Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Taïa, Abdellah] Infidèles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Taïa, Abdellah] Infidèles

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
60% 60% 
[ 3 ]
40% 40% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

[Taïa, Abdellah] Infidèles

Message par lalyre le Ven 24 Aoû - 14:14

[Taïa, Abdellah]
Infidèles
ISBN978-2-02-108468-9
Seuil 23 août 2012
188 pages                
4ème de couverture
Slima est une prostituée marocaine. Son fils Jallal est très attaché à elle. Il l'aide à attraper les hommes, les clients, les soldats d'une base militaire. Il parle et se bat à sa place. Ensemble, ils découvrent à la télévision Marilyn Monroe, en tombent amoureux et en font leur déesse protectrice. Des années 80 à aujourd'hui, nous suivons leurs deux destins en parallèle, de la ville de Salé jusqu'au Caire, de Bruxelles à Casablanca. Purs et impurs, cette mère et son fils réinventent continuellement le sens profond de leur vie mouvementée et de leur attachement pour le Maroc, fait d'amour et de haine. Etape après étape, ils redécouvrent leur religion, l'islam, et la vivent d'une manière inédite. Ils iront jusqu'au bout de cette voie. La tombe du prophète Mohammed à Médine pour elle. L'explosion sublime

Mon avis
Que dire de ce roman qui m’a paru un peu brouillon, cela c’est mon avis car il s’agit tout de même de la destinée tragique de Slima et son fils Jallah. Le jour les femmes de leur quartier méprisent la jeune femme la considérant comme une paria, cependant le soir venu, les hommes ne la boudent pas, ben oui….Il faut bien vivre. Lorsqu’elle est arrêtée par la police et qu’elle atrocement torturée par les sbires d’Hassan ll, elle envoie Jallah en Egypte pour le sécuriser. Libérée, elle rejoint son fils et reprend son métier de prostituée. Jallah, quand à lui, devenu adolescent est sans cesse révolté, il fait la connaissance d’un européen musulman qui lorsque le jeune garçon  découvre que c’est un terroriste, il est trop tard pour lui. Des années 80 à aujourd’hui c’est l’épopée de ces deux personnages principaux qui ont Marilyn Monroe pour idole protectrice et pour religion l’Islam. Slima et son fils, des êtres purs ou impurs dont on ressent leur attachement pour le Maroc et cependant que d’amour et de haine pour leur pays natal. Un roman, une fiction ou il me fut difficile d’accrocher, même si les protagonistes, étape après étape redécouvrent leur religion et la vivent jusqu’au bout.
U,un grand merci à toute l'équipe de PartageLecture ainsi qu'aux Editionts Points


Dernière édition par lalyre le Mer 2 Déc - 22:42, édité 1 fois
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5935
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Taïa, Abdellah] Infidèles

Message par marie do le Ven 24 Aoû - 16:48

Et voilà ! tu vois que tu y arrives toi aussi ! encore un roman que je ne vais pas noter ! (c'est le 2éme aujourd'hui), grand merci Lalyre !
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3839
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Taïa, Abdellah] Infidèles

Message par seriephile le Ven 24 Aoû - 16:52

Je n'ai lu qu'un seul titre de cet auteur, et j'avais moi aussi trouvé son écriture vraiment spéciale... Si je le trouve d'occasion dans quelques mois, je le lirais peut-être... Merci pour cet avis lalyre!
avatar
seriephile
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1211
Age : 33
Localisation : près de la mer
Genre littéraire préféré : presque tous les genres...!
Date d'inscription : 29/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Taïa, Abdellah] Infidèles

Message par joëlle le Dim 29 Nov - 21:20

La lecture de ce roman me laisse un goût amer. Un enfant parle à sa mère, elle ne lui répond pas, j'ai même cru qu'elle était morte… Puis la mère adoptive de Slima raconte sa fille, et pendant que cette vieille femme parle, j'ai la douloureuse impression que le destin de Slima était tout tracé. D'abord domestique de sa mère, elle deviendra prostituée. Pas de choix, pas d'espoir. Rejetée par ceux qui se servent d'elle. J'ai la douloureuse impression que les clients de Slima "s'occupent" aussi de Jallal, qu'elle sait et ne dit rien, ne fait rien.
Entre-eux, pour les rapprocher, "la rivière sans retour", et Marilyn…
Après trois ans de prison et de torture, Slima rejoint son fils en Egypte. Il a grandi, ils ne se retrouvent pas vraiment. Avant de mourir, Slima s'est mariée, son mari belge offre un toit et de quoi survivre à Bruxelles à Jallal. Mais c'est surtout la solitude que trouve notre jeune héros, et quand l'amour pointe, il ne saura pas faire le différence.
Quand on a passé toute son enfance avec Marilyn, Dieu a un tout autre visage.
Si j'ai trouvé ce roman plutôt bien écrit, je ne suis pas certaine de l'avoir apprécié à sa juste valeur.  Je l'ai trouvé parfois confus, embrouillé, et la fin me laisse pour le moins songeuse.

Je remercie Partage lecture et les éditions Points pour ce partenariat.

_________________
Ma PAL

Mes lectures communes:

Mes challenges:  
"Suivi d' auteurs"
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4561
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Taïa, Abdellah] Infidèles

Message par Tchezare le Lun 30 Nov - 19:10

Je ne sais pas trop par où commencer.
J'ai pris le livre par un sentiment de curiosité. Non que le sujet me déplaise vraiment mais juste dans la mesure où ce n'est pas le genre de thème que j'aurais de moi-même été acheter en magasin.
Je viens découvrir un auteur jusqu'à présent inconnu pour moi malgré ses œuvres antérieures
Bien que j'ai eu énormément de mal avec le style de l'auteur, la façon dont les premiers chapitres sont tournés, j'ai néanmoins lu ce livre durant mon dimanche sans m'en rendre compte.
En effet malgré un style assez "spécial" et un sujet général non habituel chez moi, j'ai tout de même pris plaisir à avancer dans ma lecture en y retrouvant aussi d'autres thèmes secondaires tout aussi importants et présents dans l'actualité mondiale.

Bien malheureusement, nous avons un thème général qui est amené tournant autour de Slima une prostituée.
Mais cela va au delà de ça à travers les conflits au Maroc, la terre d'asile comme est vu Le Caire mais aussi la place de la femme au sein d'une famille vis à vis de l'homme.
Tant de sujets traités autour du statut des femmes qu'on en oublie le contexte religieux un moment pour se plonger dans tout le reste.

Il y a aussi ce lien si fort qui unit la mère à son fils. Fils qui la suit, la soutient, la comprend, et l'aide...
Un livre que je n'aurais jamais cru lire, qui n'est pas un chef d'oeuvre pour moi mais que j'ai su apprécier le temps de cette lecture.

Merci aux éditions Points.

_________________

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Lecture en cours :
Récidive de Sonja Delzongle



avatar
Tchezare
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 3224
Age : 31
Localisation : Sens/Yonne
Emploi/loisirs : Vendeur comptoir
Genre littéraire préféré : un peu de tout
Date d'inscription : 18/07/2013

https://leslecturesdetchez.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Taïa, Abdellah] Infidèles

Message par Cassiopée le Mer 2 Déc - 22:36

Mon avis

Merci aux éditions Points et au forum pour cette lecture.

Au départ, dans les premières pages, c’est un vibrato,  un long cri d’amour d’un fils pour sa « mère ».
Grandi trop vite, trop douloureusement , il a mal, mais il l’aime comme elle est, parce qu’il essaie de la comprendre, de l’aider. Les mots se bousculent, se heurtent, il a tant à dire….

Puis viennent les autres voix, celles des femmes d’abord. Ces femmes, laissées pour compte, qui veulent exister et qui ne savent pas comment s’y prendre. Se donner aux hommes, se prostituer, est-ce une façon de se démarquer ? Là, le ton monte, la vague devient houle et l’écriture est crue, violente comme les actes qu’elle décrit. La voix de ces femmes vous déchire les tympans, vous envahit jusqu’à ce qu’elles retombent, non pas dans l’oubli mais pour redonner la parole au fils….

Le style et l’écriture de l’auteur, au phrasé poétique, dépouillé, au rythme musical, donnent de la cadence au récit. En fonction des événements , le vocabulaire s’adapte.
J’ai préféré les passages où les paragraphes donnent un tempo :
« Je te promets. Je le jure.
Tu n’as que moi, maman.
Je n’ai que toi, Slima.
Autre, je serai à jamais à toi. »

aux explications du passé et du présent (pas toujours linéaires d’ailleurs) qu’il m’a fallu agencer pour comprendre les tenants et les aboutissants.

Le fils et la mère ont un lien si fort que tous leurs choix sont faits en fonction de l’autre. Ils ne vivent que pour leur amour réciproque et pour la religion qui les unit.

Ce roman est une tragédie. Seules quelques éclaircies, comme les cheveux blonds de Marylin ou les roses du printemps apporteront une étincelle d’espérance, bien vite oubliée devant la cruauté des hommes.
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9133
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Taïa, Abdellah] Infidèles

Message par Sharon le Ven 1 Jan - 19:13

Merci au forum Partage-Lecture et aux édtions Points pour ce partenariat.
Mon avis :

Je ne connaissais pas du tout l’œuvre d'Abdellah Taïa, jeune auteur marocain, avant de lire Infidèles. Dans ce roman divisé en quatre parties, des voix s'élèvent, et j'ai eu l'impression que personne ne les écoute, personne ne les entend, pas même ceux à qui ils s'adressent. Ainsi, Slima ne réagit pas aux paroles pleines d'amour de son fils, qui tente de la faire réagir. Chaque personnage semble muré dans sa solitude - solitude à deux pour Jallah et sa mère - et ne jamais parvenir à s'en sortir.
Le mot n'est jamais prononcé, pourtant la fatalité domine. Chaque lueur d'espoir est très vite étouffée, quand elle ne plonge pas les personnages dans une douleur plus grande encore. Slima, enfant abandonnée, a été recueillie - sa mère adoptive en a fait très rapidement sa domestique, puis l'a vouée à la prostitution, lui ôtant ainsi tout avenir. Un soldat, parmi les nombreux clients de Slima, avait apporté un peu de réconfort à la mère et au fils, il sera la cause involontaire de l'emprisonnement de Slima. Même l'amour n'apporte rien de véritablement bon, parce que les êtres aimants semblent ne pas réellement regarder la personne qu'ils disent aimer.
Les phrases sont courtes, simples, rythmées, scandées comme des cris de douleur et de rage parfois. Les mots sont crues, aussi, et m'ont mis mal à l'aise, notamment en ce qui concerne Slima et son fils, et ce que celui-ci a très certainement subi de la part des clients de sa mère. Il est question aussi de la violence - officielle - du sort des femmes - lire le dialogue entre le coiffeur du Caire et Slima - de la religion, de l’extrémisme. Et de Marilyn Monroe aussi, trait d'union entre la mère et le fils, consolation pour les malheureux.
Infidèles est un roman désespéré.


avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7510
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Taïa, Abdellah] Infidèles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum