Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Némirovsky, Irène] Les vierges et autres nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Némirovsky, Irène] Les vierges et autres nouvelles

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Némirovsky, Irène] Les vierges et autres nouvelles

Message par lalyre le Sam 30 Juin 2012 - 16:01

Némirovsky, Irène]
Les vierges et autres nouvelles
Folio 2010
ISBN 978-2070438006
244 pages

Présentation de l'éditeur
Rarement l'ironie d'Irène Némirovsky aura fait autant de ravages ! Fils et filles hantés par leur hérédité côtoient des hommes brusquement dépouillés de leurs atouts, des femmes abîmées dans le regret, des maris jaloux ou amers. Et pourtant, si fragile que soit le sort de ces personnages, un fil les relie à la vie. Il court d'un bout à l'autre de ces douze nouvelles, où Irène Némirovsky emprunte des chemins nouveaux, du scénario aux histoires de fantômes. Jusqu'à ce dernier et éblouissant récit, " Les vierges ", publié en 1942 avant qu'elle ne soit déportée à Auschwitz, et ce cri poussé par Camille : " Je suis seule comme vous à présent, mais non pas d'une solitude choisie, recherchée, mais de la pire solitude, humiliée, amère, celle de l'abandon, de la trahison.

Mon avis
Voici un recueil de douze nouvelles que j’ai lu avec bonheur. Celle que j’ai le plus appréciée « Les vierges « nous parle de l’amour mais aussi de la dévastation de la rancune….. Film parlé m’a laissée avec un certain malaise et même de la tristesse à la fin…. En raison des circonstances, c’est une mère résignée de voir sa fille s’engager le cœur gai dans l’aventure d’un amour condamné….La voleuse m’a surprise par la façon dont l’adolescente s’y est prise pour attirer l’attention de sa mère adoptive, la fierté des paysans y est un thème très développé…..L’ami et la femme n’est pas mal non plus ainsi que tous les autres, car c’est la force des textes courts ou passion, amour, jalousie et manigances mont tenue jusqu’à la fin. Il semblerait que la nouvelle « Les vierges « serait le dernier texte publié de son vivant. Ce sera un gros coup cœur pour ce livre 5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5939
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum