Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Kalouaz, Ahmed] Une étoile aux cheveux noirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Kalouaz, Ahmed] Une étoile aux cheveux noirs

Message par Le motard le Mer 2 Mai 2012 - 9:21




Une étoile aux cheveux noirs
Ahmed Kalouaz
La brune en Rouergue 100 p


Présentation de l'éditeur
Aux portes de l automne, un homme entreprend un lent voyage vers sa mère. Elle a 84 ans, vit depuis quarante ans au huitième étage d une cité de Grenoble dont elle va devoir partir. La barre est sur le point d être détruite et elle ne se résout pas à abandonner ses souvenirs et ses fantômes, dans cet appartement où elle a élevé ses quatorze enfants. Lui doit parcourir mille kilomètres, depuis la Bretagne où il s est installé. Ces mille kilomètres, il a choisi de les faire sur la vieille Motobécane bleue de son père ajourd hui décédé, celle-là même que ce dernier prenait chaque matin pour rejoindre ses chantiers. Avec le narrateur, on embarque donc pour une traversée en diagonale de cette France dont il aime tant la langue, les luttes et les espérances. Morhihan, Touraine, Puy-de-Dôme... Il y croise au bord des routes des gens ordinaires, avec qui il échange des mots, un verre. Mille kilomètres à vitesse lente, comme s écrivent les poèmes, pour mieux retrouver cette femme qui a passé toute sa vie confinée dans les tâches ménagères, depuis sa jeunesse d orpheline employée dès l enfance dans les maisons de colons d Algérie.
Après le portrait bouleversant de son père dans Avec tes mains (Rouergue, 2009), Ahmed Kalouaz fixe son regard et sa mémoire sur cette mère exilée d Algérie, arrivée en France dans les années 50 sans rien d autre que son petit Ahmed dans les bras. Cette femme qui connut les masures sans confort, la peur et le racisme, la soumission, et qui s est aujourd hui réfugiée dans la religion ; elle dont le compte à rebours a commencé : le départ dans un nouvel appartement neuf mais sans âme, mais aussi la vieillesse, le gel de la mémoire, la solitude et la dépossession. à cette mère restée illettrée, Ahmed Kalouaz écrit une lettre d amour bouleversante, qui réussit à toucher au c ur chaque humain. C est aussi une mémoire de l immigration qu il nous livre là, une mémoire silencieuse, dont peu de traces demeurent, hormis dans la mémoire très partielle de leurs descendants.

Biographie de l'auteur
Né en 1952, Ahmed Kalouaz vit dans le Gard. Principalement auteur pour les adultes, dont Avec tes mains, paru en 2009 dans la collection la brune (Prix Beur-FM Méditerranée 2010), il écrit désormais aussi pour la jeunesse et a publié Si j’avais des ailes (Actes Sud Junior, 2008), Un maquisard dans la cité (Seuil Jeunesse, 2009)... Au Rouergue, en jeunesse, il est l’auteur de Au galop sur les vagues (dacodac, 2010), La première fois on pardonne (doado, 2010) et Je préfère qu’ils me croient mort (doado, 2011).

Mon avis

Un petit roman magnifique, d'une poésie rare et d'une écriture de toute beauté. On suit l'histoire de cette femme et de sa relation avec son enfant qui se déroule lentement, au rythme du lent voyage à travers la France que l'auteur fait. Les souvenirs alternent avec la description bucolique des paysages traversés et des rencontres qui parsemment le voyage. C'est aussi, d'une certaine manière, une ode à une France profonde enfouie au fond de petits villages perdus. Mais c'est avant tout l'histoire d'une vie d'immigrée, qui a vécu tant de bouleversements, racontée par petites touches pleine de justesse. Vraiment un livre maginfique qui interpelle.
Je conseille aussi de lire "Avec tes mains", tout aussi beau, sur l'histoire de son père, que j'ai lu il y a quelques années.

Le motard
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 252
Age : 61
Localisation : 92
Emploi/loisirs : aquarelle, moto, sport
Genre littéraire préféré : roman, policiers, BD
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum