Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Desombre, Vincent] Maudite soit-elle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vore avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Desombre, Vincent] Maudite soit-elle

Message par Cassiopée le Dim 10 Juin 2012 - 22:15



Titre: Maudite soit-elle
Auteur: Vincent Desombre
Éditions: Scrinéo (Mai 2012)
Collection: HC ADULTES
La force de la fiction, la précision de l’expert
Nombre de pages:303
ISBN : 978-2919755127

Quatrième de couverture:

Marseille, vendredi 20 juin 1986
Nathalie alluma la télévision. Les informations commençaient.
- Torturé et brûlé vif pour lui dérober ses économies. Maurice Picon, un paisible retraité, a été assassiné sauvagement dans sa maison de Cassis, dans les Bouches-du-Rhône.
À ce moment, le visage de la victime apparut à l'écran. Une simple photo d’identité qui montrait un homme âgé, aux traits fins et au regard félin. Nathalie porta ses mains à sa bouche.
– Oh, mon Dieu !
Elle aurait voulu crier, mais aucun son ne sortit. Ses yeux étaient rivés sur la télévision. Ce visage, même trente ans plus tard, elle ne pouvait l’oublier. Cet homme avait marqué sa vie de façon irréversible. Un fantôme du passé resurgissait devant elle !
Trente ans plus tôt presque jour pour jour, Maurice Picon a été la dernière personne à parler à la mère de Nathalie. Deux heures plus tard, elle se suicidait. Pour comprendre et renouer avec ses souvenirs enfouis, Nathalie va retourner sur les traces de son enfance en Touraine.
Une enquête haletante, une histoire émouvante inspirée de deux faits réels qui ont défrayé la chronique de l’après-guerre. Le cahier documentaire en fin d’ouvrage revient sur ces dossiers, l’affaire Finlay et l’affaire Lecoz.

L’auteur:

Né en 1966 à Tours, Vincent Desombre est reporter pour la télévision. Après avoir travaillé comme journaliste pour les grandes chaînes françaises, il est aujourd'hui auteur-réalisateur de films.

Mon avis:

Qui est-elle ?

Inspiré de deux fais divers des années cinquante, ce roman met en lumière des événements s’étant déroulés à partir de 1944.
Ils sont d’ailleurs détaillés dans le « cahier-documentaire » en fin d’ouvrage.
Cette façon de faire est originale et apporte un vrai complément à ceux qui aiment connaître ce qui a pu servir de base à une œuvre littéraire.

Le présent dans le livre est indiqué par l’année 1986 mais nous ferons des sauts dans le passé : 1944, 1946, 1956, 1968 (et ses barricades) et d’autres périodes seront évoquées.
Chaque début de chapitre nous situe le lieu, le jour précis et l’heure.
De ce fait, aucune difficulté pour suivre les différentes situations et les personnages qui y sont rattachés. De plus, le lecteur ne peut pas se perdre tant l’écrit est net, précis, dépouillé de toute fioriture, sans digressions. L’histoire est racontée à la troisième personne, par un narrateur et nous accompagnons les différents personnages de ce récit.

Nathalie, jeune mère d’une adolescente rebelle, Cloé, s’est séparée de Paul, son mari journaliste car il court le guilledou. Elle est blessée dans son amour propre, mal à l’aise devant le comportement de sa fille et, comme tout un chacun à un tournant de sa vie, elle ne sait pas trop ce qu’elle veut.
Un simple flash aux informations télévisées va bouleverser sa vie, celle de ses proches et entraîner d’autres personnes dans des remous.
Nathalie est vive, parfois colérique (et à ces moments là, son vocabulaire se relâche….) mais si on creuse sous la carapace, c’est une jeune femme fragile qui ne sait peut-être pas toujours très bien communiquer, dire ce qu’elle ressent. Elle est opiniâtre et, puisqu’elle a décidé de comprendre, elle ne lâchera plus jusqu’à ce qu’elle aboutisse et que la lumière soit faite. Elle a besoin de savoir pour continuer à vivre sinon elle ne sera pas en paix.

Il va m’être difficile de parler du contenu de cet opus car le déflorer serait très dommage pour les gens amateurs de suspense….car il y en a et beaucoup.
La construction même du livre (alternance passé présent nous laissant soigneusement sur notre faim chaque fois) provoque chez celui qui lit l’envie de tourner les pages encore et encore pour savoir ce qu’il en est. Secrets de famille bien (mal) gardés, « cadavres dans les placards », relations complexes entre les uns et les autres, hommes ou femmes à plusieurs visages, poids de la culpabilité, influence du passé, de la religion, femmes soumises n’osant pas se révolter, nous allons tour à tour découvrir les uns et les autres.

L’auteur, habilement, sème ça et là des indices indispensables à la compréhension finale qui se fera, très vite, en peu de pages, à la manière d’un coup de théâtre, nous laissant estomaqués devant tant de non-dits. Mais il est vrai, que, replacés dans le contexte de l’époque, les choix peuvent s’expliquer (je n’ai pas dit forcément se comprendre…)

Ce roman est très visuel (par exemple, les descriptions physiques des personnages sont courtes mais très ciblées), on ressent que l’auteur travaille aussi dans le cinéma (d’ailleurs je verrai très bien une adaptation de ce livre en téléfilm). Les lieux aussi, à Marseille comme à Tours, sont installés en quelques mots. Cela donne vie au texte, transmet du rythme au contenu des chapitres qui sont eux-mêmes, assez courts.

J’ai beaucoup apprécié cette lecture, sans temps mort, j’étais pressée de connaître la suite, de voir se mettre en place toutes les pièces du puzzle qui se construisait sous mes yeux pour enfin, savoir qu’elle était le lien entre Nathalie et l’homme qu’elle avait vu aux infos….





avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8808
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desombre, Vincent] Maudite soit-elle

Message par louloute le Dim 10 Juin 2012 - 22:20

Merci Cassiopée pour cette critique Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10076
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desombre, Vincent] Maudite soit-elle

Message par marie do le Dim 10 Juin 2012 - 22:52

De toute façon je ne vais plus lire les critiques de Cassiopée avant d'avoir gagner au loto (je commence demain).
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3757
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desombre, Vincent] Maudite soit-elle

Message par Pistou 117 le Jeu 14 Juin 2012 - 20:09

C'est pas faux, Marie-Do ! cheers
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2650
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desombre, Vincent] Maudite soit-elle

Message par Salsera15 le Jeu 14 Juin 2012 - 21:30

Je note cette lecture, elle me parait bien!
avatar
Salsera15
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : St-Jérôme
Emploi/loisirs : Étudiante en communication
Genre littéraire préféré : Drames romantiques, jeunesse et fantasy
Date d'inscription : 18/07/2011

http://salsera15.blogspot.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desombre, Vincent] Maudite soit-elle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum