Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre :

36% 36% 
[ 4 ]
45% 45% 
[ 5 ]
18% 18% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 11

[Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par binou le Lun 16 Juil 2012 - 14:40




L'Ancolie est une fleur aussi belle que toxique. Belle, à l'image de certains souvenirs. Toxique, à l'image de certains regrets. L'Ancolie, c'est aussi le nom d'un chalet perdu en pleine montagne. C'est là que vit Vincent, un homme seul et meurtri. Rejetant son passé et redoutant son avenir, il préfère vivre dans le présent. Une existence éprise de liberté qu'il consacre entièrement à sa passion pour la montagne et à son métier de guide. Jusqu'au jour où la mort frappe tout près de lui, l'obligeant à sortir de sa tanière. Aux yeux de tous, un tragique accident, une chute mortelle. Seul Vincent est persuadé qu'il s'agit d'un meurtre, que ce n'est pas la montagne qui a tué, et que les vrais coupables doivent payer. Alors, aidé par Servane, une jeune recrue de la gendarmerie avec laquelle il a noué une étrange relation, il se lance dans une quête de vérité. Une quête qui va le conduire sur d'effroyables sentiers, le confronter à ses propres démons. Une quête qui va déterrer un à un des secrets profondément enfouis au coeur de cette paisible vallée, et qui auraient dû le rester à jamais. Car si le mensonge blesse, la vérité peut être fatale...

Poche: 604 pages
Editeur : Pocket (8 septembre 2011)
Collection : Pocket Policier
ISBN-10: 2266214004
ISBN-13: 978-2266214001

Mon avis

Nouveau coup de coeur. C'est le 2ème livre que je lis de Karine Giébel et je suis toujours aussi charmée ! Un pur régal ! Thriller sur fond de montagnes, on s'y croirait tant l'auteure en fait une description agréable. Un livre plein de rebondissements, passionnant, qui vous tient en haleine du début à la fin. Que du bonheur !


Dernière édition par PetitePrincesse le Lun 16 Juil 2012 - 15:39, édité 1 fois (Raison : ajout sondage)
avatar
binou
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1145
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : mes passions : mes chiens, mes chats, mon furet, l'ordi et la lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf de la science fiction pure et dure
Date d'inscription : 29/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par louloute le Lun 16 Juil 2012 - 15:17

merci Binou pour ton avis ca m'a l'air assez angoissant cette affaire Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10308
Age : 49
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par binou le Lun 16 Juil 2012 - 16:15

nooon pas vraiment, mais une fois qu'on est dans le livre, dur dur de s'arrêter.
avatar
binou
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1145
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : mes passions : mes chiens, mes chats, mon furet, l'ordi et la lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf de la science fiction pure et dure
Date d'inscription : 29/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par chocolette le Lun 23 Juil 2012 - 16:14

Ca a l'air vraiment bien, je le note et tant pis pour la LAL.
Merci Binou! Wink
avatar
chocolette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 66
Localisation : Hainaut.Belgique.
Emploi/loisirs : lecture,promenade,cinéma,mots fléchés.
Genre littéraire préféré : Policier et un peu de tout...pas de SF!
Date d'inscription : 13/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par binou le Lun 23 Juil 2012 - 17:49

merci de ton passage Chocolette, je pense qu'il devrait te plaire celui-ci Wink
avatar
binou
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1145
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : mes passions : mes chiens, mes chats, mon furet, l'ordi et la lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf de la science fiction pure et dure
Date d'inscription : 29/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par chocolette le Dim 7 Oct 2012 - 16:49

Le suspens est lent à démarrer, l'auteure a privilégié les portraits psychologiques des principaux personnages et c'est très bien comme ça car j'ai passé un bon moment avec ce polar pas trop noir mais assez prenant.
J'ai bien aimé les belles descriptions des paysages montagneux, des sentiments nobles: l'entraide et l'amitié entre les guides.
C'est ma première lecture de Karine Giebel, une auteure que je relirai, sûr et certain!
avatar
chocolette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 66
Localisation : Hainaut.Belgique.
Emploi/loisirs : lecture,promenade,cinéma,mots fléchés.
Genre littéraire préféré : Policier et un peu de tout...pas de SF!
Date d'inscription : 13/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par binou le Lun 8 Oct 2012 - 10:05

chocolette a écrit:
C'est ma première lecture de Karine Giebel, une auteure que je relirai, sûr et certain!

alors je te conseille vraiment "meurtres pour rédemption". Bon c'est vrai que c'est un pavé mais une fois dedans, tu n'en sors plus avant la fin lol!
avatar
binou
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1145
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : mes passions : mes chiens, mes chats, mon furet, l'ordi et la lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf de la science fiction pure et dure
Date d'inscription : 29/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par chocolette le Lun 8 Oct 2012 - 14:54

binou a écrit:
chocolette a écrit:
C'est ma première lecture de Karine Giebel, une auteure que je relirai, sûr et certain!

alors je te conseille vraiment "meurtres pour rédemption". Bon c'est vrai que c'est un pavé mais une fois dedans, tu n'en sors plus avant la fin lol!
Il est dans ma LAL et j'ai bien l'intention de le lire Very Happy
avatar
chocolette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 66
Localisation : Hainaut.Belgique.
Emploi/loisirs : lecture,promenade,cinéma,mots fléchés.
Genre littéraire préféré : Policier et un peu de tout...pas de SF!
Date d'inscription : 13/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par alexielle63 le Ven 28 Déc 2012 - 19:24

Mon avis est plus proche de celui de Chocolette Wink :

D’un côté, nous avons un homme : Vincent, la quarantaine, guide de montagne, passionnée par son métier et sa région qu’il aime faire découvrir aux touristes à la belle saison. Facétieux, charmant et séducteur, il sait aussi se montrer dangereux, notamment pour les femmes qui croisent sa route. Il les collectionne, les prend et les jette aussi facilement que des vieilles chaussettes, en représailles de sa femme, Laure, qui l’a quitté pour un autre, sans préavis, en laissant juste une phrase laconique sur son écran d’ordinateur. Depuis, il souffre et fait donc souffrir la gente féminine qu’il considère comme responsable de son malheur. Il a peur de s’engager à nouveau, jusqu’à ce que son attitude provoque la mort d’une jeune femme fragile et manquant d’équilibre psychique.

De l’autre côté, Servane, brigadier de la gendarmerie, débarquée de son Alsace natale pour prendre un nouveau départ, faire table rase du passé et se reconstruire. Avec son caractère bien trempé, sa répartie, son mordant, sa fierté dont ce petit côté j’ai-peur-de-rien-ni-de-personne, elle va se lier d’amitié avec le bourreau des cœurs, se montrant tantôt moralisatrice et blessante quand il va trop loin et tantôt maternelle et protectrice lorsqu’il est sur le point de craquer. Un vrai soutien moral.

L’auteure prend le temps de nous les présenter, alternant les points de vue de chacun, ce qui les rend encore plus proches de nous, attachants et sympathiques, malgré leurs défauts respectifs.
N’oublions pas le « déclencheur » propre à tout roman policier. Ici, la mort de Pierre, ami d’enfance de Vincent. Accident ? Suicide ? ou meurtre ? Celui-ci penche pour cette dernière hypothèse et va découvrir des secrets enfouis depuis bien longtemps et qui ne demandent qu’à éclater au grand jour, par l’intermédiaire d’un expéditeur anonyme qui semble informé de tous les tenants et les aboutissants mais reste dans l’ombre. Pourquoi ne se rend-t-il pas à la gendarmerie ? Par jeu ? Par peur ? D’autant qu’il semblerait que des personnes d’influence soient mêlées à l’histoire.

Mon avis :
Un roman policier où la psychologie des personnages, leurs motivations et leurs magouilles priment sur l’action. Ce qui est bien, c’est que les héros vivent les choses en même temps que le lecteur, découvrent les éléments du puzzle au même rythme que nous. L’inconvénient, c’est que le tout parait long, très long, trop long. Même les scènes d’action sont ralenties par la description du ressenti de chacun ou de leurs moindres faits et gestes. Ce qui aurait pu être captivant devient vite ennuyeux et lassant. Il me tardait d’arriver à la fin, d’en finir et ce n’est pas non plus mon rythme de lecture qui m’a aidée à changer d’opinion puisque j’ai mis quasiment trois semaines pour le lire, les deux premières avec un bon rhume bien vicieux ! Quant à l’intrigue en elle-même, l’enquête menée par les personnages, elle est tout de même bien retorse et l’auteure nous mène sur des chemins que l’on n’attendait pas. Enfin, si, j’avais une des clefs de l’énigme
Spoiler:
J'ai vite compris que Laure n'avait pas seulement disparu mais était bel et bien morte. Juste une intuition dans un premier temps puis une certitude ensuite quand l'auteur revient dessus et nous dit qu'elle est partie avec son bel inconnu et n'a plus donné de nouvelles, ni à Vincent, ni à ses amis et ses parents et cela pendant 5 ans !
, je l’ai vu venir mais n’ai pas su comment la relier au reste, certains indices m’ayant mis la puce à l’oreille mais je ne m’attarderai pas dessus, n’ayant pas envie de tuer le suspense. Pour moi, le point fort de ce roman, ce sont véritablement ses personnages, même les seconds rôles comme le clan Lavessières, le père Joseph, Vertoli, Pierre, etc…, très travaillés, peut-être trop au détriment de l’histoire et de l’action. Néanmoins, toutes ces longueurs ne m’ont pas rebutée pour autant et je sais que je reviendrai vers cette auteure à un moment ou un autre !
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par Lisalor le Sam 1 Juin 2013 - 10:10

Mon avis : J'adore Karine Giebel, elle seule est capable de nous délivrer un thriller psychologique absolument fascinant avec "Juste une ombre", une traque sans merci avec "Chiens de sang", un roman d'une noirceur extrême avec "Meurtres pour rédemption" autant de sujet et autant de coup de cœur.

Servane, gendarme est nommée à Colmars un petit village de montagne, elle fait la connaissance de Vincent guide de haute montagne en voulant faire de la randonnée. Une belle amitié nait, souvent chaotique et tumultueuse et c'est tout naturellement que Vincent se tourne vers elle quand son ami Pierre meurt de façon suspecte en montagne.

J'ai adoré me promener dans le parc du Mercantour, les burons, les lacs de montagne, les refuges, les chamois. Un véritable hymne à la nature. Vincent est un homme écorché et solitaire qui n'arrive pas à se remettre de l'abandon de sa femme Laure partie il y a 5 ans. Servane est une jeune femme qui a aussi voulu s'éloigner de sa famille et de ses amis et qui se retrouve nommée au fin fond des Alpes de Haute-Provence.

Avec "Jusqu'à ce que la mort nous unisse", on est plus dans le terroir : la montagne, les querelles de villages, les rancœurs, les magouilles ... Traque, intimidation, surveillance, quand Vincent et Servane s'approchent un peu trop de la vérité, ils sont victimes d'une vraie chasse.

J'adore, j'adore, j'adore ... j'ai dévoré encore une fois ce thriller de Karine Giebel. Et mon dieu !!! une fin, le titre de ce livre n'a jamais été aussi vrai ... j'en suis restée sonnée.
avatar
Lisalor
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 977
Age : 46
Localisation : Haute-Loire
Date d'inscription : 20/11/2008

http://lisalor.loulou.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par Coshka le Sam 1 Juin 2013 - 11:03

J'ai découvert Karine Giebel avec "Terminus Elicius" qui m'a laissé une très forte impression. J'ai hâte de poursuivre ma découverte de cette auteure avec celui-ci qui est déjà dans ma PAL. Merci pour vos avis.

Coshka
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 498
Date d'inscription : 13/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par bastinou33 le Jeu 21 Nov 2013 - 18:07

C'est clair pour moi,Karine Giebel est ma découverte de l'année!!!!et c'est avec tristesse que je vois qu'il ne m'en reste plus qu'un que je n'ai pas lu...il y en a des mieux que d'autres mais globalement ils sont tous excellents!
Jusqu'à ce que la mort nous unisse,j'ai beaucoup aimé...thriller sur fond d'amour impossible...tout ce que j'aime...petit bémol pour la fin...j'attendais autre chose...ce n'est donc pas tout à fait un coup de coeur...

bastinou33
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 152
Age : 45
Localisation : 33
Genre littéraire préféré : un peu de tout,pas mal de thrillers
Date d'inscription : 01/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par renaud6659 le Jeu 5 Juin 2014 - 14:49

Malgré le fait que l'intrigue et l'enquête met du temps à se lancer, franchement moi ça a été un vrai régal de parcourir les pages!! le cadre était un plus pour moi qui vais très souvent à la montagne pêcher.Sinon les 2 personnages principaux sont juste composés à la perfection, ces 2 personnages entiers,vrais, passionnés avec 2 caractères forts mais au fond de vrais sensibles, des personnages fouillés, travaillés je pense pas qu'elle aurait pu les travailler plus.l'ambiance des gens de la montagne est vraiment réelle.
Selon moi , tout va crescendo,et je trouve ça très intelligent d'avoir pris le temps de faire monter l'intrigue petit à petit, car pour ma part à aucun moment je ne me suis ennuyé, et tout tout ce qui est dit avant que le suspens monte en flèche est utile!!
Alors quand vraiment tout se met en route, quelle intelligence pour cette intrigue qui nous prend aux tripes et qui paraît tellement réel!! C'est puissant,fort, intéressant ,génial!
Mon 2eme d'elle après juste une ombre, et j'espère trouver en librairie très vite les morsures de l'ombre, je crois que c'est celui-ci qui est considéré comme un chef d'oeuvre du roman noir.
J'ai encore mis coup de coeur car cette auteur est vraiment très forte!
Ah oui, ce qui est bien aussi c'est que la fin fin ne se termine pas comme dans beaucoup de thriller de manière conventionnelle, ce qui appuie le fait que c'est REEL

renaud6659
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 411
Age : 32
Localisation : Perpignan
Emploi/loisirs : rugby, foot, lecture, animaux( je viens de me mettre à mon compte ), sortie, bouffes entres amis, etc...
Genre littéraire préféré : policier/thriller et des fois un peu autre chose(Levy, Musso, Douglas kennedy, et peut être bien autre chose ;-)
Date d'inscription : 05/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par la grande astrance le Dim 7 Déc 2014 - 22:28

second livre que je lis de cet auteur et je crois que je n'en lirai pas d'autre ....
c'est long, délayé et cousu de fil blanc, j'avais hâte que cela se termine anticipant (sans trop me tromper) sur les rebondissements.
A vouloir émouvoir à tout prix , le roman agace - enfin , moi j'étais agacée : les personnages pleurent et prennent des douches à de trop nombreuses reprises
Restent de bien jolis paysages
avatar
la grande astrance
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 353
Age : 61
Localisation : isere
Emploi/loisirs : psychomotricienne //le scrabble en ligne- astrance chez Word Biz
Genre littéraire préféré : les auteurs nordiques surtout les policiers
Date d'inscription : 15/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par angele13127 le Mer 10 Juin 2015 - 17:15

C'est mon 3eme que je lis d'elle et j'apprécie son ecriture.Elle sait nous tenir en haleine et on veut decouvrir la fin.J'ai aussi beaucoup apprécié les descriptions des paysages de montagne.Je le recommande à toute les personnes qui aiment lire les polars.
avatar
angele13127
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3256
Age : 39
Localisation : Vitrolles
Emploi/loisirs : aide soignante,moto,sport,marche
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 11/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par surpass le Jeu 10 Nov 2016 - 14:37

Lu en septembre 2016
Wahou ! C'est un roman addictif les pages défilent sans que l'on s'en rende compte ! Ce livre vous laisse chancelante, la boule au ventre, émue aux larmes, après avoir décliné une palette complète d'émotion.
D'emblée les personnages savent vous apprivoiser, juste assez atypiques pour vous conquérir. D'ailleurs Vincent, guide de montagne expérimenté, est séducteur qui multiplie les aventures d'une nuit depuis que la femme de sa vie l'a quitté en laissant un laconique message sur son ordinateur. Lorsque Pierre son ami de toujours est découvert mort dans un ravin, la thèse de l'accident ne lui semble pas plausible. Entre en scène le deuxième personnage central, Servane une jeune gendarme, et ces deux-là que tout sépare, vont se lancer dans une enquête périlleuse : faire la lumière sur les secrets qui hantent la vallée.
avatar
surpass
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1930
Age : 39
Localisation : quelque part en France
Genre littéraire préféré : thrillers / polars / contemporain / chick litt / régionnaux
Date d'inscription : 15/12/2008

http://www.lecoinlecture.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par Paprika le Mer 12 Juil 2017 - 21:47

Je viens d'achever ce roman et l m'a beaucoup plus comme tous les romans de Karine Giebel. C'est un excellent auteur. Elle a l'art d'amener le suspens et de nous émouvoir.
avatar
Paprika
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2645
Age : 78
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : lecture, musique, bricolage, scrabble
Genre littéraire préféré : tout sauf romans à l'eau de rose, politique.
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par louloute le Ven 14 Juil 2017 - 15:31

Merci Paprika et les autres pour ton avis  Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10308
Age : 49
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giebel, Karine] Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum