Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Flaubert, Gustave] Salammbô

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "Salammbô"

33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Flaubert, Gustave] Salammbô

Message par Saphyr le Sam 03 Nov 2012, 17:49



Genre : Roman classique
Editions : Flammarion
ISBN : 2-08-070022-7
384 pages

Quatrième de couverture :

Après la première guerre punique, Carthage est ruinée et ne peut payer ses mercenaires, qui ne tardent pas à se révolter. Au milieu des désordres, des combats, des massacres, Salammbô, la fille du roi Hamilcar, s’éprend de Mâtho, le chef des rebelles...
«Soyons féroces, écrit Flaubert. Versons de l’eau-de-vie sur ce siècle d’eau sucrée. Noyons le bourgeois dans un grog à vingt et un mille degrés et que la gueule lui en brûle, qu’il en rugisse de douleur»...
Mon avis :

Un classique peu conventionnel, mêlant une antiquité peu chantée - moins, en tout cas, que la Grèce, Rome, ou encore l’Egypte - une histoire d’amour incertaine, et une description brutale de la guerre qui ne détonerait pas dans un film bien actuel.

En effet, comme le dit l’auteur lui-même, on y patauge dans la tripe. A l’inverse, l’histoire entre Salammbô et Mathô - histoire qui tient à un désir physique, a une attirance animale entre deux êtres semblables par l’intensité de leurs émotions mal comprises - est décrite d’une plume légère, presque pudique, tout en allusions et en images suggestives : une chaîne brisée, un voile, une rougeur... Tendance de l’époque ou pique de l’auteur à l’encontre d’une société qui glorifie la guerre, les massacres bien virils, mortifiant la chair et l’amour, promouvant des mariages politiques et impersonnels ?

Plus vif que dans Madame Bovary, le style sert habilement une intrigue plus riche, plus enlevée, rendant l’expérience plaisante malgré quelques descriptions un peu longuettes.

Intéressant. Un bon classique à découvrir.
Ma note : 7/10
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flaubert, Gustave] Salammbô

Message par louloute le Sam 03 Nov 2012, 17:53

merci Saphyr pour ton avis Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10136
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flaubert, Gustave] Salammbô

Message par seriephile le Sam 03 Nov 2012, 20:04

Lu pendant mes années lycée, j'avais vraiment beaucoup apprécié cette lecture!
avatar
seriephile
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1211
Age : 33
Localisation : près de la mer
Genre littéraire préféré : presque tous les genres...!
Date d'inscription : 29/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flaubert, Gustave] Salammbô

Message par Sharon le Sam 03 Nov 2012, 20:24

Merci Saphyr pour cet avis.
LE Livre qui a changé ma vie.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7301
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flaubert, Gustave] Salammbô

Message par The Brave New Boy le Jeu 24 Avr 2014, 04:14

Magnifique. Du Flaubert. Voilà.
avatar
The Brave New Boy
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 24
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Etudiant
Genre littéraire préféré : Tous les genres sont bons sauf le genre ennuyeux. - Voltaire
Date d'inscription : 29/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flaubert, Gustave] Salammbô

Message par BCheerubs le Jeu 24 Avr 2014, 20:02

Il est sur ma LàL. Tout comme Madame Bovary d'ailleurs..
avatar
BCheerubs
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 21
Localisation : La Roche/yon
Emploi/loisirs : L1 Droit/Sports/Jeux vidéos/Musique/Cinéma/Internet
Genre littéraire préféré : Divers et variés
Date d'inscription : 26/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flaubert, Gustave] Salammbô

Message par The Brave New Boy le Mer 07 Mai 2014, 01:32

BCheerubs a écrit:Il est sur ma LàL. Tout comme Madame Bovary d'ailleurs..


Deux pures merveilles :

« N’importe ! elle n’était pas heureuse, ne l’avait jamais été. D’où venait donc cette insuffisance de la vie, cette pourriture instantanée des choses où elle s’appuyait ?… Mais, s’il y avait quelque part un être fort et beau, une nature valeureuse, pleine à la fois d’exaltation et de raffinements, un cœur de poète sous une forme d’ange, lyre aux cordes d’airain, sonnant vers le ciel des épithalames élégiaques, pourquoi, par hasard, ne le trouverait-elle pas ? Oh ! quelle impossibilité ! Rien, d’ailleurs, ne valait la peine d’une recherche ; tout mentait ! Chaque sourire cachait un bâillement d’ennui, chaque joie une malédiction, tout plaisir son dégoût, et les meilleurs baisers ne vous laissaient sur la lèvre qu’une irréalisable envie d’une volupté plus haute. » - Gustave Flaubert, Madame Bovary.


« " Que fais-tu ? " s'écria Mâtho.
Elle répondit avec placidité :
" Je m'en retourne à Carthage. "
Il s'avança en croisant les bras, et d'un air si terrible qu'elle fut immédiatement comme clouée sur ses talons.
" T'en retourner à Carthage ! " Il balbutiait, et il répétait, en grinçant des
dents :
" T'en retourner à Carthage ! Ah ! tu venais pour prendre le zaïmph, pour me vaincre, puis disparaître ! Non ! non, tu m'appartiens ! et personne à présent ne t'arrachera d'ici ! Oh ! je n'ai pas oublié l'insolence de tes grands yeux tranquilles et comme tu m'écrasais avec la hauteur de ta beauté ! A mon tour, maintenant ! Tu es ma captive, mon esclave, ma servante ! Appelle, si tu veux, ton père et son armée, les Anciens, les Riches et ton exécrable peuple, tout entier ! Je suis le maître de trois cent mille soldats ! j'irai en chercher dans la Lusitanie, dans les Gaules et au fond du désert, et je renverserai ta ville, je brûlerai tous ses temples ; les trirèmes vogueront sur des vagues de sang ! Je ne veux pas qu'il en reste une maison, une pierre ni un palmier ! Et si les hommes me manquent, j'attirerai les ours des montagnes et je pousserai les lions ! N'essaye pas de t'enfuir, je te tue ! "
Blême et les poings crispés, il frémissait comme une harpe dont les cordes vont éclater. Tout à coup des sanglots l'étouffèrent et, en s'affaissant sur les jarrets :
" Ah ! pardonne-moi ! Je suis un infâme et plus vil que les scorpions, que la fange et la poussière ! Tout à l'heure, pendant que tu parlais, ton haleine a passé sur ma face, et je me délectais comme un moribond qui boit à plat ventre au bord d'un ruisseau. Ecrase-moi, pourvu que je sente tes pieds !maudis-moi, pourvu que j'entende ta voix ! Ne t'en va pas ! pitié ! je t'aime ! je t'aime ! " » - Gustave Flaubert, Salammbô.

 Smile 
avatar
The Brave New Boy
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 24
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Etudiant
Genre littéraire préféré : Tous les genres sont bons sauf le genre ennuyeux. - Voltaire
Date d'inscription : 29/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flaubert, Gustave] Salammbô

Message par erina92 le Dim 02 Aoû 2015, 22:08

Ca faisait très longtemps que je voulais le lire...
J'ai trouvé ce roman très différent des autres de Flaubert, qui étaient plutôt réalistes...
Ce livre là est exalté et haut en couleur, et comme le dit Flaubert lui-même, étudié pour "choquer le bourgeois".
Extrêmement bien documenté, les notes sont nombreuses, Flaubert cite toutes ses sources.
La plume de Flaubert est un pur régal, et les romans sur l'Antiquité ne sont pas si nombreux, alors à lire absolument!
avatar
erina92
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 45
Localisation : saint-gilles-pligeaux
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : roman, thé@tre,poésie
Date d'inscription : 14/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Flaubert, Gustave] Salammbô

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum