Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Ferrari, Jérôme] Où j’ai laissé mon âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel est votre avis sur ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Ferrari, Jérôme] Où j’ai laissé mon âme

Message par marie do le Dim 27 Mai 2012 - 0:17

Où j’ai laissé mon âme, [ Ferrari, Jérôme ]

Broché: 153 pages
Editeur : Actes Sud (15 août 2010)
Collection : ROMANS, NOUVELL
Présentation de l'éditeur
1957. A Alger, le capitaine André Degorce retrouve le lieutenant Horace Andreani, avec lequel il a affronté l'horreur des combats puis de la détention en Indochine. Désormais les prisonniers passent des mains de Degorce à celles d'Andreani, d'un tortionnaire à l'autre : les victimes sont devenues bourreaux. Si Andreani assume pleinement ce nouveau statut, Degorce, dépossédé de lui-même, ne trouve l'apaisement qu'auprès de Tahar, commandant de l'ALN, retenu dans une cellule qui prend des allures de confessionnal où le geôlier se livre à son prisonnier. Sur une scène désolée, fouettée par le vent, le sable et le sang, dans l'humidité des caves algéroises où des bourreaux se rassemblent autour des corps nus, Jérôme Ferrari, à travers trois personnages réunis par les injonctions de l'Histoire dans une douleur qui n'a, pour aucun d'eux, ni le même visage ni le même langage, trace, par-delà le bien et le mal, un incandescent chemin d'écriture vers l'impossible vérité de l'homme dès lors que l'enfer s'invite sur terre.
Biographie de l'auteur
Né à Paris en 1968, Jérôme Ferrari, après avoir été, durant quatre ans, professeur de philosophie au lycée international d'Alger, vit actuellement en Corse, où il enseigne depuis 2007. Chez Actes Sud, il a publié trois romans : Dans le secret (2007 ; Babel, 2010), Balco Atlantico (2008) et Un dieu un animal (2009).

Un petit roman (153 pages ) qui se lit facilement malgré la gravité du sujet : comment un homme, torturé à l'âge de 19 ans par les allemands puis plus tard en Indochine, peut devenir à son tour tortionnaire au delà de ses convictions.
Au côtés de cet homme, le Capitaine Degorce, il y a le lieutenant Andréani avec lequel il a combattu et a été détenu en Indochine. Un lieutenant qui ne comprends pas le comportement de son supérieur qui va chercher son "absolution" auprès d'un chef du FLN prisonnier et torturé.
Il n'y a pas de gentils et ni de méchants dans ce roman.
Que se soit dans le camp du FLN ou des militaires français, tous tuent, torturent, massacres des coupables et des innocents.
Tous trouvent une bonnes raisons d'agir comme ils le font, tous finiront par y laisser leurs âmes.
C'était en 1957 à Alger pendant "les évènements" qui finiront par être "la guerre" d'Algérie. Une Histoire proche, j'aimerai connaitre l'avis, sur ce livre, de ceux et celles qui l'ont vécu.
Personnellement j'ai beaucoup aimé tant l'écriture que le sujet. (je recherche d'autre roman sur ce thème )
9/10.
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3842
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ferrari, Jérôme] Où j’ai laissé mon âme

Message par Savealife le Dim 27 Mai 2012 - 8:37

J'ai lu plusieurs livres sur la seconde guerre mondiale mais jamais sur l'Algérie. Il a l'air interressant donc je le rajoute dans ma LAL, avec un peu de chance je l'aurais lu avant l'année prochaine x).
avatar
Savealife
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 97
Age : 23
Localisation : Strasbourg
Emploi/loisirs : Terminale S, Hip hop, ragga dancehall
Genre littéraire préféré : Thriller, fantasy, policiers
Date d'inscription : 04/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ferrari, Jérôme] Où j’ai laissé mon âme

Message par marie do le Dim 27 Mai 2012 - 8:40

L'avantage c'est qu'il est court !!!
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3842
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ferrari, Jérôme] Où j’ai laissé mon âme

Message par Pinky le Dim 27 Mai 2012 - 9:51

en effet le point fort de ce livre est qu'il n'y a pas de gentils et de méchants et montre bien les mécanismes dans lesquels chacun peut être pris
je ne l'ai pas encore lu pour ma part mais Mr Pinky l'a beaucoup aimé
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5886
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ferrari, Jérôme] Où j’ai laissé mon âme

Message par LOUBHI 49 le Ven 5 Juil 2013 - 13:12

Extraordinaire itinéraire de deux hommes - soldats, frères d'armes en Indochine puis adversaires durant la guerre d'Algérie, récit à deux voix de deux visions du devoir et de l'honneur.
Degorce, rescapé du camp de Buchenwald pour acte de résistance, second mari d'une femme plus âgée dont le premier mari fut tué aux premiers jours de la seconde guerre mondiale, catholique pratiquant, homme de devoir et soldat appliqué; prisonnier à Dien Bien Phu et chargé de la répression en Algérie va connaître le doute et engager un dialogue avec le chef des terroristes, Tahar, son prisonnier, le considérant comme son adversaire mais son égal en tant qu'homme d'honneur. Son dégoût des interrogatoires sous torture, de la lâcheté de sa hiérarchie et de lui-même dans ce qu'il est et dans sa foi, l'amène à une importante crise de conscience.
Andréani, passé à la résistance, devenu soldat et sous la totale emprise de Degorce alors qu'il le rencontre en Indochine, allant jusqu'à le considérer comme son frère d'armes, va aussi connaître la défaite en Indochine et le fait d'être prisonnier sous le joug des communistes, la première de ses fêlures, c'est en Algérie, face aux massacres des nationalistes menés par Tahar et aux problèmes de conscience de Degorce que la rupture va être totale, il rejoindra alors l'OAS.
Les débâts intérieurs de chacun, leur opposition et la vision de chacun sur la politique et la renonciation à l'Algérie par le continent, tout est ici intimement lié et le lecteur / auditeur est alors pris à partie. Un nouvel éclairage sur la Guerre d'Algérie et les cicatrices toujours à vif dans un très beau texte alors qu'Andréani revient en Algérie Indépendante sous les horreurs des islamistes.
Un texte de grande qualité

_________________
Lectures en cours :

- "Pauca Mea " de Victor Hugo.
- "Hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin.
- " Les Mains Lachées" d'Anaïs Llobet.
- "Marguerite" de Jacky Durand".

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2222
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ferrari, Jérôme] Où j’ai laissé mon âme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum