Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Steiner, Kurt] Les océans du ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les océans du ciel

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Steiner, Kurt] Les océans du ciel

Message par Pinky le Lun 27 Aoû 2012 - 22:03

LES OCÉANS DU CIEL



SF

188 pages édité en 1967 au fleuve noir, réédité aux éditions poches….

Résumé de l’édition livre de poche

Être Tiphaine, commandant d'un spationef corsaire, et se retrouver aux prises avec Roland 42, tueur professionnel, à la suite d'une banale querelle de salon, ce n'est déjà pas de tout repos.
    Mais se voir ensuite proposer l'oubli de cette peccadille en échange d'une mission ultra-secrète et dangereuse entre Arcturus et Denebola du Lion et accepter par force, c'est aggraver son cas.
    C'est bien ce que pense l'équipage du Fulgurant, pourtant aguerri, voire boucané, surtout lorsque le navire se trouve pris au piège d'un champ magnétique qui l'attire irrésistiblement vers Eralbée la Rouge.
    Il ne leur reste plus qu'à faire face, sans doute à la mort, sûrement aux Deneboliens.
    Et enfin aux femmes de Silaris...

    Un space opera comme on n'en fait plus, cousu main par Kurt Steiner, alias André Ruellan, le légendaire auteur de Tunnel, du Disque rayé, des Ortog, des Enfants de l'Histoire et de dizaines d'autres romans de science-fiction et de fantastique.

Mon ressenti

Une histoire de gendarmes et de voleurs, de méchants et de gentils qui est certes classique mais qu’est-ce que cela fait du bien parfois dans notre monde à la va vite. L’auteur plante son décor dans l’espace où des personnages  haut en couleur sont dépeints avec sensibilité pour notre plus grand plaisir, sans oublié les nombreux insectes géants, qui rappellent qu’au début de la SF, cela faisait peur… Temps héroïques dépassés aujourd’hui…

Quatre corsaires sont employés par le gouvernement en place pour enquêter sur la disparition de plusieurs vaisseaux. Si au début de l’histoire, les personnages semblent être des brutes typiques (3 hommes et une femme), petit à petit, leur personnalité se dévoile pour notre plus grand plaisir : ils sont un mélange d’adaptation entre le guerrier et le savant, des James Bond de l’espace. Tous les quatre se complètent à merveille, ce qui en fait une équipe redoutable, bien sûr avec une mention médiocre pour le personnage féminin (on s’en serait douté ! je ne vous dis pas ce qu’elle fait !)

C’est un bon livre de détente, à lire pour s’évader
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5886
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum