Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Kah, Emilie] La petite flingueuse

Aller en bas

Notre avis:

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Kah, Emilie] La petite flingueuse

Message par Véronique M. le Jeu 11 Oct 2012 - 19:03

Titre: La petite flingueuse
Sous-titre: Retour à Diên Biên Phu
Auteur: Emilie KAH
Editeur: parole éditions
Collection main de femme
2012
ISBN 978-2-917141-34-2





Quatrième de couverture:

"A Diên Biên Phu il y avait des hommes et certains de ces hommes avaient des enfants. Je suis l'un de ces enfants.
Le texte que je propose à votre lecture n'est pas un récit de plus sur la guerre d'Indochine. Vous n'y trouverez pas de récits de combats. Vous serez dans l'intime. De ma place unique de fille de combattant, j'ai rassemblé pour l'écrire des souvenirs personnels, des bribes de récits, des faits historiques. J'ai enquêté. Je suis allée à Diên Biên Phu. Parce que ce texte dit la capacité de l'homme à se souvenir et à honorer, je le crois universel. Je le crois aussi optimiste. J'espère que c'est ainsi que vous le recevrez."

Mon avis:

Avant toute chose, je vous l'annonce, ce livre est un énorme coup de coeur !

C'est un texte à plusieurs voix. On y entend des soldats, dans leur misère et leur dignité, des hommes, humbles et fraternels. On y rencontre aussi une petite fille laissée dans l'incompréhension, devenue une femme avide de savoir et de se souvenir.
C'est un texte très bien écrit où le style est au service de la polyphonie, alternant dialogues et récit, témoignage et confidence.
C'est un texte à la belle valeur historique qui remet en lumière cette période un peu occultée (parce qu' aujourd'hui un peu honteuse et posant question et débat ?) de notre Histoire qu'est la décolonisation. Un texte qui ne pose pas la question des enjeux du conflit, mais seulement celle de l'impact humain de ce conflit. Qui nous rappelle que l'on a aussi un devoir de mémoire envers ceux qui sont tombés là-bas, défaits certes mais qui ne méritent pas d'être oubliés.

J'apprécie beaucoup ces écrits qui nous rappellent que ce qui compte c'est l'être humain. Qui nous rappellent aussi que, lorsque les gens qui nous gouvernent sont mal à l'aise face aux actes du passé, ils ont tendance à délaisser les hommes qui ont combattu, à occulter leur souffrance et à enterrer leur souvenir.

Merci donc à Emilie Kah pour son oeuvre de mémoire. Son texte répare un peu la petite flingueuse qu'elle fut et érige une stèle à tous les soldats anonymes et oubliés.

Mais avant toute chose, "la petite flingueuse" est un témoignage très beau et très poignant. Tout en simplicité. J'ai parfois été émue aux larmes. Après le combat, les soldats ne sont plus que des hommes, attachés à sauver ce qui peut l'être, éventuellement, leur vie. Quand les détails les plus insignifiants prennent une importance démesurée, quand les gestes les plus simples sont l'incarnation même du respect et de l'amitié.
avatar
Véronique M.
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1666
Age : 49
Localisation : 04
Emploi/loisirs : prof d'écoles/ lecture randonnée jeux de société, puzzles
Genre littéraire préféré : un peu de tout, romans en tous genres,biographies, essais mais pas trop la science fiction.
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum