Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Dorner, Françoise] La douceur assassine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Dorner, Françoise] La douceur assassine

Message par lili78 le Lun 5 Nov 2012 - 16:28



Dorner Françoise - La douceur assassine
Albin Michel – 157 pages


Biographie : Françoise Dorner est née à Paris le 17 juin 1949.

Comédienne de théâtre, de cinéma et de télévision, Françoise Dorner est aussi scénariste et auteur de plusieurs pièces de théâtre.

Elle est lauréate du Prix du Jeune Théâtre de l'Académie Française pour ses pièces L'hirondelle et Le parfum de Jeannette, écrit en collaboration avec Jean-Claude Carrière.

Françoise Dorner a reçu en 2004 le Goncourt du premier roman pour La Fille du rang derrière, salué par la critique en France comme aux États-Unis.

Résumé : Pauline rencontre Armand dans le bus. Il est prof de philo à la retraite, elle est vendeuse. Cinquante ans les séparent, mais c'est la même solitude. Entre eux va se nouer une relation inédite où n'entreront ni le sexe, ni la simple amitié, ni la relation du maître à l'élève. Et pourtant, chacun va bouleverser la vie de l'autre, lui donnant la joie de revivre et la révolte jubilatoire contre les préjugés d'une société où l'on n'a plus le droit d'être vieux, ni les moyens d'être jeune. Mais quel est le prix à payer pour cet instant de douceur ?

Mon avis : Ce roman est une pure merveille. L’écriture est sublime et l’histoire très touchante.
Quand la vieillesse et sa solitude rencontre la jeunesse et son lot de blessures, cela bouleverse, jusqu’à changer une vie… ou deux.
Bizarrement, c’est Pierre, le fils d’Armand qui m’a le plus ému. Le roman est, évidemment plus centré sur Armand et Pauline, mais Pierre fait une apparition rapide parfois, et son personnage donne une autre vision des choses.
Au final, ce ne sont pas deux solitudes qui se rencontrent, mais trois.
Un coup de cœur pour moi.

« Je m'en suis voulu d'être aussi vieux, non pas pour l'âge, mais pour la perte de confiance en l'autre, au fil des années, à force de subir l'indifférence, la désinvolture, les trahisons. »

« L’indifférence tue à petit feu, mais la douceur assassine. »


avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2204
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dorner, Françoise] La douceur assassine

Message par louloute le Lun 5 Nov 2012 - 16:39

merci Lili pour ta critique qui donne envie Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10076
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum