Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[McCullough, Colleen] Fleurs sanglantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[McCullough, Colleen] Fleurs sanglantes

Message par Cassiopée le Sam 13 Oct 2012 - 0:41




Titre: Fleurs sanglantes
Carmine Delmonico 3
Auteur: Colleen McCullough
Éditions: L’Archipel (Juillet 2012)
Sélection: Frissons de l’été
Nombre de pages: 425
ISBN: 9 782809 807219

Quatrième de couverture:

Automne 1968. Holloman, ville moyenne du Connecticut, connaît une série de troubles sans précédent. Il y a d'abord cette étudiante qui vient porter plainte après avoir été violée. Son agresseur ? Un homme nu au corps entièrement maquillé. Du coup, les langues se délient. Et les victimes du prédateur déferlent au commissariat... Puis il y a cette boutique d'art vandalisée, recouverte d'immondices par un inconnu. Et enfin cette cache d'armes trouvée dans le lycée de la ville... Triple casse-tête pour le lieutenant Carmine Delmonico, d'autant qu'il ne peut compter sur l'intégralité de son effectif et que l'on vient de lui imposer une nouvelle recrue, Helen MacIntosh, belle et ambitieuse fille de l'influent président de l'université...A une époque où les techniques de la police scientifique n'existent pas encore, il lui faut s'armer de patience et de détermination.

Mon avis:

De l’eau a coulé sous les ponts depuis « Les oiseaux se cachent pour mourir » et les amours contrariées des protagonistes. Je dis de l’eau…ce serait plutôt du sang…. car Madame McCullough a changé de registre….elle « fait » dans le policier.
Son écriture coule toujours, fluide et légère, parfois un peu trop à mon goût… Un peu plus de profondeur dans l’analyse et le contenu ne m’auraient pas déplu.
Pourtant, elle part d’une bonne idée. L’intrigue se passe en 1968 et pas question d’ADN, de recherches sur google et autres facilités dans ce genre pour mener l’enquête sur cet homme, violeur violent, se faisant appeler dodo, comme l’oiseau du même nom…
Le capitaine Carmine Delmonico doit mener ses investigations avec les moyens du bord, ceux de l’époque, pour tenter d’arrêter cet homme. A sa suite, on se retrouve dans la vie d’un commissariat et on observe plusieurs recherches ainsi que les tracas quotidiens des différents membres de son équipe…

Le problème principal en lisant ce livre, c’est qu’il y a trop de faits et d’enquêtes et que tout n’est pas relié. Donc le lecteur décroche, se raccroche, s’éloigne, revient, c’est le syndrome de l’élastique….. Du coup, on ne se passionne pas, on n’a pas le temps de prendre fait et cause pour un personnage car très vite d’autres arrivent. On pose le livre, on le reprend, rien ne nous tient et si le téléphone sonne, on décroche …. Pas très bon signe pour un roman policier !!!!! Cela aurait pu être intéressant peut-être, si le fil conducteur avait été la vie de l’équipe doublée d’une analyse approfondie du malfrat recherché, mais on ne le « sent » pas, rien ne prend le dessus, tout reste entre deux eaux, euh……non entre deux groupes sanguins, parce que, pour faire « thriller », l’auteur n’a pas oublié les doses régulières d’hémoglobine….

Bref, j’ai lu parce que j’aime bien savoir et aller au bout des pages lorsque je commence un livre mais je suis restée sur ma faim…
D’abord le titre, j’ai une idée pour l’expliquer mais c’est un peu tiré par les cheveux, je veux bien des explications…..
Ensuite les personnages principaux:
Helen, belle et exaspérante quelle que soit sa tenue et finalement assez attachante sans doute parce qu’elle a du caractère, du « piquant » et qu’elle n’est pas fade.
Carmine, et son épouse Desdemona, humain, attendrissant, comme un homme qui de temps à autre montre ses faiblesses…
Le Dodo, pas assez « cerné » à mon goût, cela reste trop superficiel et de nombreuses questions de la curieuse que je suis, resteront sans réponse.

Le contenu, un peu trop diversifié, même si cela reste clair et lisible, ça part dans tous les sens. Il manque des choses et d’autres m’ont semblé peu utiles (ou alors, le but était d’entraîner le lecteur sur d’autres routes ?) De plus, situant les événements se déroulant en 1968, l’occasion était belle de nous faire un peu revisiter l’histoire de ce pays à cette époque, étoffant ainsi la lecture de belle façon….

Finalement, je suis déçue … Je crois pouvoir écrire que ce roman manque de régularités, entre la scène du début, particulièrement agressive qui laisse à penser qu’on rentre dans un polar noir … et certains remplissages de pages qui font piétiner le lecteur impatient …. L’équilibre n’est pas le bon…. Dommage ….


avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9002
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Mc Cullough, Colleen] Fleurs sanglantes

Message par vally le Sam 13 Juin 2015 - 16:11


--------------------------------------------------------------------------------

Mon avis :
J'ai choisi ce livre par hasard à la bibliothèque, car la 1ère et la 4ème de couverture m'avaient l'air attrayantes, super polar en perspective !
Malheureusement, j'ai arrêté ma lecture au bout de 80 pages environ.
Je n'accroche pas du tout au style d'écriture de l'auteur; on s'emmêle les pinceaux avec tous ces enquêteurs, à force il y en a tellement qu'on a du mal à suivre le fil; et puis je n'aime pas trop les stéréotypes qu'a voulu plus moins inconsciemment donner l'auteure : pourquoi toutes les victimes de viol sont archéologue, mathématicienne, professeur, docteur ... ? Les autres personnages sont aussi fils de, fille de ... bof, ça fait un peu cliché Mary Higgins Clark (sauf que Mary Higgins Clark est connue justement pour mettre en scène des personnages aisés - j'ajoute que je suis une grande fan de Mary Higgins Clark, très grande auteur et reconnue !; mais dans ce livre là, avec cette auteure là, ça ne passe pas pour moi ....). Bref, je n'ai pas accroché.

L'histoire avait l'air bien, et puis ça devient assez rocambolesque, cette histoire d'hommes qui marchent pour prévenir les viols, je trouve ça tellement bizarre, que j'ai refermé le livre !!

Après, ça reste mon avis, il pourra peut être plaire à d'autres lecteurs !
avatar
vally
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2033
Age : 30
Localisation : moselle
Emploi/loisirs : secrétaire médicale
Genre littéraire préféré : policier !
Date d'inscription : 17/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [McCullough, Colleen] Fleurs sanglantes

Message par Sharon le Sam 13 Juin 2015 - 16:24

Merci Vally pour cet avis.
C'est le même enquêteur que pour Douze de trop, que je n'avais pas aimé du tout.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7379
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [McCullough, Colleen] Fleurs sanglantes

Message par Cassiopée le Sam 13 Juin 2015 - 19:34

Sujets fusionnés, il faut revoter vally!
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9002
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [McCullough, Colleen] Fleurs sanglantes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum