Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Archer, Jeffrey] Kane et Abel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelle est votre appréciation de ce roman?

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Archer, Jeffrey] Kane et Abel

Message par Salsera15 le Lun 11 Juin 2012 - 20:17


Année d'édition: 2012
Édition: Le livre de poche
Nombre de pages: 716
Quatrième de couverture: Ils sont nés le même jour et pourtant tout les sépare : William Kane et Abel Rosnovski, le fils de banquier de Boston et l'orphelin polonais recueilli par un paysan.
A leur naissance, le 18 avril 1906, l'un paraît promis à la réussite et à la puissance du Nouveau Monde. L'autre semble condamné à la misère et aux désastres qui ravagent le Vieux Continent. Mais le destin va réunir ces deux hommes dans une lutte acharnée pour l'argent et le pouvoir, où chacun sait qu'il ne pourra y avoir qu'un gagnant... Durant plus de six décennies, c'est au prix d'une rivalité sans merci que tous deux vont construire un empire, par-delà les crises économiques, les soubresauts de l'histoire et les drames personnels.
Au coeur de l'Amérique du XXe siècle, cette odyssée magistrale réinvente le mythe immémorial des jumeaux ennemis.

Mon avis:Je voudrais en premier lieu remercier les éditions Le livre de poche, pour m'avoir fait découvrir un ouvrage d'un style différent de ce que j'avais l'habitude de lire.

Concernant le style de l'auteur, j'ai été grandement satisfaite de constater qu'il était parvenu à faire d'un thème complexe, une histoire fluide ou le lecteur ne s'enfarge pas dans la difficulté des termes financiers. Pour ma part, je ne suis pas très familière avec les marchés boursiers, la vente d'actions et le rachat de celles-ci. J'ai donc apprécié que l'auteur n'entre pas dans des détails trop techniques qui m'auraient fait décrocher de l'histoire. La séparation qu'il fait entre les périodes d'années plus ou moins longues m'a permis de voir évoluer les personnages de William et d'Abel dans le détail. Le fait que l'on parle de l'un et l'autre dans une même période de temps m'a permis de les voir grandir et évoluer sur un même plan et aussi de comparer leurs réussites et leurs échecs. Cette façon de faire permet aussi de mieux se situer dans l'intrigue.

La description des personnages et de leurs traits de caractère m'ont paru presque absents tout au long du roman. Je me suis demandée, si par cette méthode, l'auteur voulait plutôt que le lecteur se concentre sur les réussites et les échecs de William Kane et d'Abel...Ceci a eu pour inconvénient que je n'ai pas vraiment pu m'attacher aux personnages et me sentir vivement concernée par leurs actions. La froideur dégagée par la narration m'a un peu laissée de marbre. Cependant, malgré les nombreux personnages qui sont en scène tant dans le milieu d'Abel à la chaîne hotellière que celui de Kane à la banque, je ne me suis pas égarée dans les relations que chacun entretenait les uns avec les autres. Sur ce point, l'auteur est bien parvenu à les discerner au niveau de leur profession que de leur vie sociale et personnelle.

L'intrigue est selon moi le point fort de ce roman. Tout au long de l'histoire, on vit simultanément la vie d'Abel, jeune homme orphelin qui connait les camps allemands et qui parvient à s'enfuir pour finalement se retrouver à la tête d'une grande chaîne d'hôtels et celle de William Kane, dont la naissance et l'histoire familiale aisée le destinait à occuper un poste de haut calibre à la banque. Les deux hommes se retrouvent à partager des contacts communs comme Henry Osborne. Ils se retrouvent impliqués dans une guerre ensemble sans le savoir en premier lieu. William se fait servir par Abel lui-même alors qu'il occupait un emploi au Plaza etc. Les deux hommes ont souvent l'occasion de se rencontrer sans savoir qui ils sont vraiment jusqu'à plus loin dans l'histoire au cours de laquelle un conflit qui va durer des années va animer la haine entre les deux hommes. Bien qu'ayant un parcours de jeunesse différent, ils vont tous les deux se retrouver avec de grandes affaires à gérer, une famille, des inquiétudes et des enfants à élever pour lesquels les deux hommes entretiennent de grandes ambitions. L'un aspire à voir sa fille s'occuper des boutiques de son hôtel alors que l'autre désire que son fils lui succède à la présidence de la banque.

La leçon qu'il faut tirer de ce roman est la suivante: Ce n'est pas de l'endroit et de la famille de laquelle on provient qui fait le moine, mais bien les efforts et le temps investis pour accomplir ce qu'on désire le plus au monde qui importent. Bien sûr, il y aura toujours des obstacles sur son passage, des gens en qui on ne peut pas faire confiance etc, mais il faut toujours garder la tête haute et chercher à régler ses vieilles rancunes. Mieux vaut attendre d'être un vieillard avant de se sentir prêt que d'attendre que la mort nous emporte.

Ce qui m'a plue le plus dans ce roman ce sont les indicateurs historiques de l'histoire de l'Europe et de l'Amérique. J'ai relevé des informations sur la guerre mondiale, mais aussi sur le Krach boursier et les années folles. J'ai apprécié ces brèves références qui permettent de mieux comprendre le contexte économique qui évolue tout au long du roman.


Ce qui m'a le moins plue, c'est l'absence du côté émotionnel dans l'histoire. Bien sûr, il y a les émotions engendrées par l'argent et l'amour, mais ces émotions sont tellement froidement exprimées que je ne suis pas parvenue à entrer pleinement dans le conflit entre Abel et William.


Bien que ce roman ne soit pas un coup de coeur, je l'ai tout de même dévoré, curieuse de voir comment les relations sociales et professionnelles allaient évoluer entre les deux familles. Une bonne lecture pour ceux qui aiment les romans traitant d'affaires et de drames familiaux!


Dernière édition par alexielle63 le Mar 12 Juin 2012 - 14:14, édité 1 fois (Raison : Correction sondage)
avatar
Salsera15
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : St-Jérôme
Emploi/loisirs : Étudiante en communication
Genre littéraire préféré : Drames romantiques, jeunesse et fantasy
Date d'inscription : 18/07/2011

http://salsera15.blogspot.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Archer, Jeffrey] Kane et Abel

Message par louloute le Lun 11 Juin 2012 - 20:19

Merci Salsera pour cette critique très complète Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10238
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Archer, Jeffrey] Kane et Abel

Message par LOUBHI 49 le Lun 11 Juin 2012 - 20:26

On se talonne de prêt, voilà ma critique :

Avis et commentaires :

Totalement inconnu pour moi, je découvre avec cet auteur le souffle de Tom Wolfe et de Ken Follet quant à leurs illustrations respectives de ces histoires de self made men.
Jeffrey Archer entraine son lecteur sur une histoire double celle d'une période s'étendant de 1906 et 1967 entre la vieille Europe en guerre et à terre et le nouveau monde et paradis que représentent les USA avvec une documentation et une connaissance historique moderne exceptionnelle, au point que l'on pourrait penser que ce combat (à l'image de la Bible) entre Kane et Abel pourrait avoir réellement existé.

A travers l'histoire de cet émigrant polonais Wladeck Koskiewicz, né sans parent devenant héritier d'un baron polonais avant d'émigrer aux USA où il est re baptisé Abel Rosnovski pour monter toutes les échelles de la société américaine avec la mise en place d'un empire hotelier (le Groupe Baron) et celle d'un riche héritier d'une famille de banquier reconnu aux USA, William Kane, c'est un combat d'abord personnel pour la fortune et la reconnaissance de chacun qui va se livrer sur l'histoire du XX ième siècle avant que cela soit une combat l'un contre l'autre pour des rancunes anciennes souvent injustifiées.

Combat que l'un doit remporter par rapport à l'autre en mêlant des amitiés comme des inimitiés exceptionnelles, une volonté de s'élever par le travail et la reconnaissance, la connaissance puis la maitrîse des rouages politiques, économiques du modéle américain, une intelligence hors du commun et bien évidemment la famille même s'il faut s'y opposer ou s'en défaire pour arriver à ses fins.

Un vrai rythme, une écriture fulgurente, un sens du suspense certain et la parfaite adéquation de son histoire et des thèmes de son livre avec l'Histoire et le mode de fonctionnement de la société américaine. 715 pages au total plutôt enlevées.

_________________
Lectures en cours :

- "Pauca Mea " de Victor Hugo.
- "Hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin.
- " Les Mains Lachées" d'Anaïs Llobet.
- "Marguerite" de Jacky Durand".

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2209
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Archer, Jeffrey] Kane et Abel

Message par louloute le Lun 11 Juin 2012 - 20:28

Merci Loubhi vous me tentez les filles Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10238
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Archer, Jeffrey] Kane et Abel

Message par lalyre le Lun 11 Juin 2012 - 20:52

Moi aussi ce livre me tente, je prends note
Merci flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5848
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Archer, Jeffrey] Kane et Abel

Message par Salsera15 le Lun 11 Juin 2012 - 23:22

Vous ne serez pas déçus je vous le dis!
avatar
Salsera15
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : St-Jérôme
Emploi/loisirs : Étudiante en communication
Genre littéraire préféré : Drames romantiques, jeunesse et fantasy
Date d'inscription : 18/07/2011

http://salsera15.blogspot.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Archer, Jeffrey] Kane et Abel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum