Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Grimsrud, Beate ] Une folle en liberté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis :

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Grimsrud, Beate ] Une folle en liberté

Message par Sara2a le Dim 21 Oct 2012 - 18:13



Beate Grimsrud
Une folle en Liberté
Actes du Sud 2012
445 Pages
ISBN 978-2-330-00637-2

« Il y a toujours de la raison derrière la confusion, il suffit d'écouter... »explique ici Eli, dans son espoir de prendre le dessus sur son désordre mental. Depuis son enfance, en effet, quatre garçons ont investi son cerveau et, de leurs voix singulières, lui dictent son comportement, l'apaisent autant qu'ils l'égarent, l'escortant dans les situations difficiles, l'accompagnant dans ses nombreux internements psychiatriques. Dans un ultime effort, Eli entame un travail thérapeutique de longue haleine ponctué de rechutes, dont l'issue reste incertaine...

Avec un profonde générosité et un humour tendre, Beate Grimsud dresse un tableau pénétrant de la psychose et de l'enfer de la schizophrénie au quotidien. Une folle en liberté constitue ainsi une opportunité unique de sonder un esprit dérangé et offre un aperçu saisissant des mécanismes qui peuvent faire basculer quelqu'un dans la folie.

Mon avis :

J'ai choisi ce roman pour sa couverture énigmatique sans lire le résumé de l’Éditeur. Après une cinquante de pages en cherchant sur le net j'ai découvert qu'il s'agissait d'un roman autobiographique cela a rendu ma lecture plus attentive.

Le roman débute avec cette phrase « Eli, c'est moi. Ça veut dire « Mon Dieu » en hébreu. C'est à la fois un nom de fille et un nom de garçon. »

Eli a six ans lorsque la voix d'un jeune garçon s'immisce dans ses réflexions. Il s'appelle Espen, il est sorti tout droit d'un comte pour enfant norvégien, dont Eli aurait voulu avoir le rôle dans la pièce que joue sa classe. Espen est un garçon triste qui ne cesse de pleurer. Puis va surgir la voix d’Émile, un garçon dynamique qui aime jouer au football comme Eli qui se bat à chaque match pour s'imposer dans l’Équipe de garçons.

Eli est mal dans sa peau, elle a des difficultés à l'école. Pourtant Eli déborde de vie, d'imagination , d'histoires qu'elle aime inventer et raconter.

A quinze ans on découvre tardivement qu'elle est amblyope, une diminution de l'acuité visuelle qui l'a empêchée d'avoir une scolarité normale, elle parvient tout juste à lire ….

Au départ la schizophrénie dont souffre la jeune fille passe inaperçue, ses parents pensent avoir une fille caractérielle et n'accordent pas l'importance nécessaires au crises violentes d'Eli.

Pour le lecteur Eli entend des voix d'enfants qui semblent plutôt inoffensives, comme celles de personnages imaginaires que pourrait s'inventer un enfant. Des personnages imaginaires qui disparaissent peu à peu lorsque l'enfant grandit. Mais ça ne va pas être le cas pour Eli.

A seize ans, une voix s’installe, cette fois ci elle est menaçante, très agressive , c'est Erik, un adolescent qui exprime une violence dévastatrice et qui va pousser Eli à s'automutiler parfois.

Enfin le Prince Espen va rejoindre le reste des voix, un personnage qui va apparaître alors qu'Eli est internée en service psychiatrique, c'est une voix calme, un peu loufoque qui reste en retrait.

Ce roman est totalement déroutant parce qu’il traite d'un sujet lourd et grave. L'auteure survit au gré de sa maladie avec l'aide de ses amis, ses médecins. Elle erre entre ses internements, où on la sur-médicamente pour gérer les pics de ses crises, et son appartement où elle est livrée aux voix .

L'écriture est le lien entre sa maladie et le monde réel où Eli parvient malgré tout à avoir une vie sociale, un travail qu'elle fait avec passion, l'écriture qui lui sort toujours la tête de l'eau.

Un roman étonnant où le lecteur évolue près des « voix » vers un dénouement plutôt optimiste ?

J'ai été touché par l'écriture, j'ai beaucoup aimé que l'écriture apparaisse comme une thérapie pour l'auteure que j'ai trouvé vraiment très attachante et courageuse de s'être mise à nu.

avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grimsrud, Beate ] Une folle en liberté

Message par louloute le Dim 21 Oct 2012 - 19:07

merci Sara2a pour ta critique c'est assez terrifiant se ne sera pas pour moi du moins pour l'instant Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10087
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grimsrud, Beate ] Une folle en liberté

Message par marie do le Dim 21 Oct 2012 - 19:18

Je suis preneuse .... bon ça va me rappeler le boulot (je suis infirmière dans notre célèbre établissement Corse), mais bien qu'ayant côtoyé pas mal de schizophrènes ce témoignage sera surement un nouvel éclairage très intéressant !
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3759
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grimsrud, Beate ] Une folle en liberté

Message par Step le Dim 21 Oct 2012 - 19:22

Merci Sara2a pour cette critique, j'y suis d'autant plus sensible que j'ai quelqu'un de proche touché par cette maladie, je connais bien la schizophrénie et les voix, tantôt méchantes, puis gentilles quand le malade va mieux, c'est assez terrifiant....difficile à comprendre pour quelqu'un d'extérieur, mais je suis admirative qu'une malade aussi lourdement atteinte puisse écrire parce que la médication est terriblement handicapante intellectuellement.
Merci encore, je le lirai en bonne forme morale.

_________________
 study  "L'Ile des oubliés "  Victoria Hislop study
         

Mes listes et challenges


flower Challenge Partage -Lecture 2/7 flower Challenge Bis-repetita 5/8 flower Challenge lire en vacances 7/7 flower
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6312
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grimsrud, Beate ] Une folle en liberté

Message par Sara2a le Dim 21 Oct 2012 - 19:25

Marie Do j'espère qu'il te touchera et de ton point de vue ce sera certainement un regard différent. Le roman met également en valeur le boulot du personnel médical de l'implication particulière qu'il doit avoir face à ce type de malades.
avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grimsrud, Beate ] Une folle en liberté

Message par katiaa8 le Mer 24 Juil 2013 - 11:10

Ce livre à l'air plutot pas mal,surtout que je m'interesse aux troubles mentaux! hop,dans ma LAL!
avatar
katiaa8
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 514
Age : 21
Localisation : France
Emploi/loisirs : Etudiante
Genre littéraire préféré : A vrai dire je lis de tout,je suis très ouverte par rapport à ça mais j'ai des penchants pour la science fiction (comme Bradbury par exemple),les ouvrages philosphiques,la littérature anglophone telle que Jane Austen,les soeurs Brontë.
Date d'inscription : 04/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grimsrud, Beate ] Une folle en liberté

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum