénouement. D'autres permettent de cerne une personnalité, une problématique, comme la mort du frère aîné de Louis XVI, celui qui aurait dû être roi à sa place. Les descriptions sont richement organisées, peut-être un peu trop. Au final, ce roman m'a donné envie - ce que j'ai fait - de faire des recherches sur les personnages historiques qui parcourent ce livre. Je regrette tout de même qu'il n'en raconte pas assez sur l'intimité de la reine et sur ses "adieux".
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7360
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas, Chantal] Les adieux à la Reine

Message par Step le Sam 16 Mar - 20:47

Merci Sharon... merci

_________________
 study   "L'Empire du Graal" Giacometti-Ravenne study

         

Mes listes et challenges


flower Challenge Partage -Lecture 4/7 flower Challenge Bis-repetita 7/8 flower Challenge suivi d'auteurs illimité  flower
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6460
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas, Chantal] Les adieux à la Reine

Message par Elo le Jeu 29 Jan - 13:03

Mon avis :

Après avoir lu L'Echange des Princesses du même auteur, je m'attendais à  vraiment apprécier ce roman.

Dois-je re-écrire que nous suivons le récit d'Agathe Laborde, lectrice de la reine Marie-Antoinette, récit qui nous conte les derniers jours à la Cour lors de la Révolution de 1789 ?

Versailles, le contexte de la Révolution, la fonction de la narratrice. Tout était réuni pour m'enchanter.
Je le fus pendant les 100 premières pages. J'ai relevé de nombreux passages qui m'ont séduit. J'aimais l'écriture lente, les sentiments disséqués.
La grâce s’arrêta là. Jusqu'à la 200 ème page, j'ai tenu mon mal en patience. Les 40 dernières ont été difficiles, d'une lenteur absolue.

En égard aux 100 premières pages, je dirai que c'est une lecture  moyennement appréciée.

_________________
Et puis, de toute façon je m'en fiche, je suis une princesse ! king
avatar
Elo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1734
Age : 28
Localisation : 92
Emploi/loisirs : Cuisine, cause animale, jardinage, loisirs créatifs
Genre littéraire préféré : Les romans contemporains. Et beaucoup d'autres !
Date d'inscription : 27/11/2014

http://elo-lit.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas, Chantal] Les adieux à la Reine

Message par Step le Sam 12 Aoû - 19:10

Lu dans le cadre de mon challenge bis-repetita

Contrairement a beaucoup j'ai bien apprécié ce livre, ayant lu de Chantal Thomas "L'échange des princesses" et déjà séduite par son écriture j'ai voulu lire un deuxième ouvrage.

Les derniers jours des courtisans à Versailles, c'est surprenant que le jour J le 14 juillet personne n'ai rien su et que certains n'étaient même jamais sortis du château, un château, une vraie ville ou chacun vivait au crochet du roi ou du pays estimant cela tout à fait naturel, ou le mot même de travail était scandaleux.

Agathe Laborde deuxième lectrice de la Reine semble être la seule à lire, que fait la détentrice du titre? Agathe Laborde fait parti des "logés", elle habite au château, une minuscule pièce mais qu'importe, la différence est grande avec les serviteurs hors du palais.

Ce que j'ai bien aimé est la lourdeur du système, une lourdeur bien rendue ou les rumeurs les plus folles courent, ou les centaines de courtisants hésitent, changent d'avis, faut-il partir, rester, que faut-il emporter, dans un tourbillon de fausses nouvelles. Et face à cette lourdeur l'irréversibilité de la faillite du château ou chacun est tétanidé par l'ampleur du désastre qui l'attend.

Les hésitations du roi sont bien perçues ainsi que Marie-Antoinette femme de tête la première à faire ses malles et ranger ses bijoux! Elle avait surement raison la fine mouche, elle savait que la fin était inéluctable.

Elle a l'élégance de mettre son amie Gabrielle de Polignac à l'abri, avec lettres de change et tout le nécessaire, son chagrin est touchant et la famille Polignac se sert d'elle effrontément.

Je ne me suis pas ennuyée en lisant ce petit livre, qui nous fait revivre cette nuit folle à Versailles entre le 15 et le 16 juillet, jour de départ des Polignac avec la narratrice qui sert d'appât pour protéger Gabrielle et l'abandon des courtisans sans état d'âme pour le Roi la Reine ou leurs propres enfants abandonnés à des nourrices!

Je n'ai pas vu le film.
Je vote très apprécié.

_________________
 study   "L'Empire du Graal" Giacometti-Ravenne study

         

Mes listes et challenges


flower Challenge Partage -Lecture 4/7 flower Challenge Bis-repetita 7/8 flower Challenge suivi d'auteurs illimité  flower
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6460
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas, Chantal] Les adieux à la Reine

Message par Hortensia le Lun 28 Aoû - 15:28

Et bien pour ma part ce fût presque un coup de coeur , en tout cas j'en suis pas passée loin !
Le sujet m'a attirée immédiatement puisque concernant Marie-Antoinette et la révolution. Et j'ai aimé voir comment les événements ont perçus de " l'intérieur " de l'Elite de l'époque. C'est presque effarant d'ailleurs de voir que la journée du 14 Juillet où presque rien de particulier ne se déroule encore à Versailles... presque !
La narratrice n'a pas particulièrement un " beau rôle " , en tout cas pas dans le sens traditionnel. Ce n'est pas une héroïne, elle est passive. Pour autant je l'ai trouvée touchante. Pour son admiration, son amour pour la reine. Moi je l'ai clairement vu comme de l'amour à ce stade. Et une jeune femme qui se sentait heureuse dans ce petit cocon faussement soyeux qu'était alors Versailles. Les descriptions sont bienvenues pour décrire l'ambivalence de ce lieu : beauté et crasse qui se côtoient " mutuellement ".
J'ai trouvé la plume de Chantal Thomas assez belle, totalement impliquée dans son rôle de rendre notre narratrice " crédible ".
Le clan Polignac ne tient encore pas un beau rôle. Diane de Polignac est la régente de la famille et Gabrielle n'est qu'un pion, assez inintéressant et on a du mal à comprendre l'intérêt de la reine envers sa favorite, hormis sa beauté et sa douceur.
Voilà en gros, une lecture que moi j'ai vraiment beaucoup aimé et que je recommanderais bien.
Mieux que le film que j'avais quand même apprécié.
avatar
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1724
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas, Chantal] Les adieux à la Reine

Message par Step le Lun 28 Aoû - 17:23

Hortensia, contente que "les adieux à la Reine t'ai plu" Very Happy

_________________
 study   "L'Empire du Graal" Giacometti-Ravenne study

         

Mes listes et challenges


flower Challenge Partage -Lecture 4/7 flower Challenge Bis-repetita 7/8 flower Challenge suivi d'auteurs illimité  flower
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6460
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas, Chantal] Les adieux à la Reine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum