Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Aller en bas

Votre avis sur "Le sabotage amoureux" d'Amélie NOTHOMB

23% 23% 
[ 3 ]
8% 8% 
[ 1 ]
23% 23% 
[ 3 ]
23% 23% 
[ 3 ]
23% 23% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 13

[Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par audreyzaz le Lun 9 Juin 2008 - 19:14



Crédit photo : Fnac

LE SABOTAGE AMOUREUX

Auteur : Amélie NOTHOMB
Edition : LDP
Nombre de pages : 124

Quatrième de couverture :

Saviez-vous qu’un pays communiste, c’est un pays où il y a des ventilateurs ? Que de 1972 à 1975, une guerre mondiale a fait rage dans la cité-ghetto de San Li Tun, à Pékin ? Qu’un vélo est en réalité un cheval ? Que passé la puberté, tout le reste n’est qu’un épilogue ? Vous l’apprendrez et bien d’autres choses encore dans ce roman inclassable, épique et drôle, fantastique et tragique, qui nous conte aussi une histoire d’amour authentique, absolu, celui qui peut naître dans un coeur de sept ans. Un sabotage amoureux : sabotage, comme sous les sabots d’un cheval qui est un vélo...

Mon appréciation :

Autant j'adore Amélie NOTHOMB autant là je n'ai pas spécialement été transporté, j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, ça m'a rien apporté de spécial, je pense que je me souviendrais plus de l'avoir lu dans quelques temps...Celui ci me laisse sur ma faim, je m'attendais à mieux.

Ma note : 12/20
avatar
audreyzaz
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3339
Age : 32
Localisation : Région parisienne (92)
Emploi/loisirs : En recherche d'emploi
Genre littéraire préféré : Un peu de tout
Date d'inscription : 04/06/2008

http://le-monde-de-la-lecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par Thot le Lun 9 Juin 2008 - 20:42

Je te conseille quand même d'essayer de lire "hygiène de l'assassin" et "cosmétique de l'ennemi" si tu peux.
avatar
Thot
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6053
Age : 38
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Je lis de tout, mais j'aime moins la science-fiction.
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par audreyzaz le Lun 9 Juin 2008 - 20:48

ok je note ça dans un coin, vu que j'ai pas mal de livres à lire je pense que ça sera pas pour tout de suite
avatar
audreyzaz
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3339
Age : 32
Localisation : Région parisienne (92)
Emploi/loisirs : En recherche d'emploi
Genre littéraire préféré : Un peu de tout
Date d'inscription : 04/06/2008

http://le-monde-de-la-lecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par Invité le Jeu 14 Aoû 2008 - 16:08

Je scinde l'oeuvre nothombienne en deux parties distinctes. D'un coté des romans où la ficiton est mise en avant et de l'autre des oeuvres où l'écrivaine belge s'essaye à l'autobiographie.

"Le sabotage amoureux" fait parti tout comme 'Stupeurs et tremblements", où son dernier (avant le 20 août 2008) "Ni d'Eve ni d'Adam" de la seconde catégorie que j'apprécie moins de façon générale.

Dans ces livres là, AN se transpose dans le contexte où se situe le récit, apparaissant comme une sorte d'enfant à l'ego surdimensionné, détestable, monstrueux (AN adore mettre en scène des monstres (Hygiène de l'assassin, Attentat, Mercure).

Ici, cela donne un récit facilement scatologique,dont on ne tire finalement que l'histoire d'une petite fille en Chine, après une enfance au Japon (La métaphysique des tubes) et avant d'autres voyages à suivre son père diplomate (Autobiographie de la faim- si je ne me trompe).

J'aurais tendance à lire que Nothomb ces essais autobiographique n'ont d'intérêt que si on les lit tous...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par Invité le Jeu 12 Mar 2009 - 12:34

Un livre drole et doucement gentil. Qui dépeint une chine noir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par Invité le Ven 8 Mai 2009 - 10:03

Je n'ai pas du tout adhéré à l'histoire. J'ai eu beaucoup de mal à le finir. J'ai trouvé que le vocabulaire ne correspondait pas à une fille de 7 ans. Mais je lirais un autre livre de cet auteur pour me faire une opinion définitive...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par Invité le Ven 8 Mai 2009 - 15:39

Évidemment, l'auteure écrit avec ses mots d'adulte, toujours choisis avec soin, mais elle a su retrouver l'univers déjanté d'une gamine de sept ans, avec son lyrisme, ses grands délires héroïques, et son premier amour absolu. J'ai trouvé ce roman fabuleux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par Invité le Mer 1 Juil 2009 - 4:53

Mon premier Nothomb, j'ai été surprise je ne m'attendais pas du tout à ça. Mais c'était une bonne surprise, j'aime le côté décallé de ce livre qui parle de la réalité telle que la voit une enfant, je ne suis pas d'accord lorsque vous dites qu'elle parle avec des mots d'adultes, au contraire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par stella le Dim 27 Juin 2010 - 13:12

Ce livre m'a beaucoup déçue, il m'a ennuyée et j'ai eu du mal à le finir. Heureusement, j'avais lu auparavant d'autres romans d'Amélie Nothomb que j'avais beaucoup appréciés, sinon je pense qu'il m'aurait détourné de cet auteur...
avatar
stella
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 41
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : prof d'italien et de FLE Mes loisirs: lecture, cinéma,théâtre, équitation
Genre littéraire préféré : roman
Date d'inscription : 29/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par Invité le Dim 27 Juin 2010 - 23:25

Moi j'en garde un très bon souvenir. Ce n'est pas mon préféré, mais c'est loin d'être celui que j'aime le moins. J'aime bien ses autobiographies romancées, elles me font toujours rire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 15:32

Mon avis :
J'ai bien aimé ce livre, mais sans plus, çà n'est pas mon préféré de la série de ses autobiographies (que j'ai terminé du coup).
Je me suis un peu perdu dans les événements, mais j'ai bien aimé le parallèle qui est fait entre la "guerre" des enfants du quartier et la seconde guerre mondiale.
Ce livre reste néanmoins une bonne oeuvre à lire...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par Annesof le Jeu 22 Juil 2010 - 18:33

Mon avis :

C'est un des premiers Nothomb que j'ai lu. Bien que le thème et la manière dont il est abordé soit assez originale (voir peu orthodoxe Wink ), je l'avais trouvé bien mais sans plus. Je suis assez d'accord avec Ahotep, je me suis également un peu perdue dans les événements...

Ma note : 7,5/10
avatar
Annesof
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1436
Age : 31
Localisation : Pont-à-Celles (Belgique)
Emploi/loisirs : Rédacteur, Régent en Histoire et Sciences Humaines, moniteur de voile
Genre littéraire préféré : Romans historiques, classiques, contemporains, thrillers historiques, fantasy, mythologie...
Date d'inscription : 31/08/2008

http://picasaweb.google.be/annesofconotte

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par thisa2mars le Jeu 19 Jan 2012 - 1:35

Il y a longtemps que j'avais pas lu du Nothomb et celivre m'a fait me demander comment j'avais pu aimer un jour.
Pour moi c'est trop, en y repensant chacune de "ses autobiographies" sont trop et n'apportent pas grand chose au final. Avant ça ne me déplaisait pas mais maintenant ... J'avoue que je me suis accrochée car c'est un livre d'une centaine de page mais j'ai pas franchement aimé et je crois que mon aventure Nothomb s'arrêtera là (je crois les avoir tous lu sauf ni d'eve ni d'adam que je n'ai pas terminé et je ne me collerai pas à ce qu'elle a fait de récent)
avatar
thisa2mars
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1948
Age : 33
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par Invité le Jeu 19 Jan 2012 - 13:21

En lisant vos critiques j'ai l'impression que ceux qui ont aimé sont ceux qui ne connaissaient pas ou peu Amélie Nothomb, mais que ceux qui ont l'habitude de la lire ont été déçus de cet ouvrage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par thisa2mars le Jeu 19 Jan 2012 - 14:07

J'ai des amies qui ont lu beaucoup de Nothomb et m'ont fortement conseillé celui-ci mais pour moi ça n'a pas marché.
avatar
thisa2mars
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1948
Age : 33
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par Eiger le Dim 25 Fév 2018 - 19:51

Bon, la quatrième de couverture donne envie, ça a l’air drôle, entrainant, enrichissant, etc. Mais je n’ai rien trouvé de tout cela… Autant vous dire que je n’ai pas accroché au livre et encore moins au style !
C’est le deuxième livre de cette auteure que je lis et décidément, je ne pense pas qu’elle puisse devenir un de mes auteurs de prédilection… Mais ne sait-on jamais, j’en lirais peut-être encore un, au cas où…
 
Bon revenons à nos chevaux ! Amélie Nothomb a 7 ans et elle nous raconte sa vie dans le Ghetto de San Li Tun en Chine. Après avoir vécu jusque-là au Japon, son père est muté à Pékin (il est diplomate). Mais attention, dans un pays communiste comme la Chine dans les années 70, on ne mélange pas les gens… On les parque bien sagement, bien séparément.
Dans son ghetto, Amélie, très intelligente (trop ?) pour son âge, découvre que la seule chose intéressante dans la vie, c’est l’ennemi ! Je cite :
« Cette année-là, j’ai compris une vérité immense : sur terre, personne n’est indispensable, sauf l’ennemi. Sans ennemi, l’être humain est une pauvre chose. Sa vie est une épreuve, un accablement de néant et d’ennui. L’ennemi est le Messie. »
 
Ah, ça vous en bouche un coin, hein ?! A moi aussi ! Je vous explique… Enfaite dans le ghetto d’Amélie, les enfants font la guerre ! Les enfants de toutes nationalités sont les « Alliés » contre les enfants de l’Allemagne de l’Est et les reste du monde contre le Népal. Ils vont alors redoubler de moult cochonneries pour se faire une guerre intestine.
Bon grosso-modo, voilà tout le fil de l’histoire… Mais pas que. Amélie nous raconte aussi sa relation avec une belle italienne dont elle tombe éperdument amoureuse. Elle va aller de déboires en surprise.
Elena six ans, est le centre de son monde… Elle essaye avec son cheval (qui n’est autre que son vélo) de la faire réagir pour attirer son attention… Mais les relations humaines, même, surtout je dirais, quand on est petit, sont très compliquées.
Et oui, La petite Elena regarde le monde entier avec une indifférence inégalable, ce que ne comprend pas Amélie. Les enfants entre eux sont des petites ordures ! Les idées qu'ils ont pour se torturer, le racisme sous-jacent et leurs relations tendues donnent froid dans le dos.
 
Allons bon, il y a quand même des choses intéressantes dans ce livre, comme la condition des expatriés en Chine à cette époque et ce que ce pays laisse émaner de lui… je cite encore une fois l’auteure :
« Aucun pays n’aveugle à ce point : les gens qui le quitte parlent des splendeurs qu’ils ont vues. Malgré leur bonne foi, ils ont tendance à ne pas mentionner une hideur tentaculaire qui n’a pas pu leur échapper. C’est un phénomène étrange. La Chine est comme une courtisane habile qui parviendrait à faire oublier ses innombrables imperfections physiques sans même les dissimuler, et qui infatuerait tous ses amants. »
 
Alors, je ne sais pas vous, mais moi j’ai été surprise du début à la fin par le langage soutenu de notre auteure. Elle raconte sa vie à l’âge de 7 ans. Certes, elle est très intelligente, mais a-t-elle réellement ce langage à cet âge-là ? Bon passons, ce n’est pas l’essence même du bouquin !
 
J’ai apprécié les grandes réflexions qu’elle met à jour sur la société et les réactions des adultes. C’est poussé, c’est judicieux, mais un poil sombre et fermé. Mais ne serait-ce pas notre société qui est comme ça finalement ?
 
Au niveau du style, les ingrédients sont là : la plume qui sort de l'ordinaire, l'humour particulier (peut-être un peu trop ? je ne l’ai pas compris en tout cas), ainsi que la critique de la société et d'autres thèmes très divers propres à l'auteure; mais malgré tout, pour moi, la sauce n'a pas pris. J'ai eu beaucoup de mal à m'intéresser au récit.
 
Je finirai par une réflexion qu’a abordée l’auteure dans son livre et qui me laisse pensive…
« Y-a-t-il encore des esprits assez naïf pour s’imaginer que les théories servent à être crues ? Les théories servent à irriter les philistins, à séduire les esthètes et à faire rire les autres. »

_________________
Fini : "Jules" - Didier VAN CAUWELAERT
En cours  study : "Un air de Violon" - Yvonne ROBERT

Challenge PàL 2018 : à venir ...
avatar
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1530
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le sabotage amoureux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum