Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Salter, James] Un bonheur parfait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Salter, James] Un bonheur parfait

Message par Michel le Ven 9 Jan 2009 - 22:14



Auteur : James Salter
Editeur : Points

[Quatrième de couverture] : Viri pose les yeux sur sa femme, Nedra. Une mèche de cheuveux lui baliae délicatement la nuque, elle s'affaire en cuisine dans sa jolie robe rouge. Leurs deux adorables petites filles dînent devant le feu de cheminée. Sont ils réellement heureux? Ils forment un couple envié de tous, elle si belle, lui si élégant. Leur bonheur semble parfait...mai la perfection est elle réellement de ce monde?
"En réalité, il existe deux sortes de vie, selon la formule de Viri, celle que les gens croient que vous menez, et l'autre"

[L'auteur] : James Salter est un écrivain de romans et nouvelles américain, né à New York. Après avoir été pilote de l'air dans l'US Air force durant 12 ans, cet ancien de la guerre de Corée a quitté l'armée et s'est adonné à sa passion : l'écriture. Il a d'abord fait paraître un témoignages de ses années de guerre, avant de se consacrer à la fiction. Son premier recueil de nouvelles, est paru en 1988.

[Mon avis] :Très beau livre d'une écriture fluide, facile. Il est composé de chapitres courts.
On y voit l'image du bonheur se déliter progressivement. Le monde qui entoure Viri et Nedra se défait petit à petit.
Le passage du temps est marqué par les évolutions des amis entourant ce couple, ce qui amène l'un d'eux à vouloir se libérer et vivre sa vie.
L'autre continuera à agir par devoir.
C'est très bien fait, jamais ennuyeux parfois nostalgique.
Je pense que j'ai beaucoup aimé parce que j'ai été sensible au rendu du temps qui passe.
Voilà, je le conseille fortement.
avatar
Michel
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 63
Localisation : Franche comte
Emploi/loisirs : Cadre / lecture, musique et marche
Genre littéraire préféré : Romans en général, policier et SF
Date d'inscription : 09/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Salter, James] Un bonheur parfait

Message par nuage le Ven 9 Jan 2009 - 22:23

merci beaucoup michel pour cette présentation, je ne connais pas cet auteur afin juste de nom, je pense que ce livre peut me plaire j aime les histoires ou le quotidien est relaté avec simplicité ou chacun de nous peut parfois s'y retrouver...
avatar
nuage
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1266
Age : 43
Localisation : vaucluse
Emploi/loisirs : Moniteur d' atelier en CAT mais actuelement maman à temps plein. Dessin, Yoga, l' apprentisage de la sagesse !
Genre littéraire préféré : thriller psychologique, litterature victorienne mais je suis trés curieuse de tout genre...
Date d'inscription : 22/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Salter, James] Un bonheur parfait

Message par Pinky le Dim 26 Avr 2015 - 12:13

UN BONHEUR PARFAIT



Roman édité chez Points en octobre 2008

395 pages

Résumé

Viri pose les yeux sur sa femme, Nedra. Une mèche de cheveux lui balaie délicatement la nuque, elle s’affaire en cuisine dans sa jolie robe rouge. Leurs deux adorables petites filles dînent devant le feu de cheminée. Sont-ils réellement heureux ? Ils forment un couple envié de tous, elle si belle, lui si élégant. Leur bonheur semble parfait… Mais la perfection est-elle vraiment de ce monde ?

Mon ressenti

Le moins que l’on puisse dire, je n’ai pas réussi à me trouver en empathie avec ce couple. Leurs propos comme leurs visions du monde ne font pas partis de mes valeurs. A partir de là, c’est compliqué pour s’attacher, s’affilier, faire des ponts. Le rythme est lent. Les personnages se cherchent et se recherchent dans cette vie qu’ils ont bâtie ensemble. Et si, ils s’étaient trompés sur le bonheur, leur bonheur. Mais après tout, le bonheur nous le percevons au travers de ce que les autres nous renvoient. C’est cette perspective qui répond en écho dans le livre.

Même si les personnages sont au milieu de bouleversements socio-émotionnels, il manque la passion, les réactions qui font que chacun d’entre nous sommes vivants. L’auteur distille à merveille la paix, le calme et quelques phrases font mouches mais trop de calme amène aussi la « non vie » que l’on peut confondre avec l’acceptation ou l’ouverture d’esprit : ainsi pour bon nombre de couple, avoir une relation sexuelle en dehors du couple est ressenti comme une trahison générant colère, tristesse, remise en cause ; c’est une règle implicite. Pour d’autres au contraire, la règle est explicite et devient une valeur du couple puisqu’il y a possibilité et autorisation d’avoir d’autres relations. Lorsque la règle implicite est transgressée par l’un ou les deux partenaires générant aucune réaction de l’un ou de l’autre, pour moi ce n’est pas une ouverture d’esprit mais un refus de se confronter, de maintenir un équilibre de confort. Le couple du livre continue à faire preuve de tendresse dans leurs moindres comportements, de ne pas s’autoriser à s’entre-déchirer… mais à quel prix !

Je les ai rejoints sur ce questionnement qui nous traverse tous à certaines périodes de notre vie. Par contre je ne prends pas les mêmes traverses qu’eux.

A vous de voir
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5886
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Salter, James] Un bonheur parfait

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum