Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre

50% 50% 
[ 16 ]
9% 9% 
[ 3 ]
28% 28% 
[ 9 ]
9% 9% 
[ 3 ]
3% 3% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 32

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par Invité le Mar 13 Avr 2010 - 20:30

C'est un grand livre qui nous dépeint l'histoire d'un jeune homme "bête" mais très gentil et attachant qui va, grâce à une opération, devenir hyper intelligent tout en gardant sa bonté.
Spoiler:
Malheureusement, il va retrouver, en pire, sa condition première...
Ce roman est très bien mais vraiment trop triste. En effet, Charlie sait qu'il va mourir puisque sa souris, qui a elle aussi subi la même opération, est morte et pourtant, dans ses derniers écrits, il prie Dieu de ne pas redevenir l'homme qu'il était avant...
Ames déprimées s'abstenir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par Olorin le Mar 13 Avr 2010 - 23:26

@ lanaoo: je me suis permis d'éditer ton post, afin d'en cacher une partie et éviter que les personnes n'ayant pas encore lu le livre en découvrent la fin.
avatar
Olorin
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 5401
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Doctorat.
Genre littéraire préféré : Fantasy, Urban-Fantasy et policier
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par Ryuuchan le Mar 4 Mai 2010 - 20:33

Un très bon bouquin. Je l'ai fini il y a peu, et j'ai beaucoup aimé. On se pose beaucoup de questions pendant la lecture : la place des handicapés et le regard que leur entourage porte sur eux, la science et ses limites, la science et l'éthique, les rapports humains.

Belle leçon de vie également que nous donne Charlie. Personnellement, je détestais sa mère, et plus encore Norma, sa soeur. Pourtant, dans le passage où ils se retrouvent, Charlie fait sans doute preuve de bien plus d'humanité que je n'en aurais eu.

Pas de scènes larmoyantes ou noeud-noeud, comme on aurait éventuellement pu s'y attendre en lisant le synopsis. Une écriture simple et agréable, et surtout des personnages attachants. Je garde un gros faible pour la souris, Algernon, qui accompagne Charlie tout du long.

Et alors les quelques lignes de fin, joli pied de nez de la part de Charlie. Malgré un [petit] pincement au coeur, je n'ai pu m'empêcher de rire.

Bref, un bon récit de SF, qui se lit sans que l'on s'en rende vraiment compte, intelligent et fort bien mené Smile
avatar
Ryuuchan
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 81
Localisation : Kily-Kily Valley
Emploi/loisirs : étudiante-lectrice ;)
Genre littéraire préféré : la SFFF, les polars, les classiques (anglais surtout)...
Date d'inscription : 19/03/2010

http://mondesimaginaires.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par Géraldine le Mar 4 Mai 2010 - 23:28

J'ai adoré ; mais la fin !!!!!!!!!!! Je ne peux rien dire !!!!!!!!!!!
avatar
Géraldine
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1601
Age : 49
Localisation : Ain
Emploi/loisirs : Documentaliste en collège /Cinéma, lecture, équitation
Genre littéraire préféré : Saga, policier, historique, contemporain, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 02/05/2010

http://meslecturescoupsdecoeur.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par Invité le Mer 5 Mai 2010 - 13:21

J'ai adoré ce livre, qui fait réfléchir sur un thème très actuel...ce qui le rend presque effrayant, par certains côtés ! Jusqu'où peut-on aller au nom de la science ? Et l'intelligence est-elle forcément synonyme de bonheur ? Vastes questions !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par Iani le Mer 5 Mai 2010 - 20:23

Géraldine a écrit:J'ai adoré ; mais la fin !!!!!!!!!!! Je ne peux rien dire !!!!!!!!!!!
Si si, tu peux dire, mais
Spoiler:
en le cachant comme ça, avec la balise spoiler ^^
avatar
Iani
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1663
Age : 29
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Fantasy
Date d'inscription : 05/06/2008

http://lectures-iani.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par Opales le Dim 6 Juin 2010 - 12:09

mon avis sur le livre :

C'est un livre surprenant. Tant par le thème, novateur si l'on considère qu'il a été écrit en 1956 que par sa construction qui nous plonge totalement dans l'univers de Charlie et ses pensées, son ressenti.
C'est du fantastique certes mais je le classe pour ma part dans la lignée des romans avant gardiste, tels que le meilleur de monde ou encore 1984... puisqu'avec une vision finalement trés futuriste et une ambition qui serait plus à même aujourd'hui d'exister.

Charlie Gordon est un simple d'esprit, avec un QI de 70, qui en devenant un génie va découvrir une nouvelle forme de solitude. A mesure qu'il devient intelligent en étant le premier cobaye humain pour cette expérience pour accroitre l'intelligence, il réalise les rêves qu'il a toujours eu mais il s'éloigne aussi des autres qui ne le comprennent pas.
Malheureusement les effets de l'expérience ne sont que temporaires et Charlie va régresser aussi vite qu'il a progressé.

Le début du livre est difficileà lire par l'écriture, puisqu'il s'agit des comptes rendus de Charlie sans ponctuation, remplis de fautes, à l'état où il est avant de subir l'intervention.

Le héros, si on peut le qualifier comme tel, est attachant, on le suit pas à pas dans cette découverte de la lecture, de l'amour, du savoir, on a envie comme lui que l'expérience marche et qu'il puisse vivre comme tout le monde, normalement. le livre est écrit comme un témoignage, décrivant par étapes l'évolution de son auteur, ses réflexions et c'est ce qui est intéressant, on lit le journal de Charlie.

La prise de conscience de l'issue de l'expérience est boulersante, émouvante, les dernières pages qui font écho aux premières ramènent à une dure réalité...

En définitive ce livre permet de prendre conscience que malgré la volonté de changer notre première nature reste présente, pour ressurgir lentement. Et finalement qu'est ce que nous apporte le changement?
avatar
Opales
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 81
Age : 32
Localisation : au soleil
Genre littéraire préféré : thriller
Date d'inscription : 11/05/2010

http://les-livres-d-opales.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par alexielle63 le Lun 12 Juil 2010 - 16:44

Mon avis :
J’ai été un peu déçue par ce livre. En effet, les critiques que j’en avais lues étaient toutes très positives. Du coup, j’avais un certain a priori en le commençant et beaucoup d’attentes, lesquelles n’ont pas été comblées. J’ai eu beaucoup de mal à m’immerger dans l’histoire au début, je lui ai trouvé trop de longueurs, une impression de tourner en rond, que les événements se répètent. Néanmoins, j’ai trouvé le personnage de Charlie Gordon très touchant. C’est lui le narrateur : il nous conte son histoire avant et après opération destinée à augmenter ses capacités intellectuelles, sous forme de comptes rendus. Au-delà de son histoire, l’auteur évoque le thème du handicap et plus largement de la différence. En effet, Charlie, avant son opération, a un QI de 70. Il travaille dans une boulangerie où il nettoie les toilettes et fait les livraisons. En parallèle, il suit des cours pour adultes attardés au centre Beekman. Il est approché par deux scientifiques, le Pr Nemur et le Dr Strauss afin de servir de cobaye humain pour leur opération qui va augmenter son QI et en faire un génie. On le voie évoluer et les réactions des personnes qui l’entourent changent également. Jusque-là, il était le souffre douleur, celui dont on se moquait et qui ne s’en rendait pas compte. Il se sentait exclu de certaines activités mais avait des « amis ». Après son opération, on le rejette car il est trop intelligent, les autres se sentent inférieurs à ses côtés. Il leur fait prendre conscience de leur faiblesse et cela dérange. Il n’est plus celui dont on peut se moquer éperdument ! De même, son caractère change : il s’affirme, remet en question ce qu’il voit et apprend, ne comprend pas que ce qui lui semble facile n’est pas nécessairement accessible aux communs des mortels, n’arrive pas à se mettre à leur hauteur et se retrouve encore une fois isolé.
De plus, les responsables de son opération n’ont pas pris en compte tous les facteurs, notamment le fait que le changement est très rapide, trop pour Charlie, qui découvre tout juste le monde qui l’entoure et ne le comprend donc pas toujours. On ne lui a pas donné toutes les clés en mains pour réussir, pour s’épanouir en toute quiétude. L’attitude du Pr Nemur à son égard est d’ailleurs très haïssable, il le considère comme sa chose, sa « création » et non comme un être humain, avec des sentiments !
J’ai beaucoup aimé cet aspect psychologique, ce regard porté sur les différences, qu’elles soient positives ou négatives. Et l’auteur, à travers son style, nous fait prendre conscience de la transformation de Charlie : au début, il écrit comme il parle, phonétiquement en faisant beaucoup de fautes et en utilisant peu de ponctuation, c’est un peu déroutant mais très bien pensé ! Ensuite, son style et son vocabulaire se développent, il utilise des mots plus compliqué, fait de moins en moins de fautes… C’était une très bonne trouvaille de la part de l’auteur !
Enfin, le fait que Charlie parle du Charlie d’avant l’opération à la troisième personne était vraiment très déroutant et montre encore une fois que le changement a été mal préparé, même s’il évolue rapidement sur le plan intellectuel, émotionnellement, il est comme un enfant, très fragile, finalement il « redécouvre » sa vie !
Mon sentiment est donc plutôt positif malgré ma réserve de début….

Pour terminer, un extrait qui m’a touchée :
« Il [le Pr Nemur] commet la même erreur que les autres quand ils regardent une personne faible d’esprit et en rient parce qu’ils ne comprennent pas qu’il y a tout de même des sentiments humains dont il faut tenir compte. Il ne comprend pas que j’étais une personne humaine avant de venir ici. »
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par alexielle63 le Lun 12 Juil 2010 - 16:46

Euh par contre, je me vois mal voter car on passe directement du "très bien" au "moyen". Pour ma part, je mettrais "bien"!
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par jostein le Lun 27 Sep 2010 - 13:05

Je l'ai enfin lu depuis que j'en entends parler:
Mon avis: Ce livre est avant tout un récit très émouvant parce que le personnage principal de Charlie est vraiment très attachant. Le lecteur l'apprécie dès le départ parce qu'il n'est que sourire, il aime les gens mais ne s'aperçoit pas que l'on se moque de lui. Il adhère aux blagues parce que son bonheur est de plaire à ses amis. Quand il devient intelligent, même si les autres en ont peur ou se sentent inférieurs, lui reste sympathique. A la fin du livre, son attitude est grande, même si il cède quelquefois à la colère, et le récit final est très émouvant. " L'intelligence sans la capacité de donner et de recevoir une affection mène à l'écroulement mental et moral, à la névrose et peut-être même à la psychose" Si l'intelligence de Charlie s'est accrue rapidement, sa compréhension émotionnelle n'a pas évolué de même. Il reste au fond de lui le petit Charlie. Ce qui choque le plus Charlie est le fait que son intelligence l'isole, il n'a plus d'amis. " Avant, ils riaient de moi, me méprisaient pour mon ignorance et ma lenteur d'esprit, maintenant ils me haïssent pour mon savoir et ma facilité de compréhension." Il est intéressant de constater qu'avec l'intelligence viennent les sentiments humains comme l'amour, la haine, la colère, la conscience de la moquerie et du vol. Charlie ne supporte pas non plus que les savants pensent l'avoir créé, qu'il ne soit qu'un animal de laboratoire, comme Algernon devenue son amie et son avenir. En effet, Charlie tient à son passé qui revient petit à petit. Cette expérimentation lui aura permis de comprendre son passé dont il n'avait pas conscience, de pardonner à sa mère et de retrouver enfin sa soeur. Rien que pour cela, il ne regrettera pas. Ce livre est une illustration émouvante d'une réflexion philosophique sur l'intelligence, la perception de soi et des autres (allégorie de la caverne de Platon). L'intelligence est relative et elle est une tare si elle ne s'associe pas au respect des autres.
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 57
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par petitepom le Mar 16 Nov 2010 - 17:04

Ce roman fait parti de ceux qui me font aimer la SF, tout au long du livre, on se remet en question, moi, personne dite normal.

Charlie veut devenir intelligent et il deviendra même plus intelligent encore mais à quel prix ? Car une grosse part d’innocence va lui être enlevé. Il va gagner la compréhension et le savoir mais perdre des choses peut être moins importantes pour la société mais qui l’est pour un être humain sensible comme charlie.

Alors qu’il se souvient de son enfance, on découvre une maltraitance qui est parfois un peu dure à lire, la colère gagne le lecteur et à envie de demander à Charlie une vengeance. On découvre qu’il a, sans s’en rendre compte souffert du regard de sa mère, c’est cruel, cela m’a énormément touché.

On est admirative de ces progrès, espérant qu’il soit plus heureux mais cette conscience va apporter tant des désillusion à Charlie qu’au fond, la fin de son histoire n’est pas si triste, il a retrouver des copains et est heureux ainsi, je crois que c’est une bonne moral.

Un roman Sf que j’ai depuis plusieurs années dans ma PAL, il reprendra une place de choix dans ma bibliothèque.
avatar
petitepom
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 687
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 22/08/2010

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par Lisalor le Mar 30 Nov 2010 - 12:24

Mon avis : Décidément, je pense que la science fiction et moi, on ne sera jamais amis. Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé loin de là mais franchement, je n'accroche pas et les dernières pages m'ont semblé bien, bien longues et j'ai fini par m'ennuyer.

Déjà les premières pages m'ont complètement abasourdie, je n'ai pas aimé le style et j'ai eu beaucoup de mal à lire l'écriture avec toutes les fautes d'orthographe, j'étais obligée de relire plusieurs fois les mêmes paragraphes. J'ai très bien compris que c'était un attardé mental qui nous racontait son histoire et je dois dire que l'auteur a joué le rôle à merveille.

Je n'ai pas aimé non plus quand des bribes de son passé revenaient, le style était souvent confus et brouillon.

Pourtant cette histoire est très bouleversante et l'on se rend compte que finalement Charlie était bien plus heureux quand il était attardé, il se posait beaucoup moins de question et pensait que tout le monde l'aimait, comme quoi un sourire a plus de portée que n'importe quelle parole. Intelligent, trop intelligent, Charlie est mal dans sa peau et ce manque d'amour est très présent dans le livre.

Même si je n'ai pas vraiment aimé, je pense me souvenir longtemps de ce livre car l'histoire très troublante des expériences scientifiques sur les humains est notre lot quotidien: on teste de nouveaux produits, de nouvelles opérations ...
avatar
Lisalor
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 977
Age : 46
Localisation : Haute-Loire
Date d'inscription : 20/11/2008

http://lisalor.loulou.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par Invité le Mar 30 Nov 2010 - 14:49

Bien que n'étant pas fan de SF (mais ce livre est à la frontière du genre), je l'avais plutôt apprécié, le trouvant touchant sans mièvrerie et plutôt bien composé.

Je n'adhère cependant pas du tout à la présentation du "simple d'esprit" comme un être innocent et pur que l'intelligence va corrompre - les clichés de ce type me paraissent insupportables et aller précisément dans le sens d'une exclusion des personnes frappées de retard mental, rangées ainsi parmi les animaux, auxquels on reconnait les mêmes qualités d'affection désintéressée, de loyauté, etc. Ces personnes éprouvent les mêmes sentiments négatifs et douloureux que n'importe qui, et encore plus durement considérant qu'elle ne disposent pas d'une intelligence suffisante pour les élaborer et vivre avec.

J'ai aimé en revanche l'instance sur le risque de séparer développements intellectuel et affectif, ce qui m'a fait penser au "sur-entraînement" intellectuel qui est parfois imposé à certains enfants, au mépris de leur développement naturel, et qui ne donne jamais de très bons résultats...

Aimé aussi le constat que, finalement, intelligence ou pas, c'est la solitude qui est au centre de la condition humaine, solitude dont seul l'amour de quelques-uns peut, parfois, nous consoler.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par chatnoir le Mar 30 Nov 2010 - 15:25

Jolie critique, trés nuancée.
Après avoir lu tous les autres avis, je le note.
Mais je ne pourrais le lire que plus tard. N'étant pas au mieux de ma forme, je ne m'autorise pas, dans l'immédiat, la lecture ce genre de livre qui risque de trop m'affecter. :>i:
avatar
chatnoir
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 139
Age : 61
Localisation : Cap Vert
Emploi/loisirs : restauration, dormir, lire, balade la nuit
Genre littéraire préféré : eclectique
Date d'inscription : 18/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par marsiho le Jeu 2 Déc 2010 - 0:13

La seule chose qui m'énerve avec ce roman c'est son classement en SF. Le fait de démarrer le récit sur une improbable opération chirurgicale (à l'époque, parce qu'aujourd'hui, c'est quasiment accessible semble t-il...) pour explorer ensuite une palette de sentiments humains me semble inapproprié et peut faire passer plusieurs lecteurs à côté d'une perle. Cela me fait penser au film Eternal Sunshine of the Spotless Mind de Michel Gondry. C'est un peu le même registre avec aussi à la base une improbable opération du cerveau. Ce n'est donc pas de la SF mais un vrai roman aux nuances subtiles. A titre d'exemple, il ne viendrait plus à personne l'idée de classer Frankenstein uniquement en SF... A part ceux qui ne l'ont pas lu, forcément lol!

Bref, ce roman de Keyes est un petit bijou que personnellement je classe dans mon top five et que j'offre régulièrement à des amis. Une partie de sa force venant de l'intimité imposée par la forme du récit. Et cette vision de l'homme se reflétant dans le fond de l'abîme fait forcément peur et fascine tout autant...
A noter que l'adaptation télévisuelle avec Julien Boisselier (déjà vu dans Je vais bien ne t'en fais pas)est plutôt réussie.
10/10
avatar
marsiho
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 52
Localisation : Béarn
Emploi/loisirs : Responsable d'un foyer de l'enfance. Loisirs : sport, montagne, moto, musique...
Genre littéraire préféré : Tout
Date d'inscription : 29/09/2010

http://www.politique-jeunesse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par Olorin le Jeu 2 Déc 2010 - 2:25

C'es parce qu'il s'agit de fiction spéculative, un des sous-genre de la SF. En Sf, tout n'est pas fait avec des vaisseaux spatiaux et des rayons lasers hein Wink .
avatar
Olorin
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 5401
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Doctorat.
Genre littéraire préféré : Fantasy, Urban-Fantasy et policier
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par marsiho le Jeu 2 Déc 2010 - 10:40

Je ne connaissais pas cette "sous branche" de la SF. Même si j'ai un peu de mal à classer Algernon sur la même étagère qu'Asimov... Mais je m'incline devant le consensus. merci
avatar
marsiho
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 52
Localisation : Béarn
Emploi/loisirs : Responsable d'un foyer de l'enfance. Loisirs : sport, montagne, moto, musique...
Genre littéraire préféré : Tout
Date d'inscription : 29/09/2010

http://www.politique-jeunesse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par louve le Dim 16 Jan 2011 - 20:25

Wahou, voilà le mot qui est sorti une fois que j'ai refermé ce roman.
Voilà que j'adhère de plus en plus à la science fiction et je m'étonne moi-même.

Des fleurs pour Algernon c'est l'histoire invraisemblable de Charlie un simple d'esprit qui a été rejeté par sa famille et qui travaille dans une boulangerie, comme homme de ménage. Un jour on lui propose de faire partie d'une expérience qui le rendra très intelligent. Charlie est quelqu'un de très gentil et au vue de sa capacité très restreinte à comprendre les choses, il ignore ce que les gens pensent réellement de lui. Charlie ne demande qu'une chose : que les gens l'aiment.

Au début du roman sa façon d'écrire est un exactement le reflet de sa personnalité. Il fait beaucoup de fautes d'orthographe et de syntaxe mais il est fier de lui car il a réussi à apprendre à lire et à écrire malgré son peu d'intelligence. On ne peut qu'adorer le personnage, nous ressentons bien vite énormément de compassion à son égard. Au fur et à mesure, l'expérience va réellement faire de lui un génie. Il découvrira les sciences, la musique, de nouvelles langues et surtout, il commencera à comprendre la nature humaine. Et j'avoue avoir eu bien souvent les larmes aux yeux quand il découvrait à quel point les gens se moquaient de lui et de son problème psychologique. Si au début Charlie est un être sans défense et doux, il deviendra très vite arrogant et mesquin, peut-être pour se venger de tout ce qu'on lui a fait endurer alors qu'il était bête.

J'aime beaucoup l'évolution de sa relation avec Alice qui devient davantage qu'une relation prof-élève car une fois qu'il est intelligent, il découvre à quel point il apprécie la jeune femme. Leur relation sera pourtant tortueuse et pleine de larmes et j'aurais voulu la voir finir d'une autre manière, mais cela n'aurait pas été cohérent avec la fin.
Parce que la fin du roman m'a complètement bouleversée. C'est triste et beau, c'est un juste retour aux choses normales, une sorte de correction de la véritable nature du personnage.

J'ai également aimé les flash back du personnage sur son enfance, même si chaque fois ils sont vraiment triste.
En bref ce roman est pour moi un véritable coup de coeur!
avatar
louve
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 174
Age : 30
Localisation : Dans une grotte obscure et humide
Genre littéraire préféré : fantastique/horreur/fantasy
Date d'inscription : 05/09/2010

http://lamie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par siana le Mar 15 Mar 2011 - 20:53

Ceci n'est pas ma critique (je n'ai pas encore achevé le livre j'en suis à la page 250) je voulais simplement dire que je trouve dommage que vous en révéliez autant sur le livre. Je suis déçue d'habitude venir ici me permets de me donner envie de lire un livre, or en lisant aujourd'hui vos commentaires j'en apprend bien plus que je n'en ai lu et pourtant j'en suis plus qu'à la moitié du livre, je n'ai plus autant de désir à le lire. Je suis peinée d'apprendre ici que les facultés de charlie vont décliné. On ne m'y reprendra plus à venir lire les critiques pendant la lecture d'un ouvrage mad .
avatar
siana
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 32
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Comptable/ Lire, lire et relire
Genre littéraire préféré : De tout, mais je n'aime pas trop les histoires d'amours, ni le théâtre.
Date d'inscription : 28/06/2010

http://sianalecture.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par marsiho le Mar 15 Mar 2011 - 21:07

siana

J'ai vu Titanic au cinéma... et pourtant lol!

Ne t'arrête pas de lire, connaître la fin et la lire ne sont pas les mêmes choses... Tu ne regrettera rien.

Et puis fallait pas ! mdr
avatar
marsiho
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 52
Localisation : Béarn
Emploi/loisirs : Responsable d'un foyer de l'enfance. Loisirs : sport, montagne, moto, musique...
Genre littéraire préféré : Tout
Date d'inscription : 29/09/2010

http://www.politique-jeunesse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par siana le Mar 15 Mar 2011 - 21:13

marsiho a écrit:siana

J'ai vu Titanic au cinéma... et pourtant lol!

Ne t'arrête pas de lire, connaître la fin et la lire ne sont pas les mêmes choses... Tu ne regrettera rien.

Et puis fallait pas ! mdr

lol!

A tout les coups lui aussi va me faire pleurer ! Je vous dirais mon avis très bientôt mais je vous avertie tout de suite que ma critique risque d'être positive...
avatar
siana
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 32
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Comptable/ Lire, lire et relire
Genre littéraire préféré : De tout, mais je n'aime pas trop les histoires d'amours, ni le théâtre.
Date d'inscription : 28/06/2010

http://sianalecture.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par siana le Dim 20 Mar 2011 - 19:09

C'est un vrai coup de coeur, charlie est touchant, les larmes montent aux yeux. Je n'ai pas autant d'antipathie pour la mère et la soeur que certains; à chacun sa façon d'affronter les problèmes (même si je désapprouve leur méthode, on ne sait pas comment on réagirait si nous étions à leur place (surtout la soeur)). Ce livre fait énormément réfléchir sur ce qui est vraiment important dans la vie. Je le conseille vivement.
avatar
siana
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 32
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Comptable/ Lire, lire et relire
Genre littéraire préféré : De tout, mais je n'aime pas trop les histoires d'amours, ni le théâtre.
Date d'inscription : 28/06/2010

http://sianalecture.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par Alice83 le Lun 17 Oct 2011 - 16:14

Très beau livre ! Je pense même qu'il faut le relire quelques temps après la première lecture afin de bien saisir toutes les évolutions d'intelligence, de comportement, et de personnalité de Charlie, et de bien voir toutes les modifications du comportement des autres personnages vis-à-vis de lui. Ce que je trouve vraiment intéressant dans l'expérience scientifique racontée dans ce livre, c'est la façon d'être de Charlie lorsqu'il est au maximum de ses capacités et qu'il est "supérieur" aux autres : il n'a plus une attitude humaine, compréhensive, vis-à-vis des gens autour de lui, il devient l'extrême opposé de ce qu'il était ; alors qu'il était gentil et attentionné, il devient prétentieux. L'opération ne modifie pas seulement son intelligence, elle a aussi des conséquences sur son caractère! En serait-il de même pour chacun d'entre nous dans la même situation ? L'accroissement de notre intelligence au même point en seulement quelques mois nous transformerait-il en un personnage hautain et prétentieux, bien loin de ce que nous sommes avec une intelligence moyenne ?
En même temps, je pense aux gens qui ont un QI naturellement élevé, et je me dis que ce doit être très dur de ne pas être exaspéré par la "lenteur" d'un cerveau normal.

Bref, j'ai adoré ce livre!

Alice83
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 26
Localisation : Var
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par Sara2a le Jeu 12 Jan 2012 - 21:06

Autant commencer par le négatif , pour cette lecture dont j'attendais beaucoup plus. Vos avis étaient pourtant positifs dans l'ensemble mais je ne suis pas pas parvenue à rentrer dans l'histoire. J'ai trouvé Charlie désagréable et égocentrique, je ne me suis pas instant attaché à ce personnage. C'est tout un paradoxe, mais finalement j'ai réagi sensiblement de la même façon que ce Charlie  qui finalement se déteste alors qu'il devient " un téligent" . 
L'histoire m'est apparue peu crédible, c'est de la science fiction me direz-vous , d'accord j'en conviens, mais alors il aurait peut-être fallu y aller carrément et exagérer certains faits pour en faire un récit un peu moins mièvre .

Pour le positif, l'originalité du parcours identique de  la souris de laboratoire et de Charlie.  La squelette du roman en forme de comptes- rendus qui donne une atmosphère particulière et intelligemment utilisée par l'auteur. 

En résumé une lecture assez ennuyeuse, relativement pénible à la lecture .... 

Grosse déception ! 
avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par lireparelora le Mer 18 Juil 2012 - 12:17

Je ne suis pas du tout SF... et ce n'est pas avec ce livre que je vais me réconcilier avec le genre !

Charlie, le protagoniste, accepte et doit se soumettre à une règle, tout au long de l’expérience : écrire des comptes-rendus au jour le jour sur sa vie, ses émotions et ses pensées. Et j'ai trouvé l'idée assez sympa mais notre héros m'a agacée avec ses plaintes du genre "Personne ne m'aime" !

L’auteur ne s’attarde pas sur la croissance de l’intelligence de Charlie. J’ai trouvé cela très rapide… Il passe très rapidement d’une faute à chaque mot à une syntaxe correcte (ce qui ne m’a pas paru crédible !) tandis que la tendance inverse va être beaucoup plus lente. De plus, une fois que le protagoniste a un QI élevé, je l’ai trouvé antipathique et prétentieux.

Pour moi, le livre traine en longueur.
avatar
lireparelora
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 27
Localisation : Bourges
Emploi/loisirs : Je cherche !
Genre littéraire préféré : Contemporain
Date d'inscription : 17/07/2012

http://lireparelora.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keyes, Daniel] Des fleurs pour Algernon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum