Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Wilkie Collins, William] La Dame en blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre

50% 50% 
[ 3 ]
17% 17% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

[Wilkie Collins, William] La Dame en blanc

Message par nuage le Dim 11 Jan 2009 - 15:03



edition phebus réédité en septembre 1998.
pages 560

W. Wilkie Collins est considéré comme l'un des ancêtres du roman à suspense, du thriller. Son livre a suscité la jalousie de son ami Dickens et l'admiration de Borges. A l'origine de ce terrible roman écrit au 19e siècle, se trouve une histoire vécue par l'auteur. Accompagné de son frère et du peintre préraphaélite Millais, celui-ci, se promenant dans Londres, entend un cri désespéré derrière le mur d'un parc. Les trois hommes se précipitent vers la grille. Une belle jeune femme habillée en blanc leur apparaît et leur manifeste avec incohérence sa détresse, puis disparaît. Le lendemain, le romancier revient sur les lieux pour mener son enquête et il découvre que la beauté, nommée Caroline Graves, est séquestrée avec son enfant par son mari à moitié fou. Il la délivre et l'aime jusqu'à la fin de ses jours. Il fait de cette femme l'héroïne de ce roman angoissant plein de pièges diaboliquement retors, de secrètes inconvenances et de terreurs intimes. De quoi tenir le lecteur en haleine tout le long.

Je ne connaissais pas du tout Wilkie Collins et j'ai apprécié la façon dont est construite l'histoire.
elle est racontée tour à tour par différents protagonistes de l'histoire ce qui lui donne un certain relief.
C'est une intrigue complexe pour un roman du 19è : un mari pas net, une échapée de l'asile, une jeune femme fragile, un amoureu transi et une soeur bienveillante.
C'est une histoire qui reste d'actualité car elle aurait très bien pu être écrite à notre époque. Le style est très contemporain, très fluide et les personnages sont très forts tous autant qu'ils sont.

C'est une très belle découverte pour moi.En un mot, un indispensable du roman policier !
avatar
nuage
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1266
Age : 43
Localisation : vaucluse
Emploi/loisirs : Moniteur d' atelier en CAT mais actuelement maman à temps plein. Dessin, Yoga, l' apprentisage de la sagesse !
Genre littéraire préféré : thriller psychologique, litterature victorienne mais je suis trés curieuse de tout genre...
Date d'inscription : 22/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie Collins, William] La Dame en blanc

Message par Roulae le Jeu 14 Jan 2010 - 20:38

J'ai lu une version abrégée de ce livre en anglais pour mon cours...ben d'anglais Smile

J'avais bien aimé, mais je m'étais sentie cruellement lésée. Il me manque une partie, c'est pour ça que je projette un jour de le lire en français. Mais cela va dépendre de l'état de ma PàL... C'est pas gagner Wink
avatar
Roulae
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 28
Localisation : Marchin, Belgique
Emploi/loisirs : Etudiante/ Danse, lecture
Genre littéraire préféré : Presque tous
Date d'inscription : 09/03/2009

http://roulae.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie Collins, William] La Dame en blanc

Message par Toutatys le Mer 8 Déc 2010 - 13:18

Wilkie Collins, le précurseur d'Agatha Christie... une ambiance noire, froide, des complots machiavéliques drunken , des manipulations psychologiques evil ... Un XIXe s. anglais comme jamais on ne l'avait décrit ! Mon préféré "Le secret"
avatar
Toutatys
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 235
Age : 46
Localisation : Lavaur (81500)
Emploi/loisirs : achéologue. lecture/jardinage/cuisine
Genre littéraire préféré : romans espagnols et sud-américains, les romans anglo-saxons déjantés de T. Sharpe, bref un peu de tout
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie Collins, William] La Dame en blanc

Message par chocolette le Dim 26 Fév 2012 - 18:23

J'étais sceptique devant ce roman policier datant du 19ème siècle, je ne suis pas deçue loin de là!
Je ne connaissais pas l'auteur et je suis ravie d'avoir fait sa connaissance car j'ai passé quelques soirées très agréables à le lire.
Une histoire machiavélique, bien ficelée, bourrée d'aventure, du suspens en veux-tu en voilà, des rebondissements, du mystère. Bref, tous les ingrédients sont présents pour nous passionner.
William Wilkie Collins est à découvrir ou redécouvrir!!!
Une lecture coup de coeur pour moi.
avatar
chocolette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 66
Localisation : Hainaut.Belgique.
Emploi/loisirs : lecture,promenade,cinéma,mots fléchés.
Genre littéraire préféré : Policier et un peu de tout...pas de SF!
Date d'inscription : 13/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie Collins, William] La Dame en blanc

Message par lili78 le Lun 20 Mai 2013 - 17:16

Résumé : Dans la fournaise de l’été, en ce milieu du XIXe siècle, William Hartright, jeune professeur de dessin émérite, s apprête à quitter Londres pour enseigner l’aquarelle à deux jeunes filles de l’aristocratie, dans le Cumberland.
Il laisse derrière lui la vie trépidante de la ville et ses étranges incidents, comme cette rencontre en pleine nuit avec une jeune femme terrorisée, toute de blanc vêtue, semblant fuir un invisible danger...
Mais la campagne anglaise, malgré ses charmes bucoliques, n'apaise pas le jeune William autant qu il le souhaiterait. La demeure de Limmeridge recèle en effet de bien lourds secrets, et lorsque resurgit la mystérieuse dame en blanc, il est bien difficile d affirmer qu il ne s agit pas d un présage funeste...

Mon avis : J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge bis repetita. La dame en blanc est un coup de cœur pour moi, je l’ai préféré à Le secret.
J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur, le suspens qui règne dans ce livre, et le mystère qui plane à propos de La dame en blanc. A l’image de William Hartright, dès lors que l’on croise La dame en blanc, son spectre plane sur le lecteur jusqu’à la fin de l’histoire. J’ai trouvé très original que ce récit réunisse plusieurs narrateurs : les témoins de l’histoire, chacun apporte une pierre à l’édifice de la vérité.
Les personnages sont attachants surtout Marian, qui est une jeune femme courageuse et intelligente ; et entièrement dévouée au bonheur de sa sœur : Laura.

Si vous aimez l’époque victorienne, les charmes bucoliques de la campagne anglaise, les complots machiavéliques, les rebondissements et autres révélations, alors ce livre est pour vous, et je vous en souhaite d’ores et déjà une bonne lecture.
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2207
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie Collins, William] La Dame en blanc

Message par abo2008 le Mer 29 Jan 2014 - 13:05

Angleterre victorienne. Une nuit, Walter Hartright, jeune professeur de dessin, croise la route d’une mystérieuse dame tout de blanc vêtue. Cette dernière lui demande de l’aider à trouver la route de Londres. Quelques jours plus tard, il est engagé en tant que professeur de dessin pour deux jeunes filles de la bonne société anglaise, Lucy et Mariam. En plein cœur de la campagne anglaise, il retrouve la mystérieuse dame en blanc. En cherchant des informations à son sujet, il va s’enfoncer dans un mystère inextricable.

Je n’ai pas regretté cette lecture. L’intrigue est très bien menée et je n’aie découvert la résolution du mystère qu’à la fin. Ce livre nous plonge en plein cœur de l’Angleterre victorienne, avec ses codes, ses côtés sombres et sa pudibonderie. J’ai vraiment eu l’impression de faire un voyage dans le temps. J’ai appris beaucoup de chose sur la condition des femmes de cette époque et tout au long de ma lecture, j’ai beaucoup apprécie de vivre au XXIème siècle. J’ai également aimé l’humour de l’auteur qui, avec finesse, se moque de certains aspects de cette société victorienne et de son étroitesse d’esprit.

L’histoire est passionnante, pleines de rebondissements. La présence de plusieurs narrateurs permet d’aborder l’histoire sous plusieurs angles de vue, chaque narrateur amenant sa vision des choses en fonction de son caractère. Chaque personnage, à l’exception des personnes touchées de près par le danger, a une personnalité intéressante. Ces derniers sont en effet très passifs, ce qui est un peu dommage. Mon personnage préféré est celui de Mariam, une femme dynamique et intelligente, qui est un peu le contrepied de l’idéal féminin de cette époque. J’ai cependant regretté que le caractère des « méchants » ne soit pas plus nuancé.

Un autre petit bémol : j’ai eu beaucoup de mal avec le style de l’auteur. En effet, j’ai trouvé qu’il avait tendance à développer des détails sans importance, ce qui a eu tendance à m’agacer. Mais quand j’ai été happé par l’intrigue, j’ai eu du mal à me détacher de ce livre.
avatar
abo2008
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 787
Localisation : 95
Date d'inscription : 28/04/2010

http://hellody.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie Collins, William] La Dame en blanc

Message par Ancalina le Dim 6 Sep 2015 - 10:05

Wilkie Collins est un auteur à découvrir. Je pense aussi que c'est un indispensable du genre policier étant considéré comme l'un des premier roman de ce genre.
L'histoire est très bien construite, avec des personnages très forts. Il y a une ambiance particulière, due au fait qu'il se situe à l'époque victorienne et à tous les secrets qu'il renferme.
L'intrigue est parfois surprenante, il y a beaucoup de rebondissements.
Je lui reprocherai simplement ses longueurs, beaucoup de passages qui n'apporte pas grand chose au récit et qui aurait pu être évité. J'ai trouvé également beaucoup de remarques désobligeante envers les femmes, surement due à l'époque, mais tout de même, que c'est agaçant!
J'ai été parfois gêné par le choix de multiples narrateurs, ça ne fait pas toujours avancer l'histoire, ils sont beaucoup trop nombreux. J'avais hâte de retrouver le point de vue de Hartright, avec qui le livre commence, pour enfin avoir le dénouement.


avatar
Ancalina
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 26
Localisation : Metz
Date d'inscription : 29/04/2015

http://www.thepearloflight.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie Collins, William] La Dame en blanc

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum