Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Cuvellier, Vincent] La fois où je suis devenu écrivain

Aller en bas

Votre avis sur ce livre

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Cuvellier, Vincent] La fois où je suis devenu écrivain

Message par adtraviata le Mar 30 Oct 2012 - 11:48

Titre : La fois où je suis devenu écrivain
Auteur : Vincent Cuvellier
Editeur : Le Rouergue
Année : 2012
Nombre de pages : 80

Quatrième de couverture :
«Je ne comprenais pas où j’allais, mais j’y allais. Je savais juste que je vivais un des moments les plus importants de ma vie. Que ça y était, moi le nul, le redoublant, le presque dernier de la classe, le 30e sur 31, j’avais réussi quelque chose. » À la fin de la troisième, Vincent Cuvellier est viré du collège. Son adolescence, c’est des stages bidons, des petits boulots, le chômage… mais aussi les filles et la rage de s’en sortir. Il sait une chose : il adore écrire et rêve de devenir écrivain. Alors il écrit, sans se poser de questions. C’est comme ça qu’il publie son premier roman. À 16 ans. Vingt-cinq ans plus tard, il se souvient de ses débuts d’écrivain. Un livre vrai qui claque fort !

Mon avis :
Avec Vincent Cuvellier, on est loin des cercles parisiens, des avis consensuels sur les livres qu'il faut avoir lus, des relations intéressantes à avoir pour être introduit dans le mode littéraire, des pressions sur les auteurs pour sortir autant de best sellers par an... Ici, on est dans le goûtu, le vécu, le pas politiquement correct !

Vincent Cuvellier a publié son premier livre à seize ans. Il a été remarqué lors d'un concours d'écriture et a remporté le premier prix et le droit d'être édité. Une première reconnaissance pour un garçon qui avait décroché de l'école et peinait (forcément) déjà à trouver du travail, une petite amie, une place dans la société. Il y a vingt-cinq ans de cela. Ce premier roman était marqué par la révolte, le goût de la provocation, Vincent en est bien conscient. Mis il avait sûrement déjà une voix, un ton, il symbolisait ce rêve, ce désir, cette conscience de vouloir être un écrivain.

Les galères, les désillusions se sont enchaînées, mais aussi les années d'apprentissage, notamment dans le journalisme (c'est là que l'écart avec ma lecture précédente était si flagrant, et cela me faisait bien sourire). Et toujours ce second roman qui ne parvenait pas à sortir alors que l'envie était toujours intacte. Et cette lucidité, ce réalisme, cet amour de la vie qui fait dire à Vincent Cuvellier (je résume dans mon ressenti) : A tel moment, même si je n'avais pas un rond en poche, même si mon avenir semblait derrière moi, j'étais heureux, je savais ce que je voulais.

Quelle fraîcheur bienfaisante dans ce livre ! Je ne connaissais pas l'auteur, qui a publié de nombreux romans jeunesse. Cette "autobiographie" nous dit qu'il faut toujours y croire, croire en soi, croire en ses rêves, malgré les gens bien pensants, malgré une mère un peu méfiante (heureusement le père de Vincent s'est toujours montré bienveillant), tout tenter pour atteindre son but et trouver sa voix, ne pas craindre la solitude, oser garder son originalité, ne pas vouloir être du sérail à tout prix. Etre soi, tout simplement.

Ca marche : ce livre est goûtu, il sent le vécu. Il est authentique.

"Ici, dans la petite ville de l'Isère, c'était Frédéric Dard, dit San-Antonio, natif du coin. Ca m'allait aussi. Je m'inventais une famille d'écrivains dont le grand-père serait Céline, les pères Boudard et Frédéric Dard, et les grnds frères Pennac, Vautrin, Daeninckx ou Jean Teulé. Tous ceux qui se marrent en écrivant. Qui balancent leurs mots comme des tartes dans la tronche. Je savais que c'était pas les plus grands. C'était au moins les plus marrants.

J'essayais de suivre maladroitement leurs préceptes, et surtout le premier d'entre eux : que ça sonne juste. Qu'on parle dans les bouquins comme dans la vie de tous les jours.

Que n'importe qui, ouvrier, chômeur, cancre puisse lire sans rester sur le pas de la porte. Si les intellos voulaient me lire, qu'ils le fassent, mais je n'écrivais pas pour eux. Ou alors pour leur dire : "Alors, c'est qui le nul ?"

Surtout, je venais de comprendre un truc : j'écrivais pour être lu."
(p. 56-57)
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cuvellier, Vincent] La fois où je suis devenu écrivain

Message par chocolette le Mer 31 Oct 2012 - 0:41

Je le note, il ne fait que 80 pages?
Merci Adtraviata! Smile
avatar
chocolette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 66
Localisation : Hainaut.Belgique.
Emploi/loisirs : lecture,promenade,cinéma,mots fléchés.
Genre littéraire préféré : Policier et un peu de tout...pas de SF!
Date d'inscription : 13/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cuvellier, Vincent] La fois où je suis devenu écrivain

Message par adtraviata le Mer 31 Oct 2012 - 11:01

Oui, 80 pages, c'est une édition jeunesse.
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cuvellier, Vincent] La fois où je suis devenu écrivain

Message par Step le Mer 31 Oct 2012 - 11:34

Merci Adtraviata, il a l'air bien ce petit livre, 80 pages, une soirée... Je le note.

_________________
 study la symphonie du hasard Livre1-Douglas Kennedy                     
                     Prodigieuses créatures-Tracy Chevalier study





Mes listes et challenges [/b]


flower Challenge Partage -Lecture 7/7 [b]TERMINE
flower Challenge Bis-repetita 8/8 TERMINE flower Challenge suivi d'auteurs illimité  flower[/b]
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6807
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cuvellier, Vincent] La fois où je suis devenu écrivain

Message par adtraviata le Mer 31 Oct 2012 - 11:36

Un livre "juste", authentique ! Je suis désolée, j'ai beau suivre le "tuto" pour héberger des images, je ne parviens plus à afficher l'image de la couverture du livre. Il y a peut-être un problème sur le forum ?
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cuvellier, Vincent] La fois où je suis devenu écrivain

Message par alexielle63 le Mer 31 Oct 2012 - 12:46

Je ne sais pas : je viens juste d'en mettre une sur un autre sujet et elle apparait comme il faut...
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 36
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cuvellier, Vincent] La fois où je suis devenu écrivain

Message par adtraviata le Mer 31 Oct 2012 - 16:43

J'ai l'impression de respecter la marche à suivre (comme expliqué par Olorin) et il n'y a que le lien vers l'image qui s'affiche... ???
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cuvellier, Vincent] La fois où je suis devenu écrivain

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum