Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Huston, Nancy] Reflets dans un oeil d'homme

Aller en bas

Reflets dans un oeil d'homme

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Huston, Nancy] Reflets dans un oeil d'homme

Message par Pinky le Mer 17 Oct 2012 - 9:01

REFLETS DANS UN ŒIL D'HOMME



Essai

250 pages édité chez Léméac en avril 2012

Résumé


Un dogme ressassé à l'envi clans la France contemporaine : toutes les différences entre les sexes sont socialement construites. Pourtant les humains sont programmés pour se reproduire comme tous les autres mammifères, drague et coquetterie étaient originellement liées à la perpétuation de l'espèce. Partant de ce constat simple mais devenu anathème, Nancy Huston explore les tensions contradictoires introduites clans la sexualité en Occident par deux phénomènes modernes : la photographie et le féminisme. Dans ce livre sensible et vibrant d'actualité, puissant et brillamment dérangeant, sur un ton personnel, drôle et pourtant informé, évoquant sans détours sa propre expérience comme celle des hommes qui l'entourent, Nancy Huston parvient à nous démontrer l'étrangeté de notre propre société, qui nie tranquillement la différence des sexes tout en l'exacerbant à travers les industries de la beauté et de la pornographie.

Mon ressenti

Le moins que l’on puisse dire, c’est un livre qui est parfois dérangeant, violent dans ce qu’il suppose et que nous ne voulons pas voir, toujours d’actualité plus que jamais, en tout cas il pose de nombreuses questions autour du rapport (pas seulement sexuel !) entre hommes et femmes ou de femmes à femmes ou d’hommes à hommes.

Si j’ai apprécié bons nombres de ses réflexions ou arguments, il y a des moments, notamment dans le féminisme « pur », où je ne suis pas preneuse ni ne me reconnait.
Ce livre qui fait déjà tant parler de lui, semble-t-il, aborde sans misérabilisme l’image de la femme : comment celle-ci est véhiculée dans l’éducation que nous recevons, dans celle que nous donnons, dans notre culture, dans les arts, comment chaque individu perçoit cela et comment nous pouvons être amené(e)s à faire notre propre malheur. Nancy en effet, ne dit pas que c’est que de la faute des hommes (ce serait trop facile) mais que nous avons aussi notre part de responsabilité nous les femmes : regardons comment nous élevons nos filles, quels regards portons nous sur le corps d’une autre femme …

Sommes-nous aussi libres que nous le souhaitons ou même le revendiquons ? Comment la nature nous contraint aussi à avoir des instincts que nous n’arrêtons pas de vouloir camoufler ou de ne pas voir, alors que nous agissons souvent instinctivement…
C’est un livre très documenté et qui suit la trajectoire de femmes qui ont fini par choisir la mort tant leur image de « sex symbol » était insupportable et d’hommes qui ont l’habitude du corps féminin au travers de leurs œuvres (photographes, peintres, sculpteurs, cinéaste…). Elle évoque à de nombreuses reprises notre dépendance à nous les femmes au regard masculin (sans lui, nous n’existerions pas non plus : c’est parce que l’autre nous convoite que l’on se sent belle ou tout simplement femme) mais aussi dans celui que nous renvoie aussi les femmes (sur notre capacité à être, compétition, jugement…), sur l’acceptation de la prostitution ou de la pornographie, de la publicité exhibant l’image d’une femme objet…

Sommes-nous condamné(e)s à agir toujours pour les femmes dans la séduction et la reproduction de l’espèce, pour les hommes dans le besoin de conquête et le maximum de partenaires ? Si Nancy ne propose pas d’alternative (ce sont nos instincts naturels et ils sont aussi intéressants à appréhender), les comprendre et accepter leurs mécanismes ouvrent peut-être d’autres voies de réponses. C’est par le dialogue, le respect que l’on rencontre l’autre, c’est peut-être ainsi que nos différences peuvent peut être se rejoindre.

A découvrir
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6177
Age : 55
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum